Marie-José Pérec

5 infos pour briller sur la piste d'athlé

Marie-Jo Pérec
Surnommée « la gazelle des Antilles », elle a marqué, par sa vitesse, l’histoire de l’athlétisme français. Si elle a mis un point final à sa carrière en 2004, le souvenir de ses exploits traverse les années. Retour sur les grandes dates de Marie-Jo Pérec, championne à la foulée foudroyante.
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email
  1. Briller à l’international

C’est en 1991 que l’athlète guadeloupéenne crève l’écran.

Si elle avait déjà remporté une médaille d’or au 200m à La Haye en 1989, elle a 23 ans lorsque le monde découvre cette gazelle qui deviendra la plus brillante athlète française d’après-guerre.

Lors des championnats du monde de Tokyo, Marie-Jo Pérec remporte l’or sur le 400 mètres en 49 secondes et 13 centièmes. C’est le début d’un palmarès étourdissant !

Marie-Jo Pérec
  1. Devenir la seule athlète française triple championne du monde

En 1992, alors qu’elle avait déjà établi la meilleure performance mondiale lors du Nikaïa de Nice, avec 49 secondes 50, Marie-Jo Pérec décroche une médaille d’or aux Jeux de Barcelone sur 400 mètres en descendant encore le chrono.

En 1996, elle réalise le doublé olympique, avec deux médailles d’or aux Jeux d’Atlanta sur 400 mètres et 200 mètres.

Elle entre alors au panthéon sportif national, étant la seule athlète chez les Bleus à obtenir une triple médaille d’or olympique. La gazelle Pérec est dans la place !

Marie-Joe Perec
©Nick Knowles
  1. Détenir (presque) tous les records

Marie-José Pérec réalise une série d’exploits, tous aussi ébouriffants les uns que les autres.

 En 1994, elle remporte le seul titre qui manque à son palmarès : le titre de Championne d’Europe à Helsinki sur sa distance fétiche, le 400 mètres.

Trois jours plus tard, elle s’impose en relais 4 × 400 mètres en 3 minutes 22 secondes 34 centièmes.Et ce n’est pas fini !

En 1995, Pérec réalise l’épreuve du 400 mètres haies en seulement 53 secondes 21 centièmes, record de France lors du Weltklasse de Zurich.

Marie-Jo Perec
©FFA
  1. Réaliser un doublé 200 mètres – 400 mètres aux Jeux Olympiques

C’est un des plus beaux moments du sport français ! Aux jeux Olympiques d’Atlanta, en 1996, le nom de Marie-José Pérec est sur toutes les lèvres. 

Et pour cause, la championne réalise un doublé exceptionnel. Elle remporte le 400 mètres en 48 secondes 25 centièmes.

Trois jours plus tard, elle s’arroge le 200 mètres en 21 secondes 07 centièmes.

Aucun athlète français n’est parvenu à réaliser un tel doublé…

Marie-Jo Pérec
©DR
  1. Être récompensée d’un ESPY Award

En 1997, Marie-José Pérec, est reconnue par un jury de sportifs,  journalistes, cadres du monde sportif et diffuseurs comme la meilleure athlète féminine sur piste de l’année.

Elle reçoit en effet l’EPSY Award, avec à ses côtés, le Boxeur Mohamed Ali, honoré lui aussi par ce prix prestigieux américain qui récompense les plus grands sportifs de la planète.

Marie-Jo Pérec
©DR
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Running

Si on tentait un marathon fractionné ?

Le #42HealthyRunningDays est lancé ! Un top départ donné à l’issue de la journée internationale de la santé, le 7 avril dernier. Késako ? Portés par la motivation, le bien-être et la santé, les coureurs se lancent le défi de réaliser 42 kilomètres en 42 jours. À leur rythme. Ainsi, l’application Running Care propose une toute nouvelle version du marathon pour les plus démotivés. Explications.

Lire plus »
Trophées FemixSports

Les Trophées Femix’Sports, 4e !

5 catégories pour 15 prix. L’asso Femix’Sports vient de lancer la quatrième édition de ses Trophées récompensant sportives, arbitres, bénévoles et fédés, autant de personnalités engagées dans le sport féminin. À vous de voter !

Lire plus »
Alice Modolo

Le questionnaire sportif de…Alice Modolo

Elle vient de signer 3 records de France d’affilée. Un tiercé gagnant réalisé lors des Mondiaux d’apnée (AIDA) qui se tenait au Blue Hole de Dahab, en Égypte : 85, 87 et 89 mètres en bi palmes. Un beau lancement de saison pour la championne d’Europe qui a, cerise sur le gâteau, remporté la compétition, hommes et femmes confondus. De retour sur terre, Alice Modolo a répondu à notre petit questionnaire qui ne manque pas de souffle !

Lire plus »
Laetitia Blot

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un sport de combat explosif et de plus en plus féminin, le MMA est dans la place sur ÀBLOCK! avec quelques guerrières en cage (comme Laetitia Blot sur notre photo) qui s’expriment comme elles se battent, mais aussi une boxeuse sous les projecteurs de notre questionnaire sportif et une campagne digitale pour le mouvement de la paix par le sport, c’est le menu de la semaine, enjoy !

Lire plus »
Laure Coanus

Le questionnaire sportif de…Laure Coanus

Arbitre de Jeep Elite, Pro B et Ligue Féminine de Basket (LFB), Laure Coanus est sur tous les terrains, sifflet juste et gestes assurés. Entre deux rencontres sportives, elle répond à quelques questions simples, mais si révélatrices !

Lire plus »
Didier Drogba

#WhiteCard ou le sport comme arme de paix

Elle invite le monde à soutenir le mouvement de la paix par le sport. Et avec elle, champions et championnes s’engagent, de Didier Drogba (notre photo) à Tony Estanguet, en passant par Laurence Fisher, Marlène Harnois, Siya Kolisi, Paula Radcliff, ou encore Sarah Ourahmoune. L’organisation internationale Peace and Sport lance aujourd’hui sa campagne digitale mondiale #WhiteCard visant à promouvoir les valeurs positives et structurantes du sport.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Le questionnaire sportif de…Ingrid Graziani

Elle a été à la fois Miss Île-de-France et championne du monde de boxe française en 2003 puis, elle a balancé sa couronne pour se consacrer au combat, devenant championne d’Europe en 2006 et triple championne de France. Aujourd’hui comédienne, Ingrid Graziani allie ses deux passions, le sport et le jeu, en racontant ses histoires de fille boxeuse dans un one woman show « Du ring à la scène » qui devrait revenir après la crise sanitaire. Entre deux séances de boxe, elle a pris le temps de répondre à notre petit questionnaire ÀBLOCK!

Lire plus »
Jeanne Richard

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une légende du foot féminin, une lanceuse de marteau au mental d’acier, une pionnière des JO, une jeune biathlète épanouie et au palmarès déjà bien rempli (Jeanne Richard sur notre photo), une trampoliniste attendue à Tokyo en juillet ou encore une cascadeuse à moto qui ne fait que ce qu’elle veut quand elle veut, voici le programme !

Lire plus »

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop “disgracieuse” pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Gabriella Papadakis

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fille à couettes qui soulève plus lourd que Hulk en personne, une espionne qui ne lâche pas le sport, même en prison, une « mère indigne » championne olympique, des patineuses d’hier et d’aujourd’hui (comme Gabriella Papadakis sur notre photo) ou encore une sportive dingue de windsurf, demandez le programme !

Lire plus »
Léa Labrousse

Le questionnaire sportif de…Léa Labrousse

Elle pourrait nous offrir ses plus belles figures à Tokyo, elle qui se prépare pour les prochains JO, en juillet. La trampoliniste Léa Labrousse, 6 médailles européennes en tumbling et trampoline et 2 pour la France, a atterri en douceur pour répondre à notre questionnaire Proustien.

Lire plus »
Fanny Blankers-Koen

JO 1948 : Fanny Blankers-Koen, « mère indigne » devenue star de la piste

On la surnommait « La ménagère volante ». Spécialiste du sprint, elle est la seule à avoir décroché quatre médailles d’or en une seule édition. Un palmarès d’autant plus bluffant à une époque où les femmes n’étaient pas les bienvenues dans les compétitions, encore moins les mères de famille. Récit d’une femme au foyer devenue femme médaillée.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Alizée Baron

Alizée Baron : « Je fais du skicross pour me dépasser et j’aime ce risque-là. »

Une impétueuse, toujours en quête d’adrénaline. Après une saison blanche pour cause de blessure au dos et malgré les conditions particulières liées, entre autres, à la situation sanitaire, Alizée Baron reprend du service en Coupe du monde de skicross. La skieuse d’Orcières-Merlette aborde cet hiver avec une envie décuplée. Sereine et déterminée. Rencontre avec une fille qui ne laisse pas de glace.

Lire plus »
Sophie Carpentier

Sophie Carpentier : « Dans la médecine comme dans le sport, il faut que les femmes y aillent ! »

Médecin de l’équipe féminine de rugby Rouen, elle a aussi été celui de l’équipe de France de rugby féminin. Militante du sport santé, Sophie Carpentier n’a pas hésité, il y a quelques années, à se spécialiser dans le sport pour apporter à son quotidien médical un souffle nouveau. Et de prouver que les femmes ont toute leur place dans un métier encore trop souvent conjugué au masculin.

Lire plus »
Ingrid Graziani

Ingrid Graziani : « Le ring, ça apprend l’égalité, on est deux et le meilleur gagne. »

L’ex-championne du monde de savate boxe française n’a jamais eu peur de prendre des coups. La gagne, elle connaît. Du ring qu’elle a tâté dès l’âge de ses 16 ans au podium de Miss France qu’elle a foulé à 22. Son carburant ? Aller au bout de soi-même… quitte à sortir de son périmètre de sécurité et s’afficher dans une autre arène où la compétitivité est reine : les planches et le septième art. Échange punchy avec une jeune femme qui dégomme les préjugés.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin