Existe-t-il un alpinisme au féminin ?

Alpinisme
Voilà déjà un bout de temps qu’elles ont chaussé les crampons. Si elles sont encore en minorité dans les clubs d’alpinisme, elles tracent leur voie. Mais les femmes ont-elles une manière bien à elles de grimper, marcher et s’élever ? Ce Podcast riche en témoignages nous aide à mieux comprendre ce qui pousse les femmes à s’élever jusqu’aux cimes sans en faire une montagne.

Par Valérie Domain

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Qui connaît Henriette d’Angeville, la première femme alpiniste, qui fit l’ascension du Mont Blanc en 1838  ? Qui sait que la première ascension hivernale de ce même Mont Blanc a été pratiquée (et réussie) en 1876 par une Anglaise du nom d’Isabella Straton ?  

Pourtant, ce sport demeure associé à la masculinité. Dommage, car lorsque les femmes investissent cette discipline, elles fixent leurs propres règles du jeu, réinventent l’alpinisme.

Ce premier épisode du podcast «  Des sons et des cimes » réalisé par la journaliste amoureuse des montagnes Pauline Boulet pour Alpine Mag, est riche d’enseignements sur la pratique de l’alpinisme par les femmes, les avis sont partagés : faut-il conjuguer au féminin cet art de grimper aux sommets ? 

Pour les femmes, s’engager dans des pratiques sportives a toujours été accompagné d’une injonction : rester féminine. Et on porte encore cet héritage aujourd’hui.

Entre Anne Sauvy, alpiniste amatrice de faces nord et écrivaine, Cécile Ottogalli-Mazacavallo, enseignante-chercheuse à l’UFRAPS de Lyon, spécialiste des questions de genre dans le milieu du sport, Rozenn Martinoia, enseignante-chercheuse en sciences sociales à Grenoble et présidente de l’Observatoire des pratiques de la montagne et de l’alpinisme, et Marion Poitevin, guide de haute montagne et secouriste en montagne, fondatrice de l’association Lead the Climb, rattachée à la FFCAM (Fédération française des clubs alpins et de montagne), les opinions divergent. Mais elles sont toutes étayées. 

Gravissons avec elles les montagnes de préjugées et de clichées liés à un sport qui se féminise lentement mais surement. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi écouter…

Une mère, une fille et des sports dits « de mecs »

Le Podcast signé Aïda Touihri ,« Tu seras une femme », qui explore la féminité sous l’angle de la transmission familiale, propose dans cet épisode à deux voix de revenir sur une histoire sportive générationnelle, celle d’une mère footballeuse et de sa fille rugbywoman. Et c’est à écouter (aussi) sur ÀBLOCK!

Écoutez »
Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Jeanne et Julia Courtois

La Transat Jacques Vabre à travers des jumelles

Elles en sont cap et c’est bien pour ça que les organisateurs de la Transat Jacques Vabre avaient lancé un appel à projet féminin, le 8 mars dernier. Histoire d’encourager les filles à prendre le large. L’objectif : accompagner deux navigatrices passionnées pour mieux braver l’Atlantique en duo lors de la prochaine transat, le 7 novembre. L’opé « Cap pour Elle » est aujourd’hui bouclée, le nom des lauréates révélés : ce sont des sœurs jumelles, Jeanne et Julia Courtois, qui seront sur la ligne de départ. Faisons les présentations.

Lire plus »
Ed Temple

Ed Temple, la légende masculine du sprint féminin

Il est l’un des plus grands entraîneurs que les États-Unis aient connu. Avec ses Tigerbelles, une équipe d’athlètes afro-américaines du Tennessee, Ed Temple a porté l’athlétisme féminin au pinacle et fait entrer la Perle noire, Wilma Rudolph, ou encore Wyomia Tyus alias Skeeter, dans l’histoire.

Lire plus »
Pink Power Team

Stéphanie : « Le permis moto, ça a été le début de mon émancipation. »

Rien ne prédestinait Stéphanie à devenir une motarde semi-pro rugissante. Pourtant, même une grave blessure n’aura pas abîmé sa passion de la vitesse. Cheveux roses, motos qui dépotent, elle ne lâche pas son rêve et le transmet à d’autres filles qui, comme elle, roulent des mécaniques sur les circuits amateurs mais, cette fois, en karting. La Pink Power Team est de sortie, faites place !

Lire plus »
Global 6K for Water

6 km pour de l’eau, c’est oui !

L’accès à l’eau potable, partout, tout le temps, c’est l’ambition de l’ONG World Vision. Pour ça, la Global 6K for Water, soit les 6 km pour l’eau, reprend sa course à partir du 20 mai afin de financer des projets répondants à cet enjeu. Sensibiliser, bouger et changer le monde. Courez, maintenant !

Lire plus »
Marion Joffle

Marion Joffle : « Quand je nage dans l’eau glacée, je suis comme dans une bulle. »

Elle a goûté à l’eau froide, il y a quatre ans. Depuis, Marion Joffle enchaîne les défis, établit de nouveaux records mondiaux et rafle toutes les médailles sur son passage, avec comme unique objectif de se dépasser. La nageuse surnommée « Le Pingouin », le prouvera encore, en septembre prochain, avec la traversée de la Manche. Nous l’avons suivie lors des Mondiaux en eau glacée, en Slovénie. Fraîche rencontre avec une fille joyeusement « givrée ».

Lire plus »
Nouria Newman

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du ballon ovale, une femme en coque toujours dans l’extrême (Nouria Newman sur notre photo), une autre faite d’or et de voile, une sprinteuse aux médailles olympiques, une aviatrice avec de multiples records ou encore une pépite prête à s’envoler aux agrès, à Tokyo. Et, en prime, une question qui tue et deux initiatives entre mers et montagnes, c’est sur ÀBLOCK! et nulle part ailleurs !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page