Marie-José Pérec5 infos pour briller sur la piste d'athlé

Marie-Jo Pérec
Surnommée « la gazelle des Antilles », elle a marqué, par sa vitesse, l’histoire de l’athlétisme français. Si elle a mis un point final à sa carrière en 2004, le souvenir de ses exploits traverse les années. Retour sur les grandes dates de Marie-Jo Pérec, championne à la foulée foudroyante.

Publié le 24 juillet 2020 à 17h26, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h11

  1. Briller à l’international

C’est en 1991 que l’athlète guadeloupéenne crève l’écran.

Si elle avait déjà remporté une médaille d’or au 200m à La Haye en 1989, elle a 23 ans lorsque le monde découvre cette gazelle qui deviendra la plus brillante athlète française d’après-guerre.

Lors des championnats du monde de Tokyo, Marie-Jo Pérec remporte l’or sur le 400 mètres en 49 secondes et 13 centièmes. C’est le début d’un palmarès étourdissant !

Marie-Jo Pérec
  1. Devenir la seule athlète française triple championne du monde

En 1992, alors qu’elle avait déjà établi la meilleure performance mondiale lors du Nikaïa de Nice, avec 49 secondes 50, Marie-Jo Pérec décroche une médaille d’or aux Jeux de Barcelone sur 400 mètres en descendant encore le chrono.

En 1996, elle réalise le doublé olympique, avec deux médailles d’or aux Jeux d’Atlanta sur 400 mètres et 200 mètres.

Elle entre alors au panthéon sportif national, étant la seule athlète chez les Bleus à obtenir une triple médaille d’or olympique. La gazelle Pérec est dans la place !

Marie-Joe Perec
©Nick Knowles
  1. Détenir (presque) tous les records

Marie-José Pérec réalise une série d’exploits, tous aussi ébouriffants les uns que les autres.

 En 1994, elle remporte le seul titre qui manque à son palmarès : le titre de Championne d’Europe à Helsinki sur sa distance fétiche, le 400 mètres.

Trois jours plus tard, elle s’impose en relais 4 × 400 mètres en 3 minutes 22 secondes 34 centièmes.Et ce n’est pas fini !

En 1995, Pérec réalise l’épreuve du 400 mètres haies en seulement 53 secondes 21 centièmes, record de France lors du Weltklasse de Zurich.

Marie-Jo Perec
©FFA
  1. Réaliser un doublé 200 mètres – 400 mètres aux Jeux Olympiques

C’est un des plus beaux moments du sport français ! Aux jeux Olympiques d’Atlanta, en 1996, le nom de Marie-José Pérec est sur toutes les lèvres. 

Et pour cause, la championne réalise un doublé exceptionnel. Elle remporte le 400 mètres en 48 secondes 25 centièmes.

Trois jours plus tard, elle s’arroge le 200 mètres en 21 secondes 07 centièmes.

Aucun athlète français n’est parvenu à réaliser un tel doublé…

Marie-Jo Pérec
©DR
  1. Être récompensée d’un ESPY Award

En 1997, Marie-José Pérec, est reconnue par un jury de sportifs,  journalistes, cadres du monde sportif et diffuseurs comme la meilleure athlète féminine sur piste de l’année.

Elle reçoit en effet l’EPSY Award, avec à ses côtés, le Boxeur Mohamed Ali, honoré lui aussi par ce prix prestigieux américain qui récompense les plus grands sportifs de la planète.

Marie-Jo Pérec
©DR

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le questionnaire sportif de… Manon Houette

Le questionnaire sportif de… Manon Houette

En novembre dernier, elle jouait les consultantes pour TF1 lors de l’Euro de hand féminin, avant de revenir sur les parquets pour sa nouvelle saison avec le club de Chambray. La handballeuse Manon Houette, très en forme, répond à notre petit questionnaire de sport entre deux matches de la Ligue Butagaz Énergie…

Lire plus »
Laura Georges : « Je ne me suis jamais dit que le football n’était pas fait pour moi. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une footeuse engagée (Laura Georges sur notre photo), une Question Qui Tue essentielle, une histoire du breakdance conjugué au féminin, des femmes musclées et fières de l’être ou encore un zoom sur du handball écolo, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Le handball brestois se met au vert !

Le handball brestois se met au vert !

Quand le sport joue la carte de l’environnement, il rejoint les rangs d’une asso au nom qui claque : Fair Play For Planet. Une asso qui va pouvoir compter sur le soutien du Brest Bretagne Handball et de la salle Brest Arena. Le but ? Que le sport soit plus propre.

Lire plus »
Il était une fois le breakdance… féminin

Il était une fois le breakdance… féminin

Née dans les rues du Bronx dans les seventies, cette danse acrobatique voit s’affronter des « crew » sur le bitume et sur les pistes à coups de mouvements saccadés. Et les Bgirls y font bonne figure. Petite histoire du breaking conjugué au féminin.

Lire plus »
Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Isabelle : « Continuer le sport fait partie de ma lutte contre le cancer du sein. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une étude sur les corps féminins musclés à l’extrême, une crossfiteuse qui combat la maladie par le sport (Isabelle sur notre photo), une nouvelle chronique philo signée Marie Robert, un récap’ de la dernière compet de ballon ovale, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bonne (re)découverte !

Lire plus »
 Lilou Ruel : "Il faut donner confiance aux filles, leur dire qu'elles peuvent devenir hyper forte en parkour." 

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des filles qui partent à l’assaut du désert péruvien, une jeune gardienne qui connaît sa première compétition internationale, une championne qui vise les sommets (Lilou Ruel sur notre photo) et une pionnière sifflet en bouche ? C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine, bonne lecture !

Lire plus »
Tour de France Femmes 2023, la route sera longue !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le parcours 2023 du plus fameux road trip français à vélo et un zoom sur le handball avec l’Euro qui débute. Une Bleue du hand toujours en activité qui répond à notre questionnaire sportif et une autre qui retrace son parcours avec l’équipe de France, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Gabriella Papadakis Guillaume Cizeron

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une figure aérienne (magnifiquement illustrée ici par Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron), une ballerine qui prend la plume et qui répond à un Q&A vidéo, une vision d’experte sur le traitement médiatique du sport féminin, l’histoire des femmes fans de pagaies et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
Mélanie Briot

Mélanie Briot : « Gérer une équipe de mecs et l’adrénaline pendant les courses… C’est sport ! »

Pionnière dans un monde de mecs. Seule femme dans le cyclisme à être devenue directrice sportive d’une équipe de Nationale 1, Dinan Sport Cycling, Mélanie est une passionnée de vélo depuis toujours. Vivre au plus près des courses cyclistes, voilà ce qui la motive à partir sur la route toute la sainte journée. Et elle pourrait bien entraîner d’autres filles à prendre ce virage nécessaire pour la féminisation des métiers du sport…

Lire plus »
Jeanne et Julia Courtois

La Transat Jacques Vabre à travers des jumelles

Elles en sont cap et c’est bien pour ça que les organisateurs de la Transat Jacques Vabre avaient lancé un appel à projet féminin, le 8 mars dernier. Histoire d’encourager les filles à prendre le large. L’objectif : accompagner deux navigatrices passionnées pour mieux braver l’Atlantique en duo lors de la prochaine transat, le 7 novembre. L’opé « Cap pour Elle » est aujourd’hui bouclée, le nom des lauréates révélés : ce sont des sœurs jumelles, Jeanne et Julia Courtois, qui seront sur la ligne de départ. Faisons les présentations.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner