Journal d'une sportive confinée Donner mon premier cours d’aquagym sur la terre ferme ? Je l’ai fait !

claire pola
Jamais démotivée, toujours positive, notre coach de Limoges, Claire Pola, nous fait partager ses moments actifs. Poursuivons avec elle son petit journal d'une sportive confinée.

Publié le 28 avril 2020 à 11h48, mis à jour le 12 mai 2020 à 18h15

Avec le confinement et la distanciation physique rendue obligatoire, je remarque que l’on devient très créatif pour conserver du lien social.

Responsables d’associations, professeurs et entrepreneurs se mettent en quatre afin de sauvegarder un peu d’activité et surtout afin de conserver du lien et cela donne de très beaux partages.

Par exemple, l’Atelier La Mascarade, situé dans les environs de Limoges, organise des sessions de théâtre à distance, des chanteurs connus et reconnus proposent des concerts depuis leur salon, les musiciens de l’Orchestre National de France ou encore de Limoges se produisent en visio…

Durant cette période, nous avons tous besoin de challenges pour donner du sens à nos vies confinées. Les jeunes et les ados s’en donnent à coeur joie.

C’est ainsi, que l’on peut voir fleurir sur les réseaux sociaux quantité de challenges sportifs dont le plus souvent des concours de gainage, ou bien culturel avec des concours de chant.

L’heure est donc à l’innovation. Et mon activité de coach sportif en bénéficie. Je cherche de nouvelles idées tout le temps pour parvenir à réinventer le sport entre quatre murs.

claire pola

Je me suis demandé par exemple comment je pouvais adapter et transférer des habiletés motrices aquatiques sur une activité terrestre à destination d’un public plutôt senior, celui que je retrouve d’habitude tous les lundis soir pour un cours d’Aquagym.

L’idée m’est alors venue de leur proposer un cours de gym douce en vidéo.

Banco  ! L’idée a été concrétisée et j’ai pu organiser un premier cours à distance. Cette séance a été un pur bonheur de détente et les messages de remerciements me donnent un max d’énergie !

Même si l’intégralité du groupe n’est pas encore connectée car Internet et les nouvelles technologies demeurent encore un frein, j’espère retrouver au fil des semaines de plus en plus de monde qui souhaite nager…à contre courant.

Car donner un cours aquatique sur la terre ferme, c’est pas banal ! 

claire pola

Allez, je termine par un petit message personnel. 

Ma nièce va fêter ses 3 ans dimanche. J’aurais dû passer le week-end chez ma sœur, à 350 kms pour fêter cet événement.

Pour autant, il était hors de question de ne pas fêter cela et de ne pas lui offrir de cadeau. Cette semaine, j’ai donc réfléchi et ai ajouté à ma liste de courses de « première nécessité » une carte d’anniversaire, des ballons, des feutres de couleurs, un jeu de bulles de savon, des barrettes pleines de strass et une jolie robe.

J’espère qu’elle recevra le colis à temps et que ses yeux brilleront en l’ouvrant. En attendant cela m’a fait chaud au cœur… et je trinquerai à son anniversaire dimanche. Parce qu’on peut être sportive et s’offrir un petit verre de temps à autres. Surtout, pour des occasions comme celles-ci. 

F36C72CD-B4C9-4E28-9E03-E1203B6442D1gimp

Prendre le temps de célébrer ces événements, permettent aussi d’accepter la situation et d’exprimer ses ressentis.

Je conseille d’écrire à ses proches ou des personnes que vous n’avez pas vues depuis longtemps pour laisser libre cours à vos émotions, qu’elles soient positives ou négatives.

D’autres événements, plus récurrents peuvent être mis en place comme le rituel d’une pause-café via la visio, la discussion autour d’un livre, d’un tableau, d’un film, d’une fleur et bien sûr quelques séances sportives…

En fait, il existe une multitude de sources d’évasion, à explorer depuis sa fenêtre.

Alors, ne vous laissez pas abattre, on se retrouve bientôt… 

Prenez soin de vous, et bougez !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Best-of 2021

Best-of 2021 : nos championnes ÀBLOCK!

Tout au long de cette année, une foule de championnes fortes et inspirantes (comme Sarah Lezito sur notre photo) se sont relayées dans les colonnes d’ÀBLOCK!. Ces filles rencontrées au fil des jours sont toutes admirables, elles nous ont chamboulé.e.s, intrigué.e.s, bluffé.e.s. Mais puisqu’il fallait vous en offrir un florilège, nous en avons choisi quelques-unes représentant la diversité du sport féminin. Retour sur 12 mois de confidences exquises qui valent de l’or.

Lire plus »
Coralie Lassource

Coralie Lassource : « Tokyo, je veux en profiter et kiffer ! »

Rio lui avait échappé en raison d’une blessure. Elle ne laissera pas passer Tokyo. Coralie Lassource, 29 ans, s’apprête à disputer les premiers Jeux Olympiques de sa carrière de handballeuse, au Japon, du 23 juillet au 8 août. L’ailière gauche de Brest, toute récente finaliste de la Ligue des Champions, endossera, pour l’occasion, le rôle de capitaine de l’équipe de France. Rencontre avec une championne qui va droit au but.

Lire plus »
sport de combat

Sports de combat, bien plus qu’un exutoire

Sur ring ou sur tatamis, on les confond souvent. Pourtant, entre la boxe anglaise, le judo, l’escrime en passant par la lutte ou le krav maga, il en existe de très différents. Et si certains les disent violents, ils peuvent aussi et surtout apporter des bénéfices inattendus. Décryptage.

Lire plus »
Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Angelina Favario : « Le sport automobile est un sport macho, mais ça ne m’atteint pas. »

Elle n’a pas encore 20 ans mais déjà une détermination de fer. Angelina Favario, jeune pilote, n’a qu’une idée en tête : devenir pro et, pourquoi pas, évoluer, à l’avenir, en Formule 1. La Savoyarde, qui a fait ses gammes l’an passé en F4, sait qu’elle devra, pour cela, se battre tout au long du chemin contre adversaires et préjugés. Rencontre avec une demoiselle que rien ne peut freiner.

Lire plus »

Mathilde Rivière : « Pour avoir ma place aux JO, j’ai galéré, mais je n’ai rien laissé passer ! »

Elle a bien failli ne pas voir Tokyo. Handicapée par une sévère blessure au dos, la triple championne de France de lutte a finalement décroché son billet, début mai, en Bulgarie, pour les Jeux Olympiques japonais. Une joie immense pour Mathilde Rivière qui nourrit désormais un seul et unique objectif : la médaille. Rencontre avec une fille qui ne se laisse pas facilement mettre au tapis.

Lire plus »

Noël en force : Le TOP 10 des livres de sport

S’entraîner, se dépasser, mais aussi s’informer, découvrir, apprendre et partager… les lectures autour du sport sont nombreuses et certaines peuvent aussi bien pousser à faire du sport qu’intéresser les réfractaires au moindre mouvement. Récits, témoignages, exercices, mais aussi livres illustrés comme ce très joli « Comment résoudre un problème » à destination des jeunes avec ce parallèle entre la pratique de l’escalade et la vie. Dix idées cadeaux de dernière minute autour du sport ? on y va !

Lire plus »

Gabrielle Martin : « Beaucoup d’hommes me voient comme un objet de curiosité. »

À 22 ans et après une adolescence en surpoids, celle qu’on surnomme la “licorne” s’est lancée dans la compétition de force athlétique, le powerlifting. Championnats de France, puis d’Europe, jusqu’aux championnats du monde en Finlande… En trois ans, Gabrielle Martin a raflé tous les trophées. À un tournant de sa carrière sportive, alors qu’elle souhaite se tourner vers le bodybuilding, cette powergirl résolument ÀBLOCK! fait le point sur son parcours.

Lire plus »
Valeria Kechichian

Valeria Kechichian, l’emblématique pasionaria du skateboard

Elle a découvert le skate à 28 ans et en a fait une arme de lutte contre les discriminations de genre. Valeria Kechichian est à l’origine du « Longboard Girls Crew », une communauté qui rassemble des femmes autour d’une même passion, le longboard. L’Argentine de 41 ans est également à la tête d’une ONG venant en aide aux populations défavorisées. Portrait d’une rideuse militante.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner