Journal d’une sportive confinée Aujourd'hui encore, ne rien lâcher !

mateo-vrbnjak-bq53S9hEYx4-unsplashgimp
Je m'appelle Claire Pola, je vis à Limoges et je suis coach sportive. Je suis aussi une triathlète avertie depuis 4 ans et le Half-Ironman est ma passion. Ma conviction ? L’équilibre de vie réside dans le mouvement. Alors, comment faire en période de confinement ? Voici quelques steps au jour le jour pour garder le peps !

Publié le 11 avril 2020 à 12h19, mis à jour le 06 mars 2022 à 18h57

À l’annonce du confinement…

Petit retour en arrière pour vous expliquer où j’en étais lorsque le confinement a été annoncé…

J’étais alors en plein stage de triathlon avec mon club à Lanzarote. Coupée du monde, la tête dans le guidon, à faire des allers-retours dans les piscines et des tours sur la piste d’athlétisme.

Après cette semaine de 35 heures d’entraînements entre collègues athlètes, j’avais des étoiles plein les yeux.

Mon objectif  ? Prendre le départ de l’Ironman 70.3 de Barcelone le 17 mai prochain. J’étais tellement heureuse du travail accompli et de ma progression !

Le résultat  ? Après notre atterrissage à Bordeaux, retour à la case maison…

96AF1E87-AC3E-40F1-91DF-EFA9C6C48FB0

Comment s’organiser quand on nage, pédale et court 3 fois par semaine ?

Piscines fermées, interdiction de nager en lac… Je n’ai eu qu’un seul choix : accepter la situation même si la natation est l’un des sports que j’aime le plus. Je crois que la résilience est primordiale en cette période pour avancer !

Mon astuce  ? J’ai bricolé des élastiques de natation avec ceux que j’utilise d’habitude en fitness et c’était parti pour des séances de renforcement et de placement des bras !

L’objectif n’est pas de retrouver les sensations aquatiques, mais de ne pas perdre en puissance et en technique. On ne lâche rien !

B098A3DC-C78A-4DD8-9861-3D839103B26F

Home-trainer et tapis de course

Pour les deux autres disciplines, j’ai acheté un home-trainer – pratique pour positionner son vélo et avoir la sensation de pédaler en extérieur  ! – et je cours sur tapis de course.

Rappelons que le travail à haute intensité est à proscrire en période d’épidémie. Je n’ai donc pas hésité à modifier mes séances de sport en fonction.

Un exemple ? Mes séances de vélo sont passées de 3-4 heures en temps normal à maximum 1h45.

IMG_3186

Mes  conseils de coach  ?

Même si vous avez davantage de temps pour vous entraîner, ne vous laissez pas tenter par le désir de performance à tout prix. Ce n’est pas le moment, le corps a besoin de se ressourcer, de se dépenser sans trop pousser la machine.

L’important est de ne pas se blesser et de ne pas fatiguer l’organisme. Alors on opte pour la régularité et la progressivité, c’est sans risque. 

On se retrouve bientôt, prenez soin de vous et bougez comme vous pouvez, mais bougez !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop « disgracieuse » pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Gabriella Papadakis

Gabriella Papadakis : « Il arrive un moment où on ne patine plus pour gagner, mais pour ne pas perdre. »

L’or aux JO de Pékin et maintenant l’or aux Mondiaux qui viennent de s’achever à Montpellier, Gabriella Papadakis monte sur les plus hautes marches des podiums avec son partenaire de danse sur glace, Guillaume Cizeron. Nous l’avions rencontrée il y a quelques mois, focus et déterminée. L’occasion de faire le point avec celle qui, à 25 ans, collectionne les honneurs avec, toujours, cette envie de surprendre, d’explorer des domaines où on ne l’attend pas. Rencontre chaleureuse avec une fille qui laisse tout sauf de glace.

Lire plus »
Tia-Clair Toomey

Tia-Clair Toomey, l’iconique crossfiteuse qui place la barre très haut…

Et de quatre ! Depuis 2017, pas une édition des CrossFit Games n’aura eu raison de sa hargne. Le 25 octobre dernier à Aromas, en Californie, Tia-Clair Toomey a de nouveau été sacrée « Femme la plus en forme sur Terre ». L’Australienne qui ne cesse de repousser ses limites marque ainsi de son empreinte musclée l’Histoire de sa discipline. Portrait d’une guerrière.

Lire plus »
Bethanie Mattek-Sands

Best-of 2021, nos sportives ÀBLOCK!

Durant cette année, la deuxième depuis le lancement d’ÀBLOCK!, nos journalistes se sont penchées sur des sportives d’exception. Dans des portraits en profondeur (comme celui de la tenniswoman Bethanie Mattek-Sands sur notre photo), les parcours de ces championnes se révèlent et impressionnent. Retour sur les enquêtes ÀBLOCK! de l’année 2021.

Lire plus »
Il était une fois le ski… féminin

Il était une fois le ski… féminin

À l’heure où les meilleures skieuses de la planète jouent des bâtons pour remporter une médaille aux JO de Pékin, faisons un petit saut dans le passé, histoire de saluer les premières dames à pouvoir fouler les pistes enneigées et les podiums olympiques.

Lire plus »
Kim Robitaille

Kim Robitaille : « Mon cœur de sportive bat pour le volley. »

Passeuse-philosophe de l’équipe canadienne féminine de volley-ball et des différents clubs européens dans lesquels elle officie depuis cinq ans, la québecoise Kim Robitaille joue au volley comme au jeu d’échecs. Tactique, réfléchie, adaptable, la sportive cosmopolite lance aussi la balle dans le champ des inégalités du sport féminin. Rencontre avec une nana qui sait ce qu’elle veut et ce qu’elle vaut.

Lire plus »
Gail Falkenberg

Gail Falkenberg, la super-granny du tennis

Elle en a sous le coude. Après une éclipse de plusieurs années, la joueuse de tennis américaine de 74 ans (oui, oui !), Gail Falkenberg, a rejoint les courts et disputé un match de premier tour sur le circuit pro. Rarissime. Ce qui fait la joie du milieu tennistique !

Lire plus »
Mandy François-Élie, reine de la piste handisport

Mandy François-Élie, reine de la piste handisport

Doublement médaillée – dont un sacre en or – lors des deux précédentes éditions des Jeux Paralympiques, la championne du 100 et 200 mètres va tout donner pour décrocher l’or aux Jeux paralympiques de Tokyo. Elle vient de commencer par le bronze, en décrochant la 3e place en finale du 200m. Et nous donne maintenant rendez-vous au 100m et relais 4x100m. Prêt, feu, partez, Mandy François-Élie est dans les starting-blocks.

Lire plus »
Le Money Time, Cékoiça ?

Le Money Time ? Cékoiça ?

Les fans de basket comprendront ce terme, d’autres amateurs de sports collectifs aussi, mais les autres… Car même avec une traduction assez simple à obtenir, ce terme n’est pas clair. C’est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner