Rechercher

Jeux Olympiques Retour sur la brûlante histoire de la flamme olympique

Flamme olympique
Un symbole. La flamme donne tout son sens aux Jeux Olympiques. Omniprésente pendant toute la compétition, elle s'offre un long périple jusqu’à la ville hôte de l’événement avant d'être placée dans une vasque lors de la cérémonie d’ouverture. Allumez le feu !

Par Manon Gimet

Publié le 19 juillet 2021 à 7h00, mis à jour le 19 juillet 2021 à 16h46

L’ouverture des Jeux Olympiques est illustrée par l’embrasement de la vasque et se clôture par son extinction.

Tous les quatre ans, la flamme olympique est un symbole spectaculaire. Elle incarne à la perfection « un idéal de paix et d’amitié entre les peuples ».

Pourquoi une flamme ? Elle fait référence aux Jeux de l’Antiquité. Des messagers partaient alors annoncer dans le monde grec les dates des compétitions, en relais, une flamme à la main.

Tous les athlètes et les spectateurs devaient arrêter de combattre pour se rendre à Olympie, situé sur la péninsule grecque du Péloponnèse. La flamme représente une trêve.

À l’époque, un feu brûlait en permanence sur les différents autels des dieux. Constamment surveillé : si l’un des feux venait à s’éteindre, les vestales devaient le rallumer en convergeant les rayons du soleil dans ce qui était l’ancêtre du miroir parabolique, un récipient appelé « skaphia ».

Le feu a une origine sacrée dans la mythologie grecque. Seuls les dieux pouvaient le posséder, jusqu’à que Prométhée (Titan grec, figure héritée du transmetteur du feu) le subtilisa pour en faire don aux Hommes. Il est le symbole de la connaissance, mais aussi de l’énergie, de la force, de la volonté.

Depuis, c’est devenu un rituel, l’allumage de la flamme est un événement incontournable, « s’inscrivant dans un ensemble de cérémonies, de rites et de principes qui confèrent aux Jeux son caractère sacré ».

Les membres du CIO (Comité International Olympique), des athlètes, des personnalités de la sphère sportive… se rendent à Olympie quelques mois avant l’ouverture des Jeux. C’est toujours devant le temple d’Héra (maintenant en ruines) et à proximité du stade où se déroulaient les Jeux de l’Antiquité que la flamme est allumée.

Encore aujourd’hui, la cérémonie d’allumage de la flamme est emplie de rites sacrés antiques : pour garantir sa pureté et respecter la tradition, on utilise toujours les rayons du soleil pour embraser la torche…

Une torche construite pour résister aux effets du vent et de la pluie, qui porte des motifs uniques représentant le pays hôte et l’esprit des Jeux.

Le temple d’Héra, épouse de Zeus, à Olympie.

Toute flambante, elle part pour un relais jusqu’au stade olympique de la ville hôte où elle y demeure pendant toute la durée de la compétition.

Son trajet ? D’Olympie, elle court jusqu’à Athènes pour ensuite prendre des chemins différents, plus ou moins longs, et transportée de diverses façons.

À l’origine, le transport était la marche, maintenant, elle prend l’avion et parfois des transports atypiques : pour les Jeux de Montréal, en 1976, d’Athènes à Ottawa, la flamme fut transmise par satellite. À Sydney, en 2000, elle visita la Grande Barrière de Corail.

Elle a fait halte dans tous les continents et a gravit l’Everest avant de rejoindre Beijing en 2008. Une flamme sportive !

Rendez-vous le 23 juillet prochain, à Tokyo, pour voir la flamme s’embraser dans un feu de joie et de jeux !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Jessica Vetter : « Le CrossFit, c’est le girl power absolu ! »

Le Best-of ÀBLOCK!

Une crack qui nage à très grande vitesse, une fille qui prend son envol, une danseuse qui rêve de JO, les pionnières du baseball, une championne qui grimpe, une autre qui nous booste avec ses tutos (Jess Vetter sur notre photo) et un nouveau mercredi où les KIDS ont pris le MIC, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Kids

À la puberté, faut limiter le sport oui ou non ?

