Rechercher

Existe-t-il un alpinisme au féminin ?

Alpinisme
Voilà déjà un bout de temps qu’elles ont chaussé les crampons. Si elles sont encore en minorité dans les clubs d’alpinisme, elles tracent leur voie. Mais les femmes ont-elles une manière bien à elles de grimper, marcher et s’élever ? Ce Podcast riche en témoignages nous aide à mieux comprendre ce qui pousse les femmes à s’élever jusqu’aux cimes sans en faire une montagne.

Par Valérie Domain

Publié le 15 juin 2020 à 10h55, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h21

Qui connaît Henriette d’Angeville, la première femme alpiniste, qui fit l’ascension du Mont Blanc en 1838  ? Qui sait que la première ascension hivernale de ce même Mont Blanc a été pratiquée (et réussie) en 1876 par une Anglaise du nom d’Isabella Straton ?  

Pourtant, ce sport demeure associé à la masculinité. Dommage, car lorsque les femmes investissent cette discipline, elles fixent leurs propres règles du jeu, réinventent l’alpinisme.

Ce premier épisode du podcast «  Des sons et des cimes » réalisé par la journaliste amoureuse des montagnes Pauline Boulet pour Alpine Mag, est riche d’enseignements sur la pratique de l’alpinisme par les femmes, les avis sont partagés : faut-il conjuguer au féminin cet art de grimper aux sommets ? 

Pour les femmes, s’engager dans des pratiques sportives a toujours été accompagné d’une injonction : rester féminine. Et on porte encore cet héritage aujourd’hui.

Entre Anne Sauvy, alpiniste amatrice de faces nord et écrivaine, Cécile Ottogalli-Mazacavallo, enseignante-chercheuse à l’UFRAPS de Lyon, spécialiste des questions de genre dans le milieu du sport, Rozenn Martinoia, enseignante-chercheuse en sciences sociales à Grenoble et présidente de l’Observatoire des pratiques de la montagne et de l’alpinisme, et Marion Poitevin, guide de haute montagne et secouriste en montagne, fondatrice de l’association Lead the Climb, rattachée à la FFCAM (Fédération française des clubs alpins et de montagne), les opinions divergent. Mais elles sont toutes étayées. 

Gravissons avec elles les montagnes de préjugées et de clichées liés à un sport qui se féminise lentement mais surement. 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi écouter…

Kids

La parité aux JO fera-t-elle bouger les jeunes filles ?

Cet été, à Paris, les premiers Jeux paritaires de l’histoire vont s’ouvrir. Mais le sport français fait-il pour autant la part belle aux jeunettes ? Le podcast le plus déjanté de la parentalité, Papas Poules, met le sujet sur la table dans ce nouvel opus dont ÀBLOCK! est partie prenante.

Écoutez »
Kids

Terrains de jeux : la cours de récré, un labo de société (2e mi-temps)

Deuxième mi-temps de ce podcast consacré à l’égalité filles-garçons à l’école et plus précisément au sein même de la cour de récréation. Comment l’espace se définit-il, comment les filles trouvent leur place, comment cela peut avoir une incidence sur leur comportement d’adulte… La géographe du genre Edith Maruéjouls nous éclaire dans le podcast Papas Poules en partenariat avec ÀBLOCK! Instructif.

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner