Ce sera finalement les JO de Tokyo...2021

steven-lelham-atSaEOeE8Nk-unsplash
Ainsi que l'avait laissé présager la dernière déclaration du CIO, les JO d'été qui devaient débuter en juillet prochain à Tokyo auront lieu dans un an.

Publié le 30 mars 2020 à 16h37, mis à jour le 06 mars 2022 à 18h44

Un première dans l’histoire des JO modernes en temps de paix : les Jeux olympiques et paralympiques sont reportés.

Après une valse-hésitation, et finalement la décision la semaine dernière du CIO (Comité International Olympique) de reporter les JO en raison de la pandémie de coronavirus, le président du comité d’organisation japonais Yoshiro Mori vient de rendre publique la date de ces prochains JO d’été qui auront lieu à Tokyo :

“Les Jeux olympiques se tiendront du 23 juillet au 8 août 2021. Les Paralympiques se dérouleront du 24 août au 5 septembre.“

Le Comité International Olympique (CIO), le Comité d’organisation des Jeux de Tokyo et le Comité Paralympique International (IPC) expliquent que cette décision du report à 1 an tient compte de trois grands principes :

  • Protéger la santé des athlètes et de toutes les personnes mobilisées autour des Jeux Paralympiques.

  • Sauvegarder les intérêts des athlètes ainsi que du mouvement paralympique.

  • Considérer le calendrier sportif international dans son ensemble.

Pour Marie-Amélie Le Fur, présidente du CPSF (Comité Paralympique et Sportif Français) : « C’est une très bonne nouvelle que les dates de report des Jeux Paralympiques aient été annoncées si rapidement. Les dates retenues pour 2021 va permettre au mouvement sportif de continuer plus sereinement son travail de préparation. 

 Pour les fédérations sportives et les athlètes, c’est une excellente chose de pouvoir se projeter dès à présent sur l’objectif désormais arrêté à l’été prochain.

Je souhaite que la mobilisation de nos sportifs demeure intacte malgré les difficultés, et sais pouvoir compter sur tous les acteurs engagés afin de mettre tout en œuvre pour que ces Jeux soient une réussite tant sur le plan organisationnel que sportif.

Ces Jeux Paralympiques auront, à n’en pas douter, un gout d’exceptionnel et véhiculeront un message d’espoir incroyable pour toutes et tous. »

Les fédérations et les athlètes le demandaient, le CIO l’a fait. 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Pierra Menta 2022 : le bonheur est dans le trail

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine !

Une triathlète pas comme les autres, un trail grandeur nature (Pierra Menta sur notre photo), une pionnière qui chérit le ballon rond, un retour sur une finale de tennis interminable et sur des JO en noir et blanc et une portière déterminée… C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour bien commencer les vacances !

Lire plus »
Hélène Pietrenko

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine…

De l’arc et des flèches en mode féminin, un triathlon XXL (avec la toujours motivée championne Hélène Pietrenko sur notre photo), une pratiquante qui a trouvé confiance en elle grâce au sport et qui se raconte avec passion, une sportive qui a porté trois maillots de l’équipe de France dans trois sports différents ou encore une arbitre qui révolutionne le monde du rugby, c’est sur ÀBLOCK! et c’est tout. Bonne lecture !

Lire plus »
Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Il était une fois le tir à l’arc… féminin

Les femmes ont manié l’arc dès la Grèce Antique… De cette époque à la naissance des premières championnes, l’archerie s’est toujours composée au féminin. À l’occasion de la Coupe du Monde organisée du 21 au 26 juin à Paris, retour sur ces archères qui ont tiré en plein dans le mille.

Lire plus »
Hazal Nehir, folle de toits

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une acrobate de la street (Hazal Nehir sur notre photo), une batteuse d’exception, du paddle pour la bonne cause, une marathonienne aux souliers d’or ou encore une arbitre qui ouvre la voie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue : pourquoi, quand je cours, j'ai un point de côté ?

Pourquoi, quand je cours, j’ai un point de côté ?

Ce sentiment désagréable d’avoir un doigt coincé dans la poitrine, on le connaît tous… On commence son footing, tranquillement, et tout à coup PAF, un point de côté ! Minute, prend une grande respiration, ÀBLOCK! te dit d’où ils viennent et comment s’en débarrasser.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

equitation femme

L’équitation, un sport mixte, vraiment ?

À la différence de nombreux autres sports, l’équitation a toujours été un sport mixte. En compétition, sur ses trois disciplines majeures – saut d’obstacles, dressage et concours complet -, les femmes sont les égales des hommes. Pourtant, il ne s’agit pas encore d’une réelle parité.

Lire plus »

Du yoga pour mieux vivre le confinement

Si le temps est à l’enfermement, si l’on se prive des autres, que l’on se coupe de l’extérieur, l’ouverture peut être intérieure. C’est ce que propose ce nouveau podcast via des séances guidées de yoga et réalisé par la yogi Isabelle Morin-Larbey. Un cadeau précieux.

Lire plus »

Peterson Ceus : « La Gym Rhythmique masculine renvoie une image féminine de l’homme et ce n’est pas bien vu… »

Pour lui, c’est sa gym, sa bataille. Peterson Ceus se bat depuis sept ans pour que la gymnastique rythmique masculine soit reconnue par les instances sportives et devienne discipline olympique. Un combat contre les inégalités de genre qu’il espère mener à terme pour les générations à venir. Rencontre avec un athlète que rien ni personne n’est parvenu à mettre au tapis.

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner