Agnès Fanjaud : « De l’Or en 2024 pour…les dirigeant.e.s ? »

Agnès Fanjaud
13 septembre 2017, Lima, Pérou. Sur l'écran géant du CREPS de Dijon est diffusée, en direct, la cérémonie qui va révéler le grand organisateur des Jeux 2024. S'affichent les officiels dans l'attente de la décision de la ville hôte. Joies et réjouissances à l'annonce de Paris ! Et que voit-on sur l'écran pour la photo de famille des fédérations... ?

Par Agnès Fanjaud, Présidente de Mixité et Performance

Publié le 19 mai 2021 à 16h43, mis à jour le 30 août 2022 à 14h16

Oui, que voit-on derrière le président de la République, ce 13 septembre 2017, à l’annonce de Paris pays hôte des JO 2024 ? Des hommes, des hommes et encore des hommes. Voilà donc l’image qu’affichera la France, en 2024, si rien n’est fait.

30 avril 2021, en France, un article du journal Le Monde : « Les femmes toujours sous-représentées à la présidence des fédérations sportives ». Les élections fédérales sont passées : quel résultat, pour quelle honte ?! Se fonder sur les quotas, les plans, sans tenir compte de la richesse qu’est la mixité est une voie qui ne mène pas à la réussite.

Ce constat nous a conduit, en 2018, à la création de l’association Mixité et Performance qui a pour objet de promouvoir la mixité comme facteur de performance, dans tous les domaines, notamment sportif. En notre sein, nous sommes à parité parfaite, nous y veillons. Nous sommes également des experts du mouvement sportif, avec des compétences diverses issues de nos vies professionnelles.

Nous ne voulons pas de cette honte infligée et prévisible : en 2024, la France ne serait représentée que par des hommes, à l’exception de…deux femmes ? Quid de la performance ? Pourtant les statistiques, anciennes, le prouvent : une équipe qui a plus de 40 % de mixité sur-performe de 23 %. Une équipe non mixte sous-performe de 18 %… (Source : Michel Ferrary, 2010).

Nous avons donc décidé d’agir en créant un label citoyen d’application des politiques publiques : le Label Mixité et Performance. Audit-diagnostic, accompagnement, label. Tout un programme pour un concept qui se décline sous différentes versions adaptées aux entreprises, aux fédérations, clubs, ligues, en France et à l’étranger.

Ainsi, nous proposons de l’Or en 2024 pour… les dirigeant.e.s ! Les fédérations mettent la pression sur les sportifs et sportives pour qu’ils/elles ramènent des médailles. Pourquoi les dirigeant.e.s de fédérations ne se challengeraient-ils pas pour obtenir, à leur tour, une médaille bronze, argent ou or ?

Comment ? En s’appuyant sur 3 critères non négociables qui s’appuient sur la loi : lutte contre toutes les formes de violence et de discrimination, place des femmes à des postes clés, respect des valeurs de la République et des valeurs du sport.

Pas de bla-bla, de vraies actions mesurables et contrôlables, comme dans toutes les structures dignes de ce nom ! À propos de structures, la fédération de badminton se met en mouvement avec nous, la fédération de tennis également. Ça bouge !

Côté nouvelles actions et projets :  nos contributions au référentiel AFNOR sur l’intégrité du sport, à celui sur l’égalité entre les hommes et les femmes, le Label européen également avec Erasmus Sport, le projet Impact 2024 : en voilà un héritage qui serait digne de 2024 !

Bref, nos actions sont pleines de sens. Et j’en suis fière. L’association est labellisée Fondation Alice Milliat et Fondation du Sport Français, nous portons ainsi une voie d’avenir et le nom parfait : parce que c’est vrai, la Mixité conduit à la Performance !

  • Agnès Fanjaud est la Présidente de l’association Mixité et Performance
Ouverture @Dclikstudio

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Wendie Renard, la capitaine qui ne perd pas le cap

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un retour sur les nombreuses sportives qui se sont illustrées en juillet, un regard « business » sur le football féminin, la découverte des Bleues de l’Euro Foot (dont Wendie Renard, la capitaine, sur notre photo), un trail pour la bonne cause, l’histoire des premières stars féminines du ballon rond, voilà le menu du Best-of ÀBLOCK! de la semaine.

Lire plus »
Renelle Lamotte

Rénelle Lamote, l’athlète qui fond sur Tokyo pour oublier Rio

Il y a cinq ans, au Brésil, Rénelle Lamote voyait ses ambitions olympiques réduites à néant dès les séries. Après une lente et douloureuse reconstruction, la demi-fondeuse francilienne est parvenue à renouer avec son meilleur niveau. À quelques jours de son entrée en lice aux Jeux Olympiques de Tokyo, la double vice-championne d’Europe du 800 mètres veut rivaliser avec le gratin mondial.

Lire plus »
Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler »

Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler. »

Elle travaille sur les inégalités femmes-hommes dans les médias. Maîtresse de conférences à l’université de Rennes 1, responsable de la formation en Journalisme de l’IUT de Lannion et co-responsable de la mission égalité-diversité de la CEJ (conférence des écoles en journalisme), Sandy Montanola dresse, avec nous, un panorama de l’évolution du traitement médiatique du sport féminin. Où tout reste à faire.

Lire plus »
Charline Picon

Charline Picon : « La planche à voile, c’est clairement ce qui m’a construit. »

Apaisée, combative, imprévisible aussi. La véliplanchiste Charline Picon, championne olympique en titre depuis Rio, en 2016, médaillée d’or pour la 5e fois aux Championnats d’Europe, ce samedi au Portugal, vogue désormais vers Tokyo 2021. Car cette reine de la glisse n’a pas pris sa dernière vague et éclabousse tout sur son passage. Nous l’avions rencontrée en décembre dernier, avant qu’elle ne fête cette nouvelle victoire, l’occasion de la mettre de nouveau en avant. Car cette sportive en a des choses à dire ! Et à partager.

Lire plus »
Wanda Noury « Si le rugby en est là aujourd’hui, c’est grâce à des joueuses qui ont ouvert la voie et qu’on a hélas oublié un peu vite ! »

Wanda Noury : « Si le rugby en est là aujourd’hui, c’est grâce à des joueuses qui ont ouvert la voie et qu’on a hélas oublié un peu vite ! »

Elle est l’une des pionnières du rugby féminin moderne. Wanda Noury a passé, une grande partie de sa vie, à promouvoir une discipline pour laquelle elle avait eu un coup de foudre. Tour à tour dirigeante, joueuse, arbitre, manager de l’équipe de France, membre du comité directeur de la FFR, elle continue à œuvrer, en coulisses, aux destinées de son sport de prédilection. Rencontre rafraîchissante avec une femme qui s’est toujours retrouvée au cœur de la mêlée.

Lire plus »
Charlotte Bonnet

Best-of 2021 : les confidences des championnes ÀBLOCK!

2021 a été riche de rencontres, comme des cadeaux de Noël avant l’heure. Nos sportives ÀBLOCK! se sont livrées sans langue de bois. Dans ces entretiens, ces filles qui marquent l’histoire de leur discipline ont raconté leur parcours, leurs joies et leurs échecs, leur vision du sport… Retour sur les plus belles déclarations de ces championnes ÀBLOCK!

Lire plus »
Julia : « Faire le Tour de France un jour avant les hommes était l’occasion de vivre une aventure à la fois humaine et sportive. »

Julia : « Faire le Tour de France un jour avant les hommes était l’occasion de vivre une aventure à la fois humaine et sportive. »

Elle s’est engagée dans un marathon à vélo de vingt-et-un jours et plus de 3 300 kilomètres ! Julia Favresse fait partie des neuf cyclistes retenues par l’association « Donnons des elles au vélo J-1 » pour parcourir les étapes du Tour de France un jour avant le peloton hommes. Un défi sportif XXL pour la Beauvaisienne dont l’ambition, à terme, est de développer le sport féminin dans les Hauts-de-France.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner