Rechercher

Red Bull Ocean Rescue 2023 Alerte à Biarritz !

Red Bull Ocean Rescue 2023, Tous à l'eau !
En ce mois de février, il n'y a pas que les Mondiaux de ski au programme. Comme toujours, sur ÀBLOCK!, on fait des vagues pour mettre en lumière des événements détonnants. C'est le cas du Red Bull Ocean Rescue qui va se dérouler le 18 février, sur la côte Basque. Une compétition de sauvetage côtier qui promet de l'animation.

Par Alexandre Hozé

Publié le 14 février 2023 à 10h01, mis à jour le 14 février 2023 à 13h01

On le sait, on l’a répété, jusqu’au 19 février, ce sont les Championnats du monde de ski alpin qui se déroulent sur les pistes françaises. Sur ÀBLOCK!, on adore le ski, mais pas que !

Ce samedi 18 février, une autre compétition de grande envergure va avoir lieu sur le territoire hexagonal. Et on change radicalement d’ambiance… 

Nous sommes peut-être encore en hiver, mais la ride ne se fait pas que sur la peuf ! N’oublions pas… l’océan. Dans quelques jours, la deuxième édition du Reb Bull Ocean Rescue se déroulera à Biarritz, dans les vagues de l’Atlantique. 

Cékoiça ? Une des grandes compétitions de sauvetage côtier, une discipline peu médiatisée (à tort). Alors, on vous rassure tout de suite, personne ne va se laisser couler comme une pierre en attendant les bons Samaritains.

L’événement prend la forme d’une course (moins de risques) entre les meilleures sauveteurs et sauveteuses de la discipline. Au programme, 5410 mètres de sprint. Mais les athlètes ne vont pas seulement nager car, ici, varier les plaisirs, c’est la clé !

La distance à parcourir est divisée en quatre épreuves : 1230 mètres de paddle board, 990 mètres de kayak, 880 mètres de natation et également 2310 mètres de course à pied. Ça donne envie. Ou pas. Mais les participants, eux, sont à fond !

Sans compter que pendant cet effort, trois sauts de falaises d’une dizaine de mètres seront à effectuer. Red Bull donne des ailes… 

Le parcours est divisé en neuf tronçons, histoire de dynamiser la course !

Même le casting d’Alerte à Malibu serait en difficulté. Mais quand on aime ça… « C’est un sport qui allie l’endurance, la technique dans les vagues, le sprint dans le finish et le côté ludique avec les sauts au milieu », décrypte la jeune sauveteuse côtière Oïana Trillo. 

L’an dernier, nos voisins hispaniques avaient raflé la victoire chez les hommes avec David Buil comme chez les femmes avec Itziar Abascal. Côté tricolore, Oïana Trillo avait également brillé, franchissant en deuxième position la ligne d’arrivée. Malgré une préparation plus légère cette année, la Française vise un nouveau podium pour cette édition 2023. 

Le podium des dames de l’édition 2022, avec notre Française Oïana Trillo sur la deuxième marche.

Nouveauté non-négligeable : le 17 février, des qualifications « amateurs » vont se dérouler afin de permettre à douze volontaires de participer également au Red Bull Ocean Rescue 2023.

Ces courageux (on va le dire comme ça) athlètes tiendront compagnie aux dix-huit sauveteurs et huit sauveteuses qualifiés d’office. Départ prévu à 14 heures samedi 18 février. C’est le moment de se jeter à l’eau !

Vu les highlights de l’année dernière, cette édition 2023 ne devrait pas décevoir !

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de Red Bull.

Ouverture ©Red Bull Content/Ocean Rescue

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Gabriella Papadakis

Gabriella Papadakis : « Il arrive un moment où on ne patine plus pour gagner, mais pour ne pas perdre. »

L’or aux JO de Pékin et maintenant l’or aux Mondiaux qui viennent de s’achever à Montpellier, Gabriella Papadakis monte sur les plus hautes marches des podiums avec son partenaire de danse sur glace, Guillaume Cizeron. Nous l’avions rencontrée il y a quelques mois, focus et déterminée. L’occasion de faire le point avec celle qui, à 25 ans, collectionne les honneurs avec, toujours, cette envie de surprendre, d’explorer des domaines où on ne l’attend pas. Rencontre chaleureuse avec une fille qui laisse tout sauf de glace.

Lire plus »
Il était une fois les courses automobiles… féminines/Hélène van Zuylen

Il était une fois les courses automobiles… féminines

La voiture… Encore aujourd’hui, un objet très vite associé aux hommes. Et pourtant, les filles sont arrivées en force derrière les volants ! Et ce grâce à des pionnières qui ont su éviter tous les obstacles sur des routes bien sinueuses… Retour sur cette histoire écrite au rythme des moteurs.

Lire plus »
Un WOD ? Cékoiça ?

Un WOD ? Cékoiça ?

Parfois, ils ne sont pas faciles à décrypter. Les coachs ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Sur ÀBLOCK! on a pensé défricher tout ça avec un lexique pratique. C’est le petit dico « Coach Vocab' » Et on commence par le terme WOD propre au CrossFit.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner