Journal d'une sportive confinée Body-buildée comme jamais !

A1981534-6284-4635-B0E4-8493D2CD0D00gimp2
Pour Claire Pola, coach sportive à Limoges, le confinement est un moyen de se réinventer, dans le sport comme dans son activité. Deux fois par semaine, elle nous fait partager quelques moments pris sur le vif dans ses journées toujours très actives.

Publié le 23 avril 2020 à 9h40, mis à jour le 13 mai 2020 à 17h14

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Ce matin, je me suis réveillée avec le doux rêve que j’avais nagé … et malheureusement, ce n’était bien qu’un rêve ! Du coup, j’ai ressorti cette photo ci-dessous au bord de la piscine sous le soleil couchant. Souvenirs, souvenirs…

Résultat, cet entrainement natation que j’aurais adoré faire se transforme encore une fois en séance de gainage et de renforcement musculaire, la troisième de la semaine. Au menu : renfo du dos et des bras avec des élastiques. Beaucoup moins sexy sur le papier !

claire pola

Je n’ai jamais fait autant d’exercices de musculation qu’en ce moment. Pas si mal, dans le fond, je me muscle encore et toujours.

Entre mon entraînement personnel qui a avoisiné les 15 heures cette semaine et les coaching à distance que je propose et qui consiste en des Live de RPM (comprenez une séance vélo avec séquences de contre la montre, d’intervalles training et de travail technique en rythme sur de la musique), de Fitness et de Gym Douce ; je peux facilement être à plus de 4 heures de sport par jour.

En période de confinement, il me parait essentiel de maintenir le lien social avec mes sportifs qui sont de tous âges et de tous horizons.

Et cela passe par beaucoup d’engagement personnel sur le plan physique et intellectuel pour proposer des coaching de qualité.

Des entraînements qui procureront un moment de plaisir intense à mes coachés et un véritable rayon de soleil dans leurs journées. Et ça aussi, cette perspective d’aider les autres à se sentir mieux, me donne la pêche. 

claire pola

Je commence donc à percevoir des changements sur mon corps  : mes épaules et mes bras sont plus développés et mes cuisses plus fuselées.

Hier, à la fin de la journée, à la sortie de la douche, je passe devant une glace et j’entends à la radio la chanson « Sapés comme jamais » de Gims et je me surprends à chanter : « Je vais finir  body-buildée comme jamais ». Une ode au corps confiné mais actif !

Et vous ? Vous en êtes où ? Ne lâchez rien et bougez ! 

On se retrouve très vite ! Prenez soin de vous. 

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi…

Pauline Deroulede

Le questionnaire sportif de… Pauline Déroulède

Elle vise les Jeux paralympiques 2024. Pauline Déroulède, amputée d’une jambe après avoir été percutée par une voiture en 2018, est une combattante. Et c’est avec une raquette de tennis qu’elle lutte pour se reconstruire. Et gagner. Laissons-la se dévoiler en quelques questions Proustiennes.

Lire plus »
course a pied

Running : cours toujours…tu m’intéresses !

Mais qu’est-ce qui fait courir les filles ? Le plaisir, pardi ! Elles sont de plus en plus nombreuses à enfiler des baskets pour partir s’aérer le corps et l’esprit. Ce qui n’a pas échappé aux équipementiers et aux organisateurs d’événements. Sport gratis, le running est devenu un business en or.

Lire plus »
Allyson Felix Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Allyson Felix, dernier tour de piste pour une athlète toujours dans la course ?

Elle pourrait rejoindre Carl Lewis au panthéon olympique. À 35 ans, Allyson Felix dispute, à Tokyo, les cinquièmes (et sans doute derniers) Jeux Olympiques de sa carrière. Alignée sur 400 mètres en individuel et 4×400 en relais, la sprinteuse californienne, neuf médailles à son actif dont six en or, pourrait, en cas de nouveau podium, égaler le record de son illustre compatriote avec dix médailles. Portait d’une sprinteuse à la pointe de son art.

Lire plus »
Stéphanie Loeuillette

Stéphanie Loeuillette, la pongiste qui adore se mettre à table

Elle a encore du potentiel. Et elle espère le prouver lors de ces Championnats d’Europe de tennis de table qui débutent à Varsovie, en Pologne. Plus encore, Stéphanie Loeuillette, Championne de France en double dames en 2018 et vice-Championne de France en double mixtes, en 2019, se voit bien en haut de l’affiche aux JO de Tokyo. Portrait express d’une pongiste ultra concentrée sur ses objectifs.

Lire plus »
Eugénie Le Sommer

Dans les petits secrets des joueuses de l’OL

Cinquante ans. Voilà pile un demi-siècle que la pratique du foot par les filles a été reconnue officiellement par la fédé française. Parfaite occasion pour s’inviter sur le terrain d’une des meilleures équipes féminines au monde, celle de l’OL, star d’un documentaire qui tire en pleine lucarne !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner