Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ça n'engage que moi...

Violette Morris, mon arrière-grand-mère Marguerite et moi…

valerie domain

Par Valérie Domain*

Parfois, nos choix nous éclairent tardivement sur qui l’on est. Et le puzzle s’assemble.

Qui aurait imaginé qu’une saga écrite sur Violette Morris, féministe et sportive hors du commun des années 20, allait mettre au jour un pan de mon histoire familiale  ?

Ainsi, ce SMS de ma maman après la lecture du portrait de cette pionnière : «  Sais-tu que Marguerite était l’amie de Violette Morris, qu’elles faisaient de la moto ensemble ? »

Mon arrière-grand-mère Marguerite alias Margot

Cette arrière-grand-mère Marguerite qui, en 1910, allait «  gambiller » au dancing À la belle cycliste, à Courbevoie, voilà qui était déjà prémonitoire…

Mais qu’elle joue les rebelles bien plus tard avec Violette Morris, comment ne pas y voir un clin d’œil du destin à l’heure où je lance ÀBLOCK ! Le sport qui fait bouger les lignes  ?

Flashback

Après la Grande Guerre, Gaston, le mari de Marguerite (alias Margot), mécanicien et propriétaire d’un garage à Puteaux, collectionne les motos. Une passion qu’il partage avec son épouse. Ces motos, ils les achètent ensemble aux «  stocks américains », les remettent à neuf et les revendent.

Margot est une bikeuse de la première heure, décrochant l’un des premiers permis moto féminin de la Seine, département 75, et chevauchant les Harley Davidson comme personne.

Peu de femmes ont alors l’audace de se comporter comme un homme. Dans ce petit univers féministe parisien, Margot fait partie d’une bande de filles qui n’ont pas froid aux yeux. Violette Morris, sportive à l’esprit libre, est l’une de ces Indomptables…

Une photo de Violette Morris prise par sa copine Marguerite

Ensemble, elles envoient valdinguer les robes Charleston, fument comme des pompiers et montent sur de grosses cylindrées. Elles participent à des courses aussi bien de motos que d’automobiles, entre autres Le Bol d’Or, compétition que remportera Violette en 1927.

La suite est plus incertaine, on ne sait ce que devint leur amitié à l’aube de la Seconde Guerre mondiale. Il aurait fallu que je puisse lui envoyer moi aussi un SMS pour le lui demander…

Mais, près de cent ans plus tard, je te le dis Margot : tu es mon héroïne.  

Violette Morris
Violette Morris devant le garage qui appartenait à mes arrières-grands-parents

*Valérie Domain est journaliste, auteure, fondatrice de ÀBLOCK! Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi…

Julie Allemand

Basket : ces Européennes qui s’offrent les States

Assistons-nous enfin à l’éclosion des joueuses européennes aux États-Unis, territoire si prisé du basket mondial ? Dans le championnat américain de basketball féminin, la WNBA, elles sont de plus en plus nombreuses à tenter le coup. Et à y parvenir. Pourquoi ? Comment ? Explications.

Lire plus »
Ana Carrasco

Ana Carrasco, la motarde qui fait souffler un vent nouveau dans les paddocks

Première femme à remporter une course de moto dans un Grand Prix, Championne du monde de vitesse, la pilote espagnole est une forte tête, peu soucieuse de ce que l’on dit d’elle. Les clichés, les stéréotypes, elle les balaye d’un revers de main gantée, les yeux fixés sur l’horizon. Son moteur, c’est la moto. Alors, accélérons un peu. Elle n’a pas que ça à faire. Portrait express de celle qui n’a besoin de personne…en Kawasaki.

Lire plus »

Du yoga pour mieux vivre le confinement

Si le temps est à l’enfermement, si l’on se prive des autres, que l’on se coupe de l’extérieur, l’ouverture peut être intérieure. C’est ce que propose ce nouveau podcast via des séances guidées de yoga et réalisé par la yogi Isabelle Morin-Larbey. Un cadeau précieux.

Lire plus »

Cet été, si on courait pour la bonne cause ?

Depuis le 7 août et jusqu’au 7 septembre, la fondation Alice Milliat qui œuvre à la médiatisation du sport féminin, – lance la 5e édition de son Challenge Alice Milliat, une course connectée solidaire et gratuite pour valoriser le sport au féminin, sa médiatisation, sa pratique et l’égalité dans le milieu sportif. On y va ?

Lire plus »
Donnons des ailes au vélo

« Donnons des Elles au vélo J-1 », ces cyclistes qui sont sur la route toute la sainte journée…

Six ans qu’elles avalent des kilomètres. Six ans à se faire les mollets sur les routes de France, les mêmes routes que celles empruntées par la Grande Boucle. Ces filles-là donnent de la voix sur deux roues pour démontrer que le sport se conjugue aussi au féminin. Cette année, ces cyclistes militantes sont treize à pédaler pour la bonne cause. Et on est ÀBLOCK! avec elles !

Lire plus »