Ça n'engage que moi...

Marie Petitcuénot : « Meganophile, et alors ? »

marie petitcuenot

Par Marie Petitcuénot, fondatrice du Podcast des femmes libres, "Michelle"*

Publié le 03 mars 2020 à 9h42, mis à jour le 19 mars 2021 à 15h28

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Mot issu du grec philos et du football Megan Rapinoe. J’ai bien dit «  issu du football », et non pas du « football féminin ». Megan Rapinoe étant tout ce qu’il y a de plus femme, et aucune équipe de football mixte à ce jour, hélas, l’association de tout sport avec l’adjectif féminin me paraît toujours suspect. Comme s’il fallait préciser : attention, on ne parle pas de vrai football, on parle de football féminin. Ouf, on a senti le vent du boulet.

Revenons à Megan Rapinoe. L’internationale de football a reçu le ballon d’or 2019, après avoir été sacrée meilleure joueuse de l’UEFA et de la coupe du monde de football. Rassurez-vous, dans une équipe de femmes, toujours, avec significativement moins de moyens que les hommes, naturellement.

Megan Rapinoe est une militante des droits des LGBTQ+, de l’égalité hommes-femmes. En trois ans, elle est devenue une icône de la résistance anti-Trump, annonçant bien avant la finale qu’elle n’irait pas à la Maison Blanche en cas de victoire. Trump l’a mouchée sur Twitter «  Gagne avant de parler, finis le travail ! ». Sauf qu’elle l’a fait. Depuis, elle a annoncé son soutien à Elisabeth Warren qui veut détrôner le Président.

Femme puissante

Megan Rapinoe est une femme puissante. Megan Rapinoe est une femme qui travaille sans relâche pour rester la meilleure sur le terrain. Mais aussi pour porter la lutte contre les discriminations, elle veut «  donner de la force aux autres pour qu’elles parlent haut et fort  ». Quand Colin Kaepernick, quaterback des 49ers, s’agenouille pendant l’hymne américain pour protester contre le racisme et les violences policières, elle le soutient, elle qui refuse de chanter l’hymne depuis l’arrivée de Trump.

Parce que Megan Rapinoe est une femme puissante, elle peut poser nue avec sa compagne, Sue Bird, quadruple championne olympique de basketball, en Une du désormais traditionnel numéro «  Body Issue » du célèbre magazine ESPN. Parce qu’elle a du pouvoir, elle peut parcourir le monde, mettre son influence et sa notoriété au service de l’égalité. Pour que chacun ait le droit d’être soi-même sur un terrain ou dans la vie.

Vu d’ici, l’engagement et l’énergie infatigable de Megan Rapinoe ont un furieux goût de leadership et de role model. Pendant ce temps, on a entendu que le silence de Messi – lui aussi ballon d’or 2019, le silence de Ronaldo, le silence d’Ibrahimovic, le silence de Benzema. Go Megan  !

*Marie Petitcuénot est la créatrice du podcast  Michelle  qui raconte des histoires de femmes libres. Pour ÀBLOCK!, elle donne la parole à des “sportives libres”…

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

crossfit Laurene

Ces sportives qui revendiquent le « No Limit »

Boxe, CrossFit, ultra-trail ou encore rugby, aujourd’hui les femmes sont de plus en plus nombreuses à truster des sports habituellement chargés en testostérone. Se battre, s’abîmer, se dépasser… ces pratiquantes et championnes n’ont peur de rien. Surtout si ça fait « mâle ».

Lire plus »
La question qui tue fitness

Moi, je veux seulement muscler mes fesses, c’est bien…non ?

Attention, voici venir la question qui tue sur les réseaux sociaux ! Sur Insta ou sur TikTok, les influenceuses au postérieur généreux se multiplient comme des petits squats. C’est devenu une tendance sportive : muscler (surtout) les fessiers. Mais si tu veux savoir rebondir en sport, est-ce vraiment ce qu’il faut fesse, euh, faire ? La réponse avisée de notre coach Nathalie Servais.

Lire plus »
Sarah Hauser

Sarah Hauser : « Le windsurf, c’est un mélange de peur, de chaos mais aussi de beauté. »

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux, même au creux de la vague. La windsurfeuse Sarah Hauser vient de faire une entrée fracassante dans le Guinness Book des Records après avoir dompté une vague de presque 11 mètres, la plus grosse jamais prise par une femme. Une étape plus qu’un aboutissement dans le parcours singulier de cette Néo-Calédonienne dont l’ambition est d’inspirer les filles qui n’osent pas se mouiller.

Lire plus »

Gabrielle Martin : « Beaucoup d’hommes me voient comme un objet de curiosité. »

À 22 ans et après une adolescence en surpoids, celle qu’on surnomme la “licorne” s’est lancée dans la compétition de force athlétique, le powerlifting. Championnats de France, puis d’Europe, jusqu’aux championnats du monde en Finlande… En trois ans, Gabrielle Martin a raflé tous les trophées. À un tournant de sa carrière sportive, alors qu’elle souhaite se tourner vers le bodybuilding, cette powergirl résolument ÀBLOCK! fait le point sur son parcours.

Lire plus »
Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Véro Grafe : « Je viens des sports de combat et quand je masse ces sportifs surpuissants, ils me respectent. »

Métier : réparer les hommes les plus forts du monde. Massothérapeute pour gladiateurs du XXIe siècle alias les Strongmen, Véronique Grafe -appelez-la simplement “Véro“- envoie du lourd pour les remettre d’aplomb ! « Maman » de cette troupe de mecs super balèzes, l’ex-boxeuse se bat pour institutionnaliser sa discipline. Incursion au cœur de l’incroyable corps humain et de la force poussée à son extrême.

Lire plus »
une Grande Traversée VTT

De grandes traversées en VTT ? Ça roule !

Faire découvrir les régions en sillonnant, à vélo, les plus beaux sentiers du territoire, c’est l’ambition de la Fédération Française de Cyclisme. À partir du 22 mai, elle nous invite à rouler sur les itinéraires des Grandes Traversées VTT. En selle !

Lire plus »
Mia Hamm

Mia Hamm, la footballeuse la plus célèbre des nineties

Première grande légende du foot féminin, l’Américaine Mia Hamm est une attaquante de choc avec des pieds (et un cœur) en or. Doublement championne du monde et doublement médaillée d’or olympique, cette pionnière a suscité l’engouement mondial pour le ballon rond au féminin dès le début des années 90. Hola pour Mia !

Lire plus »
Salomé Gilles

Salomé Gilles : « Toute petite, je rêvais d’être pilote. On m’a toujours dit que ce serait impossible… »

Petite, Salomé a fait un rêve : un jour, elle sera championne de voltige aérienne. Quelques années plus tard, c’est chose faite ! Aux manettes de sa Formule 1 des airs, la pilote à la persévérance inébranlable s’est imposée Championne de France en 2017. Détermination, progression et réussite sont les maîtres-mots d’une battante qui n’en a pas fini avec le ciel.
Son plan de vol est tout tracé. Au programme : Championnat de France et Open de France fin 2020. Pour Salomé Gilles, l’objectif de ces compétitions est ensuite d’intégrer l’équipe de France. Décollage immédiat pour une interview à 400 à l’heure !

Lire plus »
Tanya Naville

Le best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une badiste qui nous a pris dans ses filets, une championne d’aviron qui ne nous cache rien, deux pionnières des Jeux Olympiques qui ont su briller dans l’eau et sur terre, une alpiniste engagée et ébouriffante (la preuve sur notre photo !) et une tenniswoman qui nous fait craquer…Régalez-vous !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner