Le sport qui fait bouger les lignes

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Estelle Mossely-Yoka

« J’assume mes choix de vie et ça me renforce. »

Estelle Mossely-Yoka
Elle parle de tout : sa carrière de boxeuse, ses grossesses, ses victoires, mais aussi de ses doutes. En toute simplicité. Dans ce podcast lancé par une autre championne, la basketteuse Diandra Tchatchouang, Estelle Mossely-Yoka, championne olympique 2016, démontre qu’on peut être femme, mère, épouse, et vivre de ses envies. Paroles d’une combattante.

Dans cet épisode de « (Super) Humains » créé par la joueuse du Basket Lattes Montpellier, Diandra Tchatchouang, Estelle Mossely-Yoka, boxeuse professionnelle et fraîchement maman pour la deuxième fois, parle comme on converse autour d’une bonne table. 

Estelle Mossely-Yoka évoque son challenge de revenir au plus haut-niveau après, pas une mais deux grossesses en l’espace de trois ans. 

Cet épisode aborde la question de la maternité, parfois jugée tabou dans le monde du sport de haut-niveau ou même, plus globalement, dans le monde professionnel. 

Estelle Mossely-Yoka revient aussi sur son expérience, les déceptions et préjugés dont elle a été victime et explique son engagement pour faire bouger les choses. « En boxe, les filles veulent plus de reconnaissance, mais il faut reconnaître qu’on a déjà bien avancé », dit-elle.

Ici, elle parle de sa vie, de sa carrière de boxeuse, de ses victoires, mais aussi de ses doutes, de la place des femmes dans son sport.

Des confidences recueillis à l’époque du confinement et alors que la boxeuse s’apprêtait à accoucher, mais ses mots sont plus que jamais d’actualité.

Entre-temps, Estelle Mossely-Yoka a réussi sa rentrée sur le ring, le 25 septembre dernier, en battant Aurélie Froment à Paris. La championne olympique 2016 des poids légers a dominé aux points l’ancienne star du full contact et kickboxing, près d’un an après son dernier combat et moins de cinq mois après avoir accouché.

Écoutons-la… sur fond de gazouillis !

Retrouvez tous les podcasts de « (Super) Humains » sur la chaîne spotify dédiée de Diandra Tchatchouang.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

S’inscrire à la newsletter mensuelle :

(Nous ne sommes pas prêteurs, nous garderons vos coordonnées bien au chaud chez nous…)

Vous aimerez aussi écouter…

Rugby

Rugby : les mots qui plaquent ! (Le dessous des Pelouses. Épisode 12)

« Alors, les filles, vous vous broutez la chatte ? », « Dans l’équipe, vous êtes toutes des lesbiennes ? »… Elles en ont entendu des phrases pétries de préjugés, ces joueuses de rugby d’une équipe de Fédérale 1, la 3e division du championnat de France ! Et elles en parlent sans tabou dans ce nouvel épisode du « Dessous des Pelouses »…

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Erica Wiebe

Erica Wiebe, la lutteuse qui envoie les clichés au tapis !

Une guerrière, une passionaria, une femme de tête. Championne olympique 2016 en lutte libre, la Canadienne remettra son titre en jeu sur le tapis des prochains JO, à Tokyo. Ambassadrice de la lutte féminine, Erica Wiebe se bat pour que les jeunes filles soient intégrées dans l’arène sportive. Go for showtime !

Lire plus »

Manon : « J’ai longtemps cru que certains sports étaient réservés aux mecs ! »

Sportive tous azimuts depuis toujours – de l’équitation au tennis en passant par la course à pied, Manon n’aurait cependant jamais pensé soulever de la fonte un jour. Dans son esprit, c’était du « sport de mecs ! ». La passion communicative de son copain lui a fait pousser la porte d’une salle de CrossFit et, depuis, elle se sent plus forte. Un joli parcours d’ouverture d’esprit et d’émancipation par le sport.

Lire plus »
Fifty Fifty Sail

Fifty Fifty Sail, une régate solidaire pour aider les femmes à larguer les amarres

Mettre les voiles pour prouver que la femme a toute sa place dans le sport. C’est tout l’enjeu de cette chouette initiative qui a surgi dans la longue vue d’ÀBLOCK!. Cette régate 100% mixte fait la course contre les clichés et s’engage contre les violences faites aux femmes. Car le sport est un formidable outil de reconstruction pour se réapproprier son cœur et son corps. Embarquement immédiat au sein d’un enthousiaste et généreux équipage…

Lire plus »
Cheerleading

Alexandrine : « Je suis une cheerleader, pas une pompom girl, et c’est du sport ! »

Elle a trouvé son sport, son club, et quand elle en parle, elle donnerait envie aux plus récalcitrantes d’enfiler la tenue pour aller goûter au “cheer spirit”. Alexandrine pratique le cheerleading à travers ses casquettes d’athlète et de coach, en parallèle de ses études. Mais ne vous y trompez pas, elle est une cheerleader et pas une pompom girl ! Pour elle, la nuance est d’importance. Témoignage d’une jeune femme à la passion communicative.

Lire plus »