Le sport, quand on est parents d’un ado, c’est un peu « Je t’aime, moi non plus ». Qu’il pratique une activité sportive, évidemment… mais pas trop quand même. « Pense aussi à l’école » ! Et puis, il paraît que le sport et la puberté ne font pas bon ménage. Il paraît…

Lire plus »
Il était une fois le baseball... féminin

Il était une fois le baseball… féminin

Il débarquera aux Jeux Olympiques 2028 de Los Angeles. Rien de très surprenant pour un sport made in America. Les femmes en ont d’abord été écartées, mais elles ont vite pris les battes en main ! Retour sur l’histoire des pionnières du baseball.

Lire plus »
Premier Round, un combat ÀBLOCK! Kids

Premier Round, un combat ÀBLOCK!

S’engager pour l’insertion socioprofessionnelle des jeunes des quartiers prioritaires, lutter contre la maltraitance envers les enfants sous toutes ses formes, ce sont les missions musclées de Premier Round, asso lancée par la boxeuse Rima Ayadi.

Lire plus »
Sandrine Alouf : « Mes photos de sportives, c’est une loupe sur une société ultra genrée. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière qui a le break dans le sang, une asso qui se bouge, des fonds pour donner une chance à mille petites filles, une photographe qui met à terre les préjugés et un nouveau mercredi spécial KIDS, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »
Mélissa Plaza : « Le slam est très thérapeutique. Quand je répare ces femmes en mettant les mots justes aux bons endroits, je me répare moi-même. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une ex-footeuse qui rejoint la Team ÀBLOCK! pour slamer sur des championnes inspirantes (Mélissa Plaza sur notre photo), un nouvel éclairage juridique sur le sport, la présentation d’un mondial qui fait des vagues et une rubrique Kids qui nous donne des ailes, c’est le top de la semaine ! Enjoy !

Lire plus »
Justine Pedemonte : « Je fais de la moto, je suis une fille… au lycée, ça fait parler. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une histoire de raquettes et volants, une femme engagée qui donne de la voix pour réparer les corps, le retour des Kids (avec la pilote moto de 16 ans, Justine Pedemonte) et une double journée de grimpe en salle, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour la semaine. Bonne lecture !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Emeline Delanis

Emeline Delanis : « L’athlé, c’était juste un loisir, je n’imaginais pas où ça allait me mener ! »

C’est l’athlétisme qui l’a choisie et non l’inverse. Emeline Delanis s’est mise à courir parce qu’elle était douée. Tout simplement. La jeune Francilienne, 24 ans, est rapidement montée en puissance… et en distance. Passée du 800 mètres au 10 000 mètres avec succès, double championne de France espoir 3000m steeple et 5000m en 2017, 3e aux Championnats de France élite l’an dernier, elle ne compte pas s’arrêter là et lorgne désormais du côté de la course sur route, mais aussi du marathon avec, dans un coin de sa tête, les Jeux Olympiques. Rencontre avec une fille endurante !

Lire plus »
Pierra Menta 2022 : le bonheur est dans le trail

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une triathlète pas comme les autres, un trail grandeur nature (Pierra Menta sur notre photo), une pionnière qui chérit le ballon rond, un retour sur une finale de tennis interminable et sur des JO en noir et blanc et une portière déterminée… C’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour bien commencer les vacances !

Lire plus »
Emelie Forsberg et Kilian Jornet

Emelie Forsberg et Kilian Jornet, les amoureux fous du trail

Pour les adeptes de courses extrêmes, ils sont quasiment des icônes. « Vivre et Courir » tel est le credo du couple star du trail-running, Kilian Jornet et Emelie Forsberg. Parents de deux petites filles -la première est déjà embarquée dans leurs excursions montagnardes, ces runners que rien n’arrête vivent une vie (presque) paisible dans leur ferme de Norvège. Mais, méfiez-vous du traileur qui dort…

Lire plus »
Mathilde Gros

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du tennis, une cycliste en piste pour Tokyo (Mathilde Gros sur notre photo), une tireuse qui vise juste, une handballeuse qui veut mettre le Japon en cage, les Jeux Olympiques décryptés, une nouvelle « question qui tue » et une initiative bien trempée… On est toujours ÀBLOCK! et c’est juste pour vous !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner