Roland-Garros 2022Qui gagnera sur terre battue ?

Maria Sakkari
La 121e édition du tournoi de Roland-Garros est officiellement ouverte ! La grande favorite Iga Swiatek confirmera-t-elle les attentes ? Ou bien ses nombreuses concurrentes, dont Maria Sakkari sur notre photo, renverseront-elles la hiérarchie ? Série à sensation du côté de la Ville Lumière.

Par Alexandre Hozé

Publié le 22 mai 2022 à 19h16, mis à jour le 23 mai 2022 à 17h04

Retour sur terre pour les amateurs de la petite balle jaune ! Le tapis rouge se dédouble Porte d’Auteuil depuis ce dimanche 22 mai.

À Cannes, Tom Cruise, Omar Sy et compagnie défilent en costards. Dans la capitale, ce sont les casquettes et les raquettes qui seront de sortie pour une cent-vingtième édition au casting de rêve. 

Les Françaises auront fort à faire face à une concurrence redoutable. Alizé Cornet, quart-de-finaliste de l’Open de Melbourne espère recréer la sensation. Les baroudeuses sont présentes, comme Caroline Gracia et Kristina Mladenovic.

Alizé Cornet

Mais la nouvelle génération pousse derrière, avec en tête de file Léolia Jeanjean. Le talent est là, place aux résultats maintenant ! 

Pour ce qui est des prétendantes à la victoire finale, le 4 juin, court Philippe Chatrier, l’indécision est le maître-mot. La retraite surprise d’Ashleigh Barty après sa victoire en Australie a chamboulé le circuit. Mais Iga Swiatek s’est emparée du premier rôle et n’a pas l’intention de le lâcher. 

À seulement 20 ans, la Polonaise cartonne toute cette saison. Impressionnant, mais pas surprenant. En 2020, c’est elle qui était repartie de Paris avec le titre en poche. Et sans perdre un seul set, s’il vous plaît. Cette saison, la numéro 1 mondiale est dans le même mood

Iga Swiatek

Invaincue depuis vingt-huit rencontres, elle a remporté cinq tournois avant de débarquer sur la terre battue française. Ses concurrentes semblent dépassées… D’autant que cette pression des grands rendez-vous, la Polonaise l’adore, elle s’en nourrit.

Déjà en junior, elle faisait partie du gratin, remportant le tournoi de Wimbledon jeunes en 2018. Et la confirmation en senior n’est apparemment pas un problème. 

Iga Swiatek est donc la tête d’affiche et tous les regards sont tournés vers elle pour cette quinzaine parisienne. Ses adversaires n’auront d’autre choix que de réaliser un match proche de la perfection pour stopper son ascension vers un deuxième titre du Grand Chelem.

Mais Roland-Garros a été le terrain de bien des surprises…

Ons Jabeur

Ons Jabeur le sait, elle qui comptait perpétuer cette tradition. La sixième mondiale arrivait dans une dynamique remarquable. En remportant le tournoi de Madrid, elle est devenue la première tunisienne à obtenir une victoire aussi prestigieuse.

Et elle n’avait pas l’intention de s’en contenter. Madrid c’est bien, mais Paris c’est encore mieux. Son rêve de ramener le trophée français à la maison lui trotte dans la tête depuis ses 9 ans.

Sauf que… Première surprise dans ce Roland-Garros, elle vient d’être éliminée au premier tour par la Polonaise Magda Linette, ce dimanche.

 

La succession de Barbora Krejcikova, tenante du titre, est l’objet de nombreuses convoitises. Mais attention à ne pas vendre la peau de la Tchèque avant de l’avoir battue. La numéro 2 mondiale vient à Roland-Garros pour une seule chose : la victoire. Elle compte donc bien récidiver et s’imposer comme la queen de Paname. 

La jeune espagnole Paula Badosa espère également confirmer sa progression fulgurante. Soixante-dixième mondiale fin 2020, elle est maintenant installée à la troisième place du classement WTA. Désormais, elle est à la recherche d’une victoire référence. L’occasion est belle… 

Maria Sakkari est dans le même état d’esprit. Et elle a un avantage non-négligeable sur ses concurrentes. Alors qu’Iga Swiatek est la meilleure du moment, la Grecque est en réussite face à la numéro 1 mondiale. En cinq confrontations, elle a accompli l’exploit d’en remporter trois. Une stat’ qui fait rêver toutes les filles du circuit cette année. 

Maria Sakkari

Assez décevante depuis le début de la saison sur terre battue, la demi-finaliste de la dernière édition croit en elle et compte bien renverser la tendance. 

A noter également le retour de Naomi Osaka à Paris. Déstabilisée par une polémique en 2021 pour ne pas s’être présentée à une conférence de presse lors de l’événement parisien, la Japonaise compte bien effacer ces souvenirs à force de victoires. 

Ce Roland-Garros féminin s’annonce aussi sensationnel que le deuxième Top Gun. Une grande favorite, sa Némésis grecque qui l’a battue à plusieurs reprises, des concurrentes bien décider à faire mentir les projections… Le pitch fait saliver. 

Naomi Osaka

Et pour les messieurs, ça n’est pas mal non plus. Avec Rafael Nadal qui va tenter de remporter son quatorzième tournoi parisien, Novak Djokovic qui ne compte pas abandonner son titre et même le jeune Carlos Alcaraz qui arrive fort de ses récentes victoires face aux deux anciens, le suspense est à son paroxysme. 

Et puis, petit coup de cœur, Jo-Wilfried Tsonga qui prend sa retraite une fois son tournoi arrivé à son terme. Une belle façon de clôturer une carrière exemplaire ? On vous l’a dit, le sport a son lot de surprises…

Ouverture Maria Sakkari

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Gabrielle Martin : « Beaucoup d’hommes me voient comme un objet de curiosité. »

À 22 ans et après une adolescence en surpoids, celle qu’on surnomme la “licorne” s’est lancée dans la compétition de force athlétique, le powerlifting. Championnats de France, puis d’Europe, jusqu’aux championnats du monde en Finlande… En trois ans, Gabrielle Martin a raflé tous les trophées. À un tournant de sa carrière sportive, alors qu’elle souhaite se tourner vers le bodybuilding, cette powergirl résolument ÀBLOCK! fait le point sur son parcours.

Lire plus »
Hal Connolly et Olga Fikotova

JO 1956 : Hal Connolly et Olga Fikotová, love story au temps de la guerre froide

Elle était lanceuse de disque, il était lanceur de marteau. Elle était tchécoslovaque, il était américain. En plein cœur des Jeux Olympiques de Melbourne, ils ont connu à la fois gloire et déshonneur en décrochant une médaille d’or et en vivant une histoire d’amour interdite entre bloc de l’Est et bloc de l’Ouest. Récit d’une « olympic romance » qui a enflammé le monde.

Lire plus »
Lucienne Velu, « la reine du stade » des années 30, mais pas que…

Lucienne Velu, « la reine du stade » des années 30, mais pas seulement…

Le sport féminin n’en était qu’à ses prémices lorsque Lucienne Velu s’est invitée au stade. Douée pour l’athlétisme, la Parisienne, recordwoman du disque en 1924, ne s’est pas contentée de briller sur les pistes. Footballeuse reconnue, elle excelle également en basket et deviendra championne du monde de la discipline à l’issue des Jeux Mondiaux Féminins de 1934. Retour sur le parcours d’une pionnière qui a su saisir la balle au bond.

Lire plus »

8 mars : l’égalité des sexes au menu du CIO

À l’occasion de la Journée internationale des femmes, ce 8 mars, le Comité international olympique a annoncé le nom des 6 lauréat.e.s de ses trophées « Femme et Sport » 2020. Des lauréat.e.s « défenseurs » de l’égalité des sexes. Le monde bouge dans l’olympisme.

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
surf

Nouveaux sports aux JO, Tokyo surfe sur la nouvelle vague

Ce sera une première ! Le surf, le skateboard, l’escalade et le karaté seront, pour la première fois de l’Histoire, au programme des JO qui débutent le 23 juillet, à Tokyo, au Japon. Quatre nouveautés et un retour attendu, celui du softball, pour un rendez-vous olympique qui comptera, au total, 48 disciplines. Revue d’effectifs.

Lire plus »
Julie Bresset 5 infos pour briller sur deux roues

Julie Bresset : 5 infos pour briller sur deux roues

Ce 16 octobre, elle signe la fin de sa carrière sportive par un jubilé dans son fief des Côtes-d’Armor. Julie Bresset, 32 ans et presque autant sur les pédales, a (presque) tout gagné et tout connu. La vététiste bretonne, championne olympique, maintes fois championne du monde, est l’une des cyclistes les plus appréciées du circuit. Victime d’un burn-out et de blessures à répétition, elle est toujours retombée sur ses roues. Retour sur une championne en 5 braquets.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner