Rechercher

Les filles s'attaquent à l'aïkido !

Les kids s'attaquent à l'aïkido !
Les arts martiaux sont prisés par les jeunes, et les filles ne sont pas en reste. Pas seulement parce que les valeurs de ces disciplines sont belles, mais aussi parce que certaines semblent particulièrement bien adaptées aux petites combattantes. C'est le cas de l'aïkido et on vous dit pourquoi.

Par Alexandre Hozé

Publié le 25 juin 2024 à 18h17, mis à jour le 25 juin 2024 à 18h53

Pas simple de mêler art et sport n’est-ce pas ? Quelques exceptions confirment la règle, quoique… Si nous jouions sur les mots ? Vous le voyez venir, ou plutôt les voyez venir : les arts martiaux. 

Des disciplines accessibles aux kids, à l’état d’esprit irréprochable, bref, tout ce qu’il faut pour un esprit sain dans un corps sain. Mais on le sait, la compétition, ce n’est pas forcément du goût de tout le monde. Par exemple, les jeunes filles n’osent pas toujours se frotter aux autres, on sait chez elle des freins à faire de la compet’. La solution est donc peut-être dans… l’aïkido ! Une discipline ancestrale qui nous arrive tout droit du Japon, et qui a pour particularité majeure, de ne pas proposer de compétition justement. 

©️FFAB

« Aujourd’hui, les jeunes sont constamment mis sous pression et ramenés à leurs résultats, que ce soit à l’école ou ailleurs, constate Marie Budin, responsable communication de la Fédération Française d’Aïkido et de Budo (FFAB). Notre art martial est l’occasion de décompresser sans se mettre en confrontation avec les autres. Le respect d’autrui est au centre de notre sport. » 

Eh oui, si contact il y a, ce n’est pas pour autant un combat qui se livre lors des entraînements d’aïkido. « On va travailler les techniques propres à notre discipline, détaille Marie Budin. Chacun son tour, les participants vont effectuer les techniques face à un attaquant qui les fait travailler en quelque sorte. Ce n’est pas un combat qui a lieu. » 

Des exercices à mains nues, mais pas seulement ! L’aïkido se pratique également avec des sabres en bois, appelés boken, des bâtons, les jo, ou encore des couteaux en bois, les tanto. 

©️FFAB

« Avec l’aïkido, nous transmettons des techniques de self-defense, explique Marie Budin. Certains de nos jeunes licenciés s’inscrivent pour faire face à du harcélement. Ils apprennent à se défendre, mais pas que ! Notre art martial enseigne le respect, la maîtrise et la confiance en soi également. » 

Autant de choses on ne peut plus utiles pour les kids… Et d’ailleurs, l’aïkido rencontre un réel succès chez les jeunes, y compris chez les jeunes filles qui semblent particulièrement apprécier ces joutes douces, d’avantage que leurs aînées, d’ailleurs ! Lors de la saison 2022-2023, les licenciées féminines de moins de 18 ans de la FFAB représentaient en effet 44,6 % des femmes inscrites contre 29,2 % des licenciées de plus de 18 ans toujours chez les femmes. La tendance s’inverse donc drastiquement côté adultes féminines mais, tout de même, au total, tous âges confondus, 33,6 % des 22 000 pratiquants d’aïkido au sein de la FFAB sont des femmes. Et ça grimpe.

©️FFAB

Carrément encourageant, donc. Reste à garder les jeunettes sur les tatamis lorsqu’elles grandissent mais c’est une autre histoire. En attendant, ici tout le monde est le bienvenu ! C’est aussi ça la force des arts martiaux : « Peu importe son histoire, sa morphologie, tout le monde peut faire de l’aïkido », confirme Marie Budin.  

Alors, les little girls, si on devenait une petite aikishugyosha ? 

©️FFAB

Ouverture ©️FFAB

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi…

Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Le week-end prochain, ça va faire du bruit au circuit Paul Ricard ! Le Bol d’Or reprend la route au Castellet après plus d’un an de restrictions. Sur des dizaines de gars, vous pourrez compter les motardes sur les doigts d’une main. Alors, on les suit plutôt deux fois qu’une !

Lire plus »
Pénélope Leprévost : « Avec ma fille Eden, notre vie, c'est les chevaux ! »

Pénélope Leprévost : « J’ai tout fait pour que ma fille, Eden, ne devienne pas cavalière ! »

Elles sont mère et fille et partagent toutes les deux une passion dévorante pour les chevaux. La championne d’équitation Pénélope Leprévost, multi-titrée, et Eden Leprévost Blin-Lebreton, sacrée championne de France l’an dernier, participent en duo à l’étape parisienne du Longines Global Champions Tour dont elles sont les ambassadrices. Rencontre familiale avec la crème des cavalières.

Lire plus »
Suzanne Lenglen

Suzanne Lenglen, « la Divine » insoumise des courts de tennis

Championne du monde à 15 ans, la Française Suzanne Lenglen a grandi avec une raquette de tennis dans les mains. Six fois gagnante à Wimbledon et six fois à Roland-Garros, elle sera la première star internationale du tennis féminin ouvrant la voie aux grandes tenniswomen. Son audace vestimentaire sur les courts libérera pour des générations la sportive qui sommeille en chaque femme. Jeu, set et match !

Lire plus »
Jacqueline Evans de Lopez

Jacqueline Evans de Lopez ou l’histoire d’une actrice qui défia les hommes en Porsche

C’est une légende. Mais peu de gens le savent. Pendant plus de trente ans, elle a joué les « gringas » dans des comédies mexicaines. Pourtant, ce n’est pas au cinéma que Jacqueline Evans de Lopez fit des étincelles, mais sur les routes. Première femme à participer à la « Pan-Am », la célèbre et dangereuse course américaine, elle a joué les casse-cous pour prouver qu’elle pouvait se mesurer aux hommes derrière un volant. Récit…sur les chapeaux de roues.

Lire plus »
Déborah Ferrand

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un questionnaire sportif de haut vol avec une parachutiste joyeusement perchée (Déborah Ferrand sur notre photo), une rencontre avec les reines du bobsleigh français Margot Boch et Carla Sénéchal, deux filles pas si givrées que ça, l’histoire du tennis de table conjugué au féminin ou une expression de coach décryptée, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine. Régalez-vous !

Lire plus »
Mondiaux de para athlétisme 2024, l'heure du récap'

Mondiaux de para athlétisme 2024, l’heure du récap’

C’était l’une des dernières occasions de réviser ses gammes pour les Jeux Paralympiques de Paris 2024. Du 17 au 25 mai dernier, le para-athlétisme a pris possession de Kobe au Japon. Une édition en petit comité pour les Français, beaucoup ayant fait l’impasse sur la compet’ pour mieux préparer les JO. Décryptage.

Lire plus »
Charlotte Cagigos : « En hockey, si nous voulons performer, nous sommes contraintes de nous entraîner avec les garçons. »

Le Maxi Best-of ÀBLOCK! des dernières semaines

Fêtes de fin d’année ou pas, on est restés ÀBLOCK! Des récap’ de l’année 2022 comme s’il en pleuvait, des initiatives #ablockensemble, des questionnaires sportifs en vidéo, des paroles de photographe, des rencontres ébouriffantes… Voici le Maxi Best-of spécial rattrapage !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner