Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Boxe : « Ce qui fait le plus mal, c’est la peur. »

Premier Crochet (Épisode 1)

Premier Crochet
ÀBLOCK! accueille le podcast d'Audrey qui nous propose d'entrer dans l'univers et la tête des boxeuses. Du pur documentaire audio. Montez sur le ring avec elle.

Audrey a 28 ans. Elle a ressenti le besoin de faire un sport de combat après une agression sexuelle dans le métro parisien et une séparation amoureuse.

Deux événements qui lui ont donné l’envie d’apprendre à se battre et celle de créer ce podcast à la parole puissante.

Dans ce premier épisode, c’est elle qui prend le micro pour se livrer sans fard. 

Extraits : 

«  Les mecs te disent clairement : moi je veux pas taper une fille. Mais la salle est mixte, ils n’ont pas le choix, il faut faire avec tous, peu importe le sexe et le niveau, il n’y a pas de sujet homme-femme, tu t’ajustes à l’autre, c’est un jeu, et c’est ça qui te fait progresser. »

«  J’ai une urticaire à l’effort, quand je transpire ma peau se recouvre de taches. Mais plus je fais du sport, moins ces signes apparaissent. Ça veut tout dire. »

« La boxe thaïe m’offre un canal d’expression. J’ai l’impression d’apprendre un langage qui ne m’était pas permis. »

« Les coups, ça fait peur. Le ventre, ça va mais les coups dans la tête, c’est difficile, on a envie de se cacher derrière ses bras, fermer les yeux et attendre que ça se passe. Mais il faut apprendre à ne pas se planquer, à parer les coups les yeux ouverts. »

On l’écoute ? 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi écouter…

Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Sophia Popov

Sophia Popov, la golfeuse qui rêve en green

Affaiblie par la maladie de Lyme et à deux doigts de ranger ses clubs à jamais, elle a finalement gagné son tout premier Grand Chelem cet été. La golfeuse américano-allemande est un exemple de persévérance. Son conte de fées ou plutôt de « tees » (puisqu’on parle de golf…) entre illico dans la belle histoire du sport !

Lire plus »
Camille Prigent

Camille Prigent : « Le kayak, ça t’apprend la résilience… »

Tombée dans la marmite tourbillonnante du kayak quand elle était petite, la kayakiste de 22 ans semble voler sur l’eau depuis son titre aux JO de la Jeunesse et ses victoires en championnats nationaux, européens et mondiaux. La tête sur les épaules et armée d’une motivation sans faille, Camille Prigent trace avec détermination son sillon pour Paris 2024.

Lire plus »
Sara Labrousse

Sara Labrousse : « La natation artistique à haut-niveau m’a appris à repousser mes limites… »

Ses rêves ne prennent jamais l’eau. À 32 ans, après avoir participé aux plus grandes compétitions internationales qui la mèneront jusqu’aux Jeux Olympiques, cette championne de natation artistique a quitté les bassins, mais pas l’univers aquatique. Sara Labrousse est désormais docteur en biologie marine. Les souvenirs cependant lui tiennent chaud. Et elle nous raconte avec ferveur comment ces années sous l’eau l’ont aidée à respirer.

Lire plus »
Erica Wiebe

Erica Wiebe, la lutteuse qui envoie les clichés au tapis !

Une guerrière, une passionaria, une femme de tête. Championne olympique 2016 en lutte libre, la Canadienne remettra son titre en jeu sur le tapis des prochains JO, à Tokyo. Ambassadrice de la lutte féminine, Erica Wiebe se bat pour que les jeunes filles soient intégrées dans l’arène sportive. Go for showtime !

Lire plus »