Rechercher

Jeux OlympiquesDe 1896 à aujourd'hui, quand l’hymne olympique résonne...

Jeux Olympiques hymne
Il est sans doute le plus ancien des symboles olympiques des temps modernes. Lors des cérémonies d’ouverture, une musique est adoptée : l’hymne olympique. Vieille de plus de 120 ans, voici son histoire.

Par Manon Gimet

Publié le 16 juillet 2021 à 7h00, mis à jour le 19 juillet 2021 à 16h47

Elle fait pleinement partie du protocole olympique. L’hymne est le plus ancien symbole des Jeux Olympiques.

Datant de 1896, pour les premiers Jeux d’Athènes, deux ans après la création du CIO (Comité International Olympique) par Pierre de Coubertin, il a été écrit par le compositeur grec, Spýros Samáras.

Le compositeur Spyros Samaras

Un peu d’histoire ? Devant 80 000 personnes, dans le stade olympique d’Athènes en 1896, le compositeur grec voit son œuvre jouée par un orchestre et 250 choristes. Un moment digne de la grandeur des Jeux Olympiques.

« Cette imposante formation symphonique sut toucher si profondément l’âme des spectateurs que tous, du roi au citoyen le plus modeste, voulurent réécouter ce chant. Le morceau fut donc rejoué », explique Ioannis Chrissafis, un gymnaste et dirigeant du sport grec de l’époque.

L’hymne n’est pas simplement une composition musicale, c’est aussi un chant. Le poète grec Kostis Palamas prête sa plume pour accompagner l’œuvre de Spýros Samáras et marquer la différence entre les Jeux Antiques et les Jeux Modernes. Tous deux figurent alors parmi les plus grands artistes grecs de la fin du XIXe siècle.

« Esprit antique et éternel, créateur auguste,

De la beauté, de la grandeur et de la vérité

Descends ici, parais, brille comme l’éclair,

Dans la gloire de la terre et de ton ciel.

 

Dans la course et la lutte et le poids

Des nobles jeux éclaire l’élan

Prépare la couronne

Faite de la branche immortelle,

Et donne au corps la force

De l’acier et la dignité.

 

Les campagnes, les monts,

Les mers brillent autour de toi,

Comme un grand temple fait

De pourpre et de blancheur,

Et dans le temple ici accourent tous les peuples

Esprit antique et éternel »

(paroles traduites en français)

L’hymne olympique chanté en langue grecque

Caractère bien spécial des cérémonies d’ouverture des Jeux Olympiques, l’hymne est repris pour des concours d’art entre les Jeux de Stockholm en 1912 et ceux de Londres en 1948.

Pourtant, pendant plus de 60 ans, depuis le XXe siècle, l’original de Samáras et Palamas disparaît du programme… soit c’est l’œuvre d’un compositeur local qui est entendue, soit c’est l’hymne national du pays hôte.

Tokyo, 1958, une décision est prise à l’unanimité par les membres du CIO : l’hymne olympique originel sera rejoué lors des cérémonies d’ouverture des Jeux et devient l’hymne olympique officiel.

Après les Jeux d’hiver de Squaw Valley (États-Unis) en 1960, il retentit de nouveau dans le stade olympique de Rome pour les Jeux d’été, la même année, mais cette fois-ci avec des paroles en italien.

Depuis, il est définitivement intégré dans le protocole olympique. Il est joué après le défilé des athlètes et l’ouverture officielle prononcée par le chef d’État du pays accueillant.

Interprété de différentes manières, l’hymne peut être traduit dans les langues des pays hôtes, amélioré par un orchestre ou une chorale.

Il s’agit d’un des moments les plus émouvants lors des cérémonies d’ouverture des JO… Ne sonne-t-il pas le début du rêve olympique pour les athlètes ?

 

L’hymne Olympique joué par l’Harmonie de Grenoble

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Su-Wei Hsieh

Su-Wei Hsieh, l’esprit libre du tennis qui n’a rien à perdre

Elle inaugure son 16e Roland-Garros. En double, c’est la magicienne des courts. En simple, elle aime jouer les coupeuses de têtes du circuit féminin, même si elle n’a pas encore trouvé la recette pour gravir les marches des podiums. Mais, à 35 ans, la Taïwanaise Sue-Wei Hseih est l’une des joueuses de tennis les plus attachantes. Polyvalence, jeu atypique et force mentale, la numéro 1 mondiale en double, 64e en simple, séduit le monde de la raquette. Portrait d’une fille aux nombreux rebonds.

Lire plus »
Laura Gauché

2023, le Top 10 des événements sportifs féminins

Mieux vaut avoir profité des fêtes pour souffler un peu car 2023 promet un sacré programme ! Ski, judo, rugby, football, athlé, tennis ou hand… buffet à volonté, messieurs-dames ! Mais pour éviter une overdose sportive, on a fait un tri (certes drastique) en vous dégotant les 10 plus gros événements féminins à ne pas manquer cette année.

Lire plus »
Pauline Ferrand Prevot

Cyclisme : 5 championnes qui tiennent la route

Riche, pleine de promesses, l’histoire du cyclisme français féminin est pourtant assez peu connue. Pourtant, de nombreuses coureuses se sont illustrées tout au long du XXe siècle et continuent d’inspirer la nouvelle génération qui tente aujourd’hui d’entretenir cet héritage. Quoi de mieux que de leur rendre hommage à l’heure où les hommes s’illustrent sur le Tour de France ? Revenons sur l’histoire de cinq championnes du passé au présent, au parcours différent, mais toujours lumineux.

Lire plus »
sport sedentarite

Les Françaises, encore trop sédentaires

Dans leur agenda hebdomadaire, moins de la moitié des Françaises n’ont pas encore pris pour habitude de noter une séance de sport par semaine. Les études sont là pour rappeler que la sédentarité est toujours un problème de santé publique en France.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner