Rechercher

Jeux OlympiquesComment 5 anneaux entrelacés sont devenus le symbole des JO

anneaux olympiques
Si les Jeux Olympiques sont aussi populaires, c’est grâce à un engouement tout simplement planétaire. Mais pas seulement. Ils le sont grâce à la force de leurs symboles. Les anneaux en sont sans doute l'un des plus illustres !

Par Manon Gimet

Publié le 21 juillet 2021 à 7h15, mis à jour le 21 juillet 2021 à 9h58

Organisés tous les quatre ans et réunissant tous les plus grands athlètes de la planète, les Jeux Olympiques sont toujours très attendus, spectacle incomparable, Graal du sportif de haut niveau.

Et qui dit événement de cet ampleur, dit symboles ! Comme celui des anneaux olympiques. Leur histoire remonte au siècle dernier. C’est pas tout neuf et pourtant ils demeurent extrêmement contemporains !

Les anneaux olympiques sont l’image des Jeux à travers le monde. Ils sont composés de cinq anneaux de dimensions égales entrelacés. C’est la représentation de l’union des cinq continents et la rencontre entre les athlètes du monde entier.

Chaque anneau est coloré : le bleu, le noir et le rouge sont en haut, de gauche à droite ; le jaune et le vert, en bas, de gauche à droite.

Mais depuis quand existent-ils ? Pierre de Coubertin, le fondateur des JO modernes, en est le dessinateur. Aujourd’hui, ils incarnent le Mouvement Olympique et son activité.

Retour en 1913 : les anneaux olympiques sont affichés publiquement pour la première fois. Mêmes couleurs, mêmes anneaux et même sens sur un fond blanc. Pierre de Coubertin voit son œuvre éclore.

À l’époque, les couleurs utilisées pour les anneaux et le fond blanc faisait référence aux couleurs de tous les drapeaux nationaux du monde entier, sans exception.

Ainsi, c’est en 1920 qu’ils font leur première apparition sur le drapeau olympique lors des Jeux de la VIIe Olympiade, à Anvers, en Belgique.

Après quelques changements, entre 1957 et 1986, sur la façon dont les anneaux s’entrecroisent, le CIO revient au modèle original de Pierre de Coubertin en 2010. Sans espace aux intersections des anneaux, simplement liés.

Aujourd’hui, il existe sept versions officielles des anneaux olympiques. C’est la version polychrome qui est la préférée, celle aux six couleurs : le bleu, le jaune, le noir, le vert et le rouge sur le fond blanc.

Bien-sûr, ils sont aussi illustrés dans l’une des six couleurs olympiques officielles.

Les anneaux olympiques sont le symbole le plus reconnaissable au monde. Ils fédèrent, ils unissent et ils font rêver… tellement que des champions olympiques se les tatouent… Gravés à vie dans la mémoire comme sur la peau.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »
Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Annemiek Van Vleuten, la malchance n’empêche pas l’excellence

Annemiek van Vleuten, la malchance n’empêche pas l’excellence

Depuis treize ans, elle est l’une des figures de proue du cyclisme féminin. Annemiek van Vleuten quittera les routes fin 2023, laissant derrière elle un des plus grands palmarès de l’histoire de la discipline. Mais il lui reste un deuxième Tour de France à boucler. Portrait de celle dont les échecs ont servi de carburant aux exploits.

Lire plus »
Alice Finot

Mondiaux d’athlétisme 2023, le récap’

It’s over ! Les championnats du monde d’athlétisme 2023 se sont conclus ce dimanche 27 août. Si le niveau de la compétition a une fois de plus été époustouflant, on ne peut malheureusement pas en dire autant pour notre équipe de France… A moins d’un an des JO, l’athlétisme français est en crise.

Lire plus »
Championnat du Monde féminin de handball 2023, le récap'

Mondial féminin de handball 2023, le grand récap’

They did it again ! Pour la troisième fois de son histoire, l’équipe de France de handball est championne du monde ! Et avec la manière, les Bleues n’ont tout simplement pas connu la défaite lors de ce Mondial. Une démonstration sans fausse note, à sept mois des JO de Paris…

Lire plus »
Sarah Hauser

Sarah Hauser : « Le windsurf, c’est un mélange de peur, de chaos mais aussi de beauté. »

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux, même au creux de la vague. La windsurfeuse Sarah Hauser vient de faire une entrée fracassante dans le Guinness Book des Records après avoir dompté une vague de presque 11 mètres, la plus grosse jamais prise par une femme. Une étape plus qu’un aboutissement dans le parcours singulier de cette Néo-Calédonienne dont l’ambition est d’inspirer les filles qui n’osent pas se mouiller.

Lire plus »
Martina Hingis

Martina Hingis, la « Swiss Miss » qui jouait au tennis comme on joue aux échecs

Plus jeune N°1 mondiale de l’histoire du tennis, la Suissesse Martina Hingis est une championne qui marqua aussi les esprits par sa défaite tragique à Roland-Garros en 1999. Elle a remporté 25 tournois du Grand Chelem (en simple et en double) au cours de sa carrière mais seule la terre battue parisienne lui aura fait défaut, et par deux fois ! Retour sur une surdouée du tennis au jeu rare et au caractère bien trempé.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner