Rechercher

Le skating ? Cékoiça ?

Le skating ? Cékoiça ?
On ne parle pas ici de skateboard, mais de sport de glisse. Les amateurs de ski de fond comprennent ce terme, mais les novices moins. C'est quoi, à votre avis ? Les sportifs et sportives, les coachs, ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Place à notre petit lexique pratique, le dico "Coach Vocab".

Par Alexandre Hozé

Publié le 22 novembre 2021 à 6h31, mis à jour le 02 décembre 2021 à 16h42

Skating

Nom masculin
Technique utilisée en ski de fond
Traduction : Patiner

Le skating aussi appelé « pas du patineur » ou « style libre » est un mouvement des skis permettant d’avancer sur plat et sur montée. Dis comme cela, ça a l’air simple, mais loin de là !

Pour maîtriser les différents pas du skating, il va vous falloir un bon équilibre et une coordination sans faille. Sinon, attention les gamelles !

La traduction du terme résume très bien le mouvement à faire avec ses skis. Il faut patiner, en utilisant une poussée latérale au même moment que vous poussez avec un bâton. Vous utilisez votre deuxième bâton après avoir fait une poussée pour chaque ski.

©Anaïs Bescond/Facebook

Attention de ne pas planter votre bâton trop loin de vous, la poussée deviendrait beaucoup plus difficile. Utilisez votre tête comme repère pour vos mains. Laissez-les proches de cette dernière, afin d’avoir une poussée plus simple.

Petite astuce pour les débutants en skating : laissez vos bâtons aux stands. En effet, cela vous permettra de bien vous concentrer sur vos skis et surtout sur votre équilibre.

Petit tuto sur Le 1 Temps ou Symétrique, le pas le plus difficile de la technique skating et le plus utilisé en Skating : sur une course, un skieur utilisera ce pas environ 70% du temps. (source Glisshop)

Pour un skating efficace, tout votre poids repose sur un seul ski, le deuxième étant presque entièrement décollé du sol. Avec des bâtons, vous risquez de moins accentuer ce déséquilibre et donc d’avoir une poussée des jambes moins efficace.

Tandis que sans bâtons, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous servir du déséquilibre pour prendre de la vitesse grâce à l’inertie provoquée.

Mais attention à ne pas trop laisser traîner le deuxième ski pendant la poussée. Au mieux, il vous ralentira, mais au pire, vous vous en sortirez avec un plongeon dans la peuf.

Si vous n’êtes pas convaincu, regardez le multiple champion Martin Fourcade. Son skating additionné à ses incroyables qualités physiques et à un sang-froid de sniper lui ont permis d’obtenir cinq médailles d’or olympiques, treize autres aux championnats du monde, sans compter les trente-trois victoires au général de la coupe du monde.

Deux spécialistes françaises du skating

Marie Dorin-Habert, biathlète médaillée d’or aux Jeux Olympiques avec le relais mixte, et Anaïs Bescond, également médaillée d’or olympique en biathlon dans le même relais mixte.

©Marie Dorin Habert/Facebook/AIR

Ouverture ©Anaïs Bescond/Facebook

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Mon ado veut prendre de la prot’, c’est ok ou non ?

Le jour où l’aîné de la famille est venu te demander de lui acheter des protéines, tu n’as pas su quoi lui répondre… Déjà que ces produits ne font pas consensus chez les adultes, alors quid de leur effet sur des ados ? Pas de panique, ÀBLOCK! t’éclaire sur les besoins nutritionnels d’un corps en pleine croissance.

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Camille Grassineau, « Le tout, c'est de faire ce dont on a envie. »

Camille Grassineau : « Il y aura toujours des critiques sur une fille qui joue au rugby, moi je fais ce que je veux. »

Avec ses coéquipières de l’équipe de France de rugby à 7, elle vient de décrocher une médaille de bronze au mondial, en Afrique du Sud. Pour Camille Grassineau, c’est le signe de la grande forme d’un rugby féminin qui poursuit son développement discrètement mais sûrement. De bon augure à moins de deux ans de Paris 2024. Rencontre avec une rugbywoman dans une forme olympique.

Lire plus »
Football

Une mère, une fille et des sports dits « de mecs »

Le Podcast signé Aïda Touihri ,« Tu seras une femme », qui explore la féminité sous l’angle de la transmission familiale, propose dans cet épisode à deux voix de revenir sur une histoire sportive générationnelle, celle d’une mère footballeuse et de sa fille rugbywoman. Et c’est à écouter (aussi) sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Simonne Mathieu, la reine de la terre battue qui fit trembler les filets en 1930

Elle est la deuxième meilleure joueuse de tennis française de tous les temps, mais la mémoire collective n’a pas retenu son nom. Simonne Mathieu, tapie dans l’ombre écrasante de Suzanne Lenglen, n’a pas eu la place qu’elle méritait dans les livres d’histoire. Et pourtant. La Francilienne, deux fois victorieuse en simple de Roland-Garros, s’est illustrée par son talent sur les courts, mais aussi par son parcours de résistante au service de la France libre.

Lire plus »
Camille Lecointre

Camille Lecointre : « En voile, j’aime jouer avec l’incertitude, les éléments qu’on ne maîtrise pas… »

Matelot de l’équipe de France olympique en 470, dériveur en duo, médaillée de bronze aux JO, championne d’Europe et médaille de bronze aux Championnats du monde 2019, désignée Marin de l’année 2019 par la fédé de voile avec sa coéquipière Aloïse Retornaz, Camille Lecointre navigue avec sagesse et précision…sur l’eau, mais aussi dans la vie. Comme le vent l’emporte.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner