Rechercher

Catherine Destivelle5 infos pour briller sur les sommets

Catherine Destivelle 5 infos pour briller sur les sommets
Depuis la rentrée, elle écume les festivals littéraires comme elle grimpe, avec une heureuse frénésie. Catherine Destivelle, reine française de l’alpinisme, est aussi une éditrice passionnée. Le 20 octobre, elle publiait un nouvel ouvrage sur la montagne et s’apprête à en sortir un autre sur… les Piolets d’or. Pas de hasard, elle est la première femme à avoir décroché, l’an dernier, cette prestigieuse distinction. Zoom sur une légende des sommets, solide comme un roc, qui a toujours su tracer sa voie.

Publié le 22 octobre 2021 à 9h38, mis à jour le 20 octobre 2022 à 16h22

1. Passer de la forêt parisienne aux Alpes

Originaire de la région parisienne, Catherine Destivelle s’initie à l’escalade dans la forêt de Fontainebleau. Elle est lycéenne et gravit très vite les rochers les plus difficiles. Jamais sans ses chaussons, l’ado passe ses week-ends à grimper.

À 17 ans, elle quitte la forêt pour les Alpes où elle se plaît à escalader sans relâche les plus hautes montagnes.

Celle qui suit des études de Kiné se consacre bientôt à son métier mais a toujours un piolet et des crampons à portée de sac à dos. L’escalade est pour elle plus qu’une passion, une philosophie de vie.

Dans le monde des grimpeurs, on s’amuse à la surnommer « la Roc Star ». Catherine Destivelle, devenue une bête de roches, reconnue et admirée, se laisse bientôt prendre au jeu des compétitions internationales. Pas pour longtemps, la haute montagne l’appelle.

2. Suivre des voies extrêmes

Mordue de voies d’escalade depuis sa jeunesse, Catherine Destivelle découvre la montagne et abandonne assez vite les compétitions en goûtant à ce qui, dès lors, la fera vibrer : les expéditions et ses voies extrêmes. “Je suis toujours mon instinct, en général il ne me trompe pas », dit-elle.

Catherine Destivelle délaisse les Alpes pour des contrées plus lointaines, du Mali à la Tanzanie, en passant par le Wyoming aux États-Unis. Son trip à elle ? l’expédition en solitaire et sans aide.

Au programme : l’Himalaya dont elle a grimpé les sommets les plus connus et les plus ardus : le Shishpangma (8 013m), l’Annapurna (8 091m) ou encore le Makalu s’élevant à 8 485m. Toujours plus haut et sans limite, Catherine Destivelle devient peu à peu une légende de l’alpinisme.

3. Devenir la meilleure grimpeuse du Monde

Entre 1985 et 1988, grâce à ses nombreuses ascensions, Catherine Destivelle s’impose comme la plus brillante des grimpeuses au monde.

À partir de 1990, la haute montagne la démange et elle s’offre les trois faces mythiques des Alpes, le Mont Cervin en Italie, l’Eiger en Suisse et les Grandes Jorasses dans le massif du Mont-Blanc, dans des conditions extrêmes et en solitaire. Elle est encore à ce jour la seule femme à avoir réalisé cet exploit.

Idem en juin 1999, Catherine Destivelle réussit l’ascension de la voie Brandler-Hasse en face nord de la Cima Grande dans les Dolomites, première femme à accomplir cette ascension en solo.

De records en exploits, elle bluffe les connaisseurs et acquiert sans fanfaronnades ses lettres de noblesse.

4. Recevoir le Piolet d’or Carrière

Il honore sa double vie, de grimpeuse puis d’éditrice de livres sur la montagne et l’escalade. Catherine Destivelle devenait, en 2021, la première femme à recevoir ce prix annuel qui vise à valoriser les ascensions alpines les plus impressionnantes.

Froid, blessures, matériels endommagés, voies difficiles, rien ne l’arrête. Les grimpeurs la respectent et la considèrent comme l’une des figures les plus emblématiques de l’alpinisme.

5. Publier des livres passionnés et passionnants

S’éloigner de la montagne ? Impossible pour celle qui l’aime tant. À 61 ans, Catherine Destivelle a peut-être délaissé les voies difficiles, mais pas sa passion dévorante pour les sommets.

Afin de la partager, elle écrit sur ses exploits mais, plus encore, devient éditrice et publie des ouvrages, guides et beaux livres, avec le même dénominateur commun : la montagne. Et la souveraine Destivelle de devenir directrice des Éditions du Mont-Blanc. Il ne pouvait en être autrement.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »
Manaé Feleu : « Quand t'es une fille et que tu dis que tu joues au rugby, on te répond que c’est un sport de brutes . »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète qui marche vers les sommets, une capitaine de l’équipe de France de rugby qui sait comment apprivoiser le ballon ovale (Manae Feleu sur notre photo), une fille qui court, qui court, et le décryptage d’un baromètre sur les jeunes et le sport, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Enjoy !

Lire plus »
Baromètre UCPA, le sport s'offre une seconde jeunesse !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une judokate de poche mais qui regarde le sommet, une journaliste ÀBLOCK! pour la sortie de son livre sur Alice Milliat, une arbitre de rugby pionnière et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine ! Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

La Chistera rugby

La chistera ? Cékoiça ?

Les amateurs de ballon ovale le connaissent mais, pour les autres, impossible de poser une image sur ce terme. Alors que la Coupe du Monde féminine de rugby à XV se joue en Nouvelle-Zélande, séance de rattrapage pour impressionner son monde. Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico « Coach Vocab ».

Lire plus »
Naomi Osaka

Qui sont les femmes du sport les plus influentes en 2020 ?

Pour élargir toujours plus l’horizon du sport via le sport au féminin, une initiative a retenu l’attention d’ÀBLOCK ! : un classement annuel des femmes les plus influentes dans le monde du sport, délivré par ISportconnect, un réseau privé d’entreprises sportives internationales. Qui, selon eux, sont les nouvelles leaders à suivre en 2020 ?

Lire plus »
Coralie Ducher à l'assaut du Danemark !

Coralie Ducher, l’ex-footeuse qui roule pour la bonne cause

Elle était footballeuse, maintenant elle pédale ! Du 6 au 13 juillet, l’ex-internationale Coralie Ducher se lancera dans un défi… à vélo. Six-cent-soixante kilomètres sur les routes danoises, pour le sport mais aussi pour aider les enfants malades à voir la vie en vert. Elle est ÀBLOCK! et, nous, on est fans !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner