Rechercher

Jeux ParalympiquesL'hymne en point d'orgue

Jeux Paralympiques L'hymne en point d'orgue
Il accompagne la montée du drapeau paralympique lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux. L’hymne paralympique inaugure et clôture les éditions des Jeux Paralympiques tous les quatre ans. Place à l’orchestre !

Par Manon Gimet

Publié le 22 août 2021 à 20h00, mis à jour le 04 mars 2022 à 14h44

Inscrit dans le protocole des cérémonies paralympiques, à l’instar de celles des Jeux Olympiques, l’hymne transmet une foule d’émotions. Il est le point d’orgue de l’ouverture des Jeux Paralympiques.

Si les Jeux Paralympiques sont devenus officiels tardivement, en 1960, son hymne a été tout aussi long à résonner. Il a été créé par le compositeur français, Thierry Darnis, trente-six ans après l’ouverture des Jeux, à Rome, en 1996.

Commandé par l’IPC (Comité International Paralympique), il s’intitule « Hymne de l’Avenir », traduit en anglais par « Anthem of the Future », l’anglais étant la langue officielle des Jeux Paralympiques quand le français est celle des Jeux Olympiques.

2001, c’est l’année du renouveau ! Le chanteur de country australien Graeme Connors écrit des paroles pour accompagner la composition de l’artiste français.

À chaque Jeux Paralympiques, les athlètes, les staffs, les spectateurs ou encore les téléspectateurs peuvent entendre chanter l’hymne dans le stade olympique de la ville hôte.

On l’entend quand ? Comme pour l’hymne olympique, il est joué par un orchestre et repris par des cœurs lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux, lorsque le drapeau paralympique est hissé sur son mât. C’est le top départ de la compétition !

Mais pas que… il retentit également lors de la cérémonie de clôture.

En gros, il accueille et ferme les Jeux Paralympiques. Et même, il éveille la ville hôte puis la berce lorsque la compétition est terminée.

C’est l’hymne que tous les athlètes rêvent d’entendre : elle rend fier, elle fédère, pour que tous les participants soient… ÀBLOCK!

Graeme Connors, l’auteur des paroles de l’hymne des Jeux Paralympiques

ITAR-TASS/Vladimir Smirnov

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Sophia Popov

Sophia Popov, la golfeuse qui rêve en green

Affaiblie par la maladie de Lyme et à deux doigts de ranger ses clubs à jamais, elle a finalement gagné son tout premier Grand Chelem cet été. La golfeuse américano-allemande est un exemple de persévérance. Son conte de fées ou plutôt de « tees » (puisqu’on parle de golf…) entre illico dans la belle histoire du sport !

Lire plus »
MMA

MMA, dans la cage aux lionnes

Ça s’appelle le MMA et c’est l’assurance…d’un spectacle explosif. Acronyme de Mixed Martial Arts, ce sport de combat, conceptualisé il y a vingt-cinq ans, a très vite enflammé le monde. Légalisé il y a un an en France, il compte, chez nous, environ 50 000 pratiquants dont 25 % de filles. Ce 8 avril, le MMA Grand Prix sera diffusé en live mondial avec 12 “warriors“ dont 2 femmes. L’occasion de mettre en avant la discipline et quelques-unes de ses combattantes acharnées.

Lire plus »
Manon Hostens

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une kayakiste qui vit au fil de l’eau (Manon Hostens sur notre photo), une Question qui tue spécial grand âge, une cycliste sur les routes de la gloire ou encore une judokate statufiée… c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner