Journal d'une sportive confinée Donner mon premier cours d’aquagym sur la terre ferme ? Je l’ai fait !

claire pola
Jamais démotivée, toujours positive, notre coach de Limoges, Claire Pola, nous fait partager ses moments actifs. Poursuivons avec elle son petit journal d'une sportive confinée.

Publié le 28 avril 2020 à 11h48, mis à jour le 12 mai 2020 à 18h15

Avec le confinement et la distanciation physique rendue obligatoire, je remarque que l’on devient très créatif pour conserver du lien social.

Responsables d’associations, professeurs et entrepreneurs se mettent en quatre afin de sauvegarder un peu d’activité et surtout afin de conserver du lien et cela donne de très beaux partages.

Par exemple, l’Atelier La Mascarade, situé dans les environs de Limoges, organise des sessions de théâtre à distance, des chanteurs connus et reconnus proposent des concerts depuis leur salon, les musiciens de l’Orchestre National de France ou encore de Limoges se produisent en visio…

Durant cette période, nous avons tous besoin de challenges pour donner du sens à nos vies confinées. Les jeunes et les ados s’en donnent à coeur joie.

C’est ainsi, que l’on peut voir fleurir sur les réseaux sociaux quantité de challenges sportifs dont le plus souvent des concours de gainage, ou bien culturel avec des concours de chant.

L’heure est donc à l’innovation. Et mon activité de coach sportif en bénéficie. Je cherche de nouvelles idées tout le temps pour parvenir à réinventer le sport entre quatre murs.

claire pola

Je me suis demandé par exemple comment je pouvais adapter et transférer des habiletés motrices aquatiques sur une activité terrestre à destination d’un public plutôt senior, celui que je retrouve d’habitude tous les lundis soir pour un cours d’Aquagym.

L’idée m’est alors venue de leur proposer un cours de gym douce en vidéo.

Banco  ! L’idée a été concrétisée et j’ai pu organiser un premier cours à distance. Cette séance a été un pur bonheur de détente et les messages de remerciements me donnent un max d’énergie !

Même si l’intégralité du groupe n’est pas encore connectée car Internet et les nouvelles technologies demeurent encore un frein, j’espère retrouver au fil des semaines de plus en plus de monde qui souhaite nager…à contre courant.

Car donner un cours aquatique sur la terre ferme, c’est pas banal ! 

claire pola

Allez, je termine par un petit message personnel. 

Ma nièce va fêter ses 3 ans dimanche. J’aurais dû passer le week-end chez ma sœur, à 350 kms pour fêter cet événement.

Pour autant, il était hors de question de ne pas fêter cela et de ne pas lui offrir de cadeau. Cette semaine, j’ai donc réfléchi et ai ajouté à ma liste de courses de « première nécessité » une carte d’anniversaire, des ballons, des feutres de couleurs, un jeu de bulles de savon, des barrettes pleines de strass et une jolie robe.

J’espère qu’elle recevra le colis à temps et que ses yeux brilleront en l’ouvrant. En attendant cela m’a fait chaud au cœur… et je trinquerai à son anniversaire dimanche. Parce qu’on peut être sportive et s’offrir un petit verre de temps à autres. Surtout, pour des occasions comme celles-ci. 

F36C72CD-B4C9-4E28-9E03-E1203B6442D1gimp

Prendre le temps de célébrer ces événements, permettent aussi d’accepter la situation et d’exprimer ses ressentis.

Je conseille d’écrire à ses proches ou des personnes que vous n’avez pas vues depuis longtemps pour laisser libre cours à vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

D’autres événements, plus récurrents peuvent être mis en place comme le rituel d’une pause-café via la visio, la discussion autour d’un livre, d’un tableau, d’un film, d’une fleur et bien sûr quelques séances sportives…

En fait, il existe une multitude de sources d’évasion, à explorer depuis sa fenêtre.

Alors, ne vous laissez pas abattre, on se retrouve bientôt… 

Prenez soin de vous, et bougez !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Le sport féminin est-il fait pour les hommes ?

Petite sélection de podcasts pré-Covid-19 qui demeurent une source de réflexion alors même que le sport féminin vit des jours difficiles suite à la crise sanitaire. Le « sport de demain » tel que débattu aujourd’hui par les experts ne semble pas intégrer la pratique féminine. Les avancées de l’avant crise seront-elles réduites à néant ? En attendant, écoutons ces échanges qui en disent long sur les stéréotypes de genre encore trop prégnants dans le sport et sur le chemin qu’il nous reste à parcourir pour parvenir à la mixité dans le sport.

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Marie-Amélie Le Fur, une vie (sportive) à cent à l’heure

Marie-Amélie Le Fur, une vie (sportive) à cent à l’heure

La présidente du Comité Paralympique et Sportif Français (CPSF) était très attendue pour ces Jeux Paralympiques de Tokyo, ses derniers. La reine française du saut en longueur et ambassadrice du handisport n’a pas démérité et a remporté sa neuvième médaille paralympique, venant couronner une carrière exemplaire.

Lire plus »

JO 1928 : Lina Radke, l’athlète trop « disgracieuse » pour courir

Elle s’appelait Karoline Radke-Batschauer dite Lina Radke. Pionnière de l’athlétisme, cette Allemande qui courait comme un lièvre fut la première médaillée d’or olympique au 800m, mais aussi la dernière jusqu’en…1960. Après sa victoire, l’épreuve fut tout bonnement supprimée. Miss Radke avait manqué de grâce en franchissant la ligne d’arrivée…

Lire plus »
Jolokia

Raphaëlle : « La voile m’a aidée à me reconstruire après mon AVC. »

Elle a su prendre la vague d’une nouvelle naissance grâce à la voile. Suite à un AVC, Raphaëlle avait quasiment perdu sa motricité. Mais il en fallait plus pour qu’elle lâche le sport. Et la voilà qui plonge dans une expérience sportive et humaine : la pratique de la voile avec la Team Jolokia, une asso qui prône l’inclusion par le sport. Une très belle leçon de vie.

Lire plus »
Marie Loiseau

Marie Loiseau : « M’entraîner avec des filles m’a ouvert les yeux sur un autre univers. »

Ceinture noire de taekwondo, elle a découvert le MMA (Mixed Martial Arts) grâce à Tevi Say, pionnière française de la discipline. Une révélation pour Marie Loiseau, qui a choisi, depuis, de reprendre le flambeau. Combattante pro, elle milite pour ouvrir la pratique afin que les femmes se sentent, enfin, légitimes dans tous les sports. Rencontre avec une fille explosive qui s’apprête à disputer son premier combat en France à l’occasion du MMA Grand Prix.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner