Rechercher

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Kids
Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît...

Par Clotilde Boudet

Publié le 20 février 2024 à 12h49

On a dit de certaines gymnastes que la pratique trop extrême de leur sport avait stoppé leur croissance. C’est pour ça qu’elles sont généralement très menues et qu’elles n’ont pas grand-chose à mettre dans leur décolleté. Enfin, il paraît… Le sport et la puberté, de toute façon, c’est un éternel débat. Retard de croissance, menstruations et métabolisme perturbés … Faut-il oui ou non freiner la pratique sportive pendant la puberté ?

Déjà, petit rappel aux adultes qui ont parfois oublié : l’adolescence n’est pas un long fleuve tranquille. Durant la puberté, la métamorphose corporelle s’accompagne de la perte des repères de l’enfance et de l’affirmation de la personnalité. En gros, c’est un temps où l’enfant se focalise sur son apprivoisement personnel. Autant vous dire que c’est parfois difficile de s’accepter, surtout quand on a les cheveux gras, de l’acné, des poussées d’hormones, des seins tout neufs…

Et en plus, il faut faire en sorte que les autres nous acceptent aussi. Un vrai parcours d’obstacles ! Mais alors où est la place du sport dans ce grand chamboulement ? Bah, justement, il a plutôt tendance à n’être pas assez présent.

©Shutterstock

On vous l’a dit mille fois (et on le répétera mille fois encore) : le sport est indispensable pour être en bonne santé à tout âge de la vie. Pour son bien-être physique ou mental, se dépenser est toujours une bonne idée. En fait, tout est une question de dosage !

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) est formelle : entre 6 et 17 ans, nos bambins devraient pratiquer tous les jours au moins une heure d’activité physique d’intensité modérée ou élevée. Les ados français sont-ils de bons élèves ? Pas vraiment… Selon les résultats de l’étude Esteban, menée en 2020, seulement 50,7 % des garçons et 33,3 % des filles atteignent cet objectif.

T’as une ou un ado affalé sur ton canapé ? Allez hop, dis lui de se bouger (et jette un oeil sur notre Question qui tue précédente) ! Un petit conseil pratique tout de même : la sudation est plus importante à l’adolescence, donc après le sport, on file à la douche.

©Shutterstock

Ici, on a cherché la recette idéale pour marier harmonieusement sport et puberté. Comme dit plus haut, l’important est de pratiquer régulièrement – le mieux étant quotidiennement. Mais attention, le sport à outrance quand on est ado peut avoir des conséquences sur la croissance et le bon développement. Chez les filles notamment, une étude du professeure Panagiota Klentrou a démontré qu’une pratique intensive (là, on note bien le mot « intensive ») de certains sport peut perturber la puberté.

Une fille qui ferait de la gym / de la danse / du patinage artistique au-delà de quinze heures par semaine risque de retarder l’arrivée de ses premières règles. Selon l’Académie Nationale de Médecine (ANM), d’autres sports sont « à risque » si pratiquer à l’excès lors de la puberté : le tennis, les sports d’endurance et les sports à catégories de poids.

©Shutterstock

En fait, comme pour tout, l’excès est dangereux. À l’adolescence le sport c’est tous les jours, mais avec modération ! Est-ce que ça veut dire que votre ado doit laisser tomber ses rêves de compèt’ ? Bien sûr que non, mais sa pratique devra être surveillée, encadrée : temps d’entraînement, régime alimentaire, temps de repos. Au-delà de quinze heure par semaine, il y a des risques.

L’ANM explique que les sport dits « à silhouettes » (comme la gym) nécessitent de grandes dépenses énergétiques couplées « à une limitation voire un déficit des apports nutritionnels ». Malheureusement, ce sont souvent les filles qui trinquent, puisqu’on attend d’une gymnaste qu’elle soit une athlète « féminine » et pas trop musclées, parce que les muscles sur les filles, c’est moche…

Et si on apprenait à nos ados à aimer le sport, à haut niveau ou pas ? Et à aimer leur corps changeant comme il est ?

Ouverture ©Shutterstock

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manon Genest

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète d’exception et maman épanouie qui se confie sans langue de bois (Manon Genest sur notre photo), une cycliste qui se lance dans un défi fou, notre marathonienne préférée qui se frotte à la piste et notre rubrique Kids, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Hermine Bonvallet : « Dans le monde du surf, la première technique pour performer : savoir s’adapter »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rideuse de l’extrême, une folle histoire olympique du passé, une nouvelle chronique de notre marathonienne préférée et une championne qui sort la raquette du placard, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Mathilde Mignier

Mathilde Mignier : « Ce que j’apprends à mes élèves résonne avec mon parcours de championne… »

Pour elle, le sport c’est comme un jeu, mais un jeu sérieux. Montée sur un ring très jeune, rien ne peut mettre cette fille K.O. Triple championne du monde de savate boxe française, multi championne de France et d’Europe, Mathilde Mignier est aussi prof d’EPS. Une double vie sportive, en solo et avec ses élèves, toujours tournée vers le sport plaisir, passion et… progression !

Lire plus »
Rikako Ikee

Rikako Ikee, la nageuse qui ne veut jamais perdre, même contre la maladie…

Elle a seulement 20 ans, mais entame déjà sa deuxième vie. Rikako Ikee, grand espoir de la natation japonaise, a bien failli ne pas participer aux prochains JO de Tokyo. Atteinte d’une leucémie diagnostiquée en février 2019, la sextuple médaillée d’or des Jeux Asiatiques de 2018 a dû batailler dix longs mois contre la maladie avant de revenir au premier plan. Portrait d’une battante.

Lire plus »
J'veux améliorer mon cardio, je fais comment ? La question qui tue

J’veux améliorer mon cardio, je fais comment ?

« Faire monter le cardio », chez toi, ça prend 3 minutes ? Au moindre effort ton cœur s’emballe, tu suffoques ? Pas de panique ! Le cardio, c’est comme tout, ça se travaille ! Reprend ton souffle le temps qu’ÀBLOCK! te dise quel sport pratiquer pour l’améliorer.

Lire plus »
Le Q&A de la gymnaste Célia Joseph-Noël

Le Q&A de la gymnaste Célia Joseph-Noël

Gymnaste au parcours atypique, qui privilégie le collectif à l’individuel, Célia Joseph-Noël étonne et détonne dans le monde de la gymnastique française. Petit questionnaire sportif pour mieux connaître cette jeunette qui monte.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner