Rechercher

Marie-José Pérec5 infos pour briller sur la piste d'athlé

Marie-Jo Pérec
Surnommée « la gazelle des Antilles », elle a marqué, par sa vitesse, l’histoire de l’athlétisme français. Si elle a mis un point final à sa carrière en 2004, le souvenir de ses exploits traverse les années. Retour sur les grandes dates de Marie-Jo Pérec, championne à la foulée foudroyante.

Publié le 24 juillet 2020 à 17h26, mis à jour le 12 août 2023 à 17h48

  1. Briller à l’international

C’est en 1991 que l’athlète guadeloupéenne crève l’écran.

Si elle avait déjà remporté une médaille d’or au 200m à La Haye en 1989, elle a 23 ans lorsque le monde découvre cette gazelle qui deviendra la plus brillante athlète française d’après-guerre.

Lors des championnats du monde de Tokyo, Marie-Jo Pérec remporte l’or sur le 400 mètres en 49 secondes et 13 centièmes. C’est le début d’un palmarès étourdissant !

Marie-Jo Pérec
  1. Devenir la seule athlète française triple championne du monde

En 1992, alors qu’elle avait déjà établi la meilleure performance mondiale lors du Nikaïa de Nice, avec 49 secondes 50, Marie-Jo Pérec décroche une médaille d’or aux Jeux de Barcelone sur 400 mètres en descendant encore le chrono.

En 1996, elle réalise le doublé olympique, avec deux médailles d’or aux Jeux d’Atlanta sur 400 mètres et 200 mètres.

Elle entre alors au panthéon sportif national, étant la seule athlète chez les Bleus à obtenir une triple médaille d’or olympique. La gazelle Pérec est dans la place !

Marie-Joe Perec
©Nick Knowles
  1. Détenir (presque) tous les records

Marie-José Pérec réalise une série d’exploits, tous aussi ébouriffants les uns que les autres.

 En 1994, elle remporte le seul titre qui manque à son palmarès : le titre de Championne d’Europe à Helsinki sur sa distance fétiche, le 400 mètres.

Trois jours plus tard, elle s’impose en relais 4 × 400 mètres en 3 minutes 22 secondes 34 centièmes.Et ce n’est pas fini !

En 1995, Pérec réalise l’épreuve du 400 mètres haies en seulement 53 secondes 21 centièmes, record de France lors du Weltklasse de Zurich.

Marie-Jo Perec
©FFA
  1. Réaliser un doublé 200 mètres – 400 mètres aux Jeux Olympiques

C’est un des plus beaux moments du sport français ! Aux jeux Olympiques d’Atlanta, en 1996, le nom de Marie-José Pérec est sur toutes les lèvres. 

Et pour cause, la championne réalise un doublé exceptionnel. Elle remporte le 400 mètres en 48 secondes 25 centièmes.

Trois jours plus tard, elle s’arroge le 200 mètres en 21 secondes 07 centièmes.

Aucun athlète français n’est parvenu à réaliser un tel doublé…

Marie-Jo Pérec
©DR
  1. Être récompensée d’un ESPY Award

En 1997, Marie-José Pérec, est reconnue par un jury de sportifs,  journalistes, cadres du monde sportif et diffuseurs comme la meilleure athlète féminine sur piste de l’année.

Elle reçoit en effet l’EPSY Award, avec à ses côtés, le Boxeur Mohamed Ali, honoré lui aussi par ce prix prestigieux américain qui récompense les plus grands sportifs de la planète.

Marie-Jo Pérec
©DR

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

JO 2021

JO de Tokyo, la course au drapeau

Pour la première fois, aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Tokyo, la France aura deux représentants pour un seul drapeau : une femme et un homme. Un binôme égalitaire pour jouer les porte-drapeaux. Ils sont dix-neuf athlètes à s’être proposés pour porter haut les couleurs françaises. Il faudra attendre début juillet pour savoir qui est sorti du chapeau. Pour l’heure, si on faisait les présentations ?

Lire plus »
Jeanne et Julia Courtois

La Transat Jacques Vabre à travers des jumelles

Elles en sont cap et c’est bien pour ça que les organisateurs de la Transat Jacques Vabre avaient lancé un appel à projet féminin, le 8 mars dernier. Histoire d’encourager les filles à prendre le large. L’objectif : accompagner deux navigatrices passionnées pour mieux braver l’Atlantique en duo lors de la prochaine transat, le 7 novembre 2021. L’opé « Cap pour Elles » est aujourd’hui bouclée, les noms des lauréates révélés : les sœurs jumelles Jeanne et Julia Courtois seront sur la ligne de départ. Faisons les présentations.

Lire plus »
MMA

MMA, dans la cage aux lionnes

Ça s’appelle le MMA et c’est l’assurance…d’un spectacle explosif. Acronyme de Mixed Martial Arts, ce sport de combat, conceptualisé il y a vingt-cinq ans, a très vite enflammé le monde. Légalisé il y a un an en France, il compte, chez nous, environ 50 000 pratiquants dont 25 % de filles. Ce 8 avril, le MMA Grand Prix sera diffusé en live mondial avec 12 “warriors“ dont 2 femmes. L’occasion de mettre en avant la discipline et quelques-unes de ses combattantes acharnées.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner