Rugby : Les mots qui plaquent !

Rugby
« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Publié le 04 septembre 2020 à 16h58, mis à jour le 14 octobre 2021 à 16h27

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

« Été 2019, Vic-Fezensac, Gers. Au bar, ça parle évidemment rugby. On est posées, un cocktail à la main, les pieds dans le sable. Sans préavis, un type plutôt jeune, un peu bourré, avec un petit sourire en coin nous balance : « Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? » Provocation ? Simple curiosité ? Mépris ? Cliché ? Cette question très intime, c’était pas la première fois qu’on nous la posait – même si, parfois, c’est quand même moins vulgaire. »

D’où l’envie de nos trois rugbywomen, Alexandra, Delphine et Marion de réaliser ce nouvel épisode autour de la question de l’homosexualité dans le rugby.

« La nudité du vestiaire, la douche, le contact…les gens pensent qu’on a toutes envie de se sauter dessus. C’est un phantasme ! On est dans un vestiaire avec trente meufs, ok, mais on est juste là pour prendre une douche ! Et c’est pas un truc érotique du tout… Après un match, on est pleines de boue, on a des sales gueules… Ce serait plutôt après la douche qu’on est bonnes, mais ni avant ni pendant ! » dit l’une.

Rugby

« Quand on fait du rugby, notre corps change, on fait du muscle. Et pour les gens, le muscle chez une fille, ça veut dire qu’elle n’est plus féminine et qu’elle doit être lesbienne » dit l’autre.

Et une autre encore de confier : « Y a du phantasme, mais y a aussi du dénigrement, en mode : c’est pas vraiment du rugby que vous faites et en même temps vous n’êtes pas vraiment des femmes, vous faites un truc bizarre, on comprend pas. »

Ce qui n’empêche pas qu’il y ait (aussi) des lesbiennes dans le rugby. Et si finalement, les rugbywomen osaient davantage parler de leur orientation sexuelle que dans les autres sports ? Et si on arrêtait de mettre les gens dans une case ?

Autant d’interrogations, de questionnements dans ce « Dessous des Pelouses » qui nous embarque au cœur de l’intime.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi écouter…

Shaïnez El Haïmour « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Shaïnez El Haïmour : « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Troisième mondiale en karaté kyokushinkai, Shaïnez El Haïmour est la première Française à avoir remporté, fin 2019, la médaille de bronze au Championnat du Monde à Tokyo, au Japon. Également multiple championne d’Europe de la discipline, elle se raconte dans ce nouvel épisode du podcast Premier Crochet signé Audrey Largouët, revenant sur les événements qui lui ont permis de décrocher son titre mondial à travers son rapport à cette discipline qu’elle pratique depuis ses 6 ans.

Écoutez »

Une mère, une fille et des sports dits « de mecs »

Le Podcast signé Aïda Touihri ,« Tu seras une femme », qui explore la féminité sous l’angle de la transmission familiale, propose dans cet épisode à deux voix de revenir sur une histoire sportive générationnelle, celle d’une mère footballeuse et de sa fille rugbywoman. Et c’est à écouter (aussi) sur ÀBLOCK!

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Métier : réparer les hommes les plus forts du monde. Massothérapeute pour gladiateurs du XXIe siècle alias les Strongmen, Véronique Grafe -appelez-la simplement “Véro“- envoie du lourd pour les remettre d’aplomb ! « Maman » de cette troupe de mecs super balèzes, l’ex-boxeuse se bat pour institutionnaliser sa discipline. Incursion au cœur de l’incroyable corps humain et de la force poussée à son extrême.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Célia Serber

Le questionnaire sportif de… Célia Serber

À partir de ce lundi, au Japon, elle va tenter de décrocher une médaille aux Championnats du Monde de gymnastique artistique de Kitakyushu. Célia Serber, sur les tapis depuis ses 6 ans, est l’une des meilleures gymnastes françaises de sa génération. Championne de France junior 2017, médaillée d’argent au saut et de bronze au sol sur ces mêmes championnats de France élite ou encore médaillée de bronze la saison précédente au FOJE… à 18 ans, la gamine en a encore sous les chaussons ! Elle a répondu au petit questionnaire ÀBLOCK! avant de monter dans l’avion pour le pays du Soleil-levant.

Lire plus »
Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Elles sont championnes de VTT, de BMX, de rugby ou de hockey sur gazon (Maddie Hinch, notre photo) ; elles sont adeptes de foot américain ou de yoga, toutes ont eu la faveur de nos colonnes cette semaine. Championnes du monde ou du quotidien, elles nous bluffent. Des rencontres, enquêtes ou témoignages à (re)découvrir pour être ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois… le BMX féminin

Il était une fois… le BMX féminin

Ce week-end ont eu lieu les Championnats de France de BMX Freestyle Park à Montpellier. Si les filles étaient en piste, il leur aura fallu quelques années pour s’imposer dans le monde des rideurs. L’occasion pour ÀBLOCK! de mettre en lumière les pionnières de la discipline. Entrez dans la “race“ !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner