Cyclisme : 5 championnes qui tiennent la route

Pauline Ferrand Prevot
Riche, pleine de promesses, l’histoire du cyclisme français féminin est pourtant assez peu connue. Pourtant, de nombreuses coureuses se sont illustrées tout au long du XXe siècle et continuent d’inspirer la nouvelle génération qui tente aujourd’hui d’entretenir cet héritage. Quoi de mieux que de leur rendre hommage à l’heure où les hommes s’illustrent sur le Tour de France ? Revenons sur l’histoire de cinq championnes du passé au présent, au parcours différent, mais toujours lumineux.

Par Djeinaba Kante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email
  • Lyli Herse, la pionnière
Lily Herse
©DR Reneherse

Première grande figure du cyclisme féminin français, Lysiane Herse-Desbois mieux connue sous le nom de Lyli Herse est une pionnière dans la discipline.

Fille de René Herse, constructeur de vélos de course et d’une maman elle-même cycliste avant-gardiste, la jeune Lyli a grandi dans un univers où le vélo avait une place centrale. Très vite, elle se découvre un talent pour la montagne : en 1951 elle gagne la Grimpée du Puy de Dôme en un temps record que personne ne parvient à battre… pas même la reine Jeannie Longo ! 

Lyli Herse participe au tout premier Tour de France féminin en 1955 où elle se fait remarquer en remportant la première épreuve. Elle termine le Tour en quatrième position. Par la suite, entre 1956 et 1967, elle remporte neuf fois le titre de Championne de France sur route.

À 39 ans, après un neuvième titre national en 1967, Lyli Herse décide de mettre un terme à sa carrière, mais son histoire avec le cyclisme n’est pas terminée. Elle entreprend une carrière d’entraîneuse et prend sous son aile des grandes coureuses d’alors comme Geneviève Gambillon.

Elle finit par quitter le monde du coaching dans les années 70 dans le but de reprendre l’entreprise familiale. Lyli Herse ne se détachera jamais du cyclisme.

Elle s’est éteinte en 2018, mais restera dans la légende du cyclisme féminin français comme une audacieuse aux jambes de feu. 

  • Geneviève Gambillon, la championne oubliée
Genevieve Gambillon
©DR

Avant Jeannie Longo, il y eut Geneviève Gambillon. Disciple de Lyli Herse, elle est la meilleure coureuse française des années 1970.

Qu’elle soit sur des compétitions de route ou encore de vitesse, la Normande a dominé la discipline en France et également à l’internationale. Geneviève Gambillon possède un palmarès qui parle pour elle : sept fois championne de France sur route, six fois championne de France de vitesse, et double championne du monde sur route en 1972 et 1974, tout simplement hors-normes à cette époque !

La protégée de Lyli Herse aura brillé pendant toute une décennie. Elle se retire discrètement de la compétition en 1978 pour une carrière d’aide-soignante. Geneviève Gambillon aura brillé en deux roues, mais l’Histoire a bien du mal à lui rendre hommage !

  • Jeannie Longo, la reine
Jeannie Longo
©Ludovic/DR

Elle est LA figure du cyclisme féminin français. Avec ses 59 titres nationaux, 13 titres mondiaux et même ses médailles olympiques, on peut affirmer sans aucun doute que Jeannie Longo est l’une des plus grandes sportives françaises de l’Histoire.

Si sa carrière démarre sur des planches, dans le ski, elle se réoriente vers le cyclisme où elle s’illustre très vite au très haut niveau. En 1983, elle décide de ne plus descendre de selle et remporte deux ans plus tard son premier titre de championne du monde sur route, titre qu’elle conserve jusqu’en 1989.

L’année de son titre mondial, Jeannie Longo se présente au départ du Tour de France féminin et grimpe sur la deuxième marche du podium. Par la suite, elle remportera trois fois le Tour.

Au-delà de son riche palmarès, c’est la longévité de sa carrière qui permet à Jeannie Longo d’être considérée comme la plus grande figure du cyclisme féminin français. Lorsqu’elle remporte en 2011 son dernier titre national, certaines de ses adversaires n’étaient même pas nées au début de sa carrière !

Elle n’est plus professionnelle depuis 2011, mais à 62 ans aujourd’hui, elle participe toujours à des compétitions.  

  • Pauline Ferrand-Prévot, la battante
Pauline Ferrand Prevot
©Bartek Wolinski/Red Bull

Lorsqu’on parle de cyclisme féminin en France, comment ne pas citer Pauline Ferrand-Prévot ? Polyvalente, atypique, elle est une figure du cyclisme en France depuis bientôt dix ans.

À son palmarès : tous les titres mondiaux. En 2014, elle est championne du monde sur route et championne du monde du relais mixte VTT. Puis en 2015, elle est championne du monde de cyclo-cross et de cross-country. Plusieurs fois championne de France dans toutes ces disciplines, elle domine, à 28 ans, le monde du vélo.

  • Jade Wiel, l’avenir 
Jade Viel

Sa carrière vient tout juste de commencer, mais ses débuts sont très prometteurs. Jade Wiel a 20 ans et a déjà accompli de belles choses dans sa jeune carrière de cycliste.

La francilienne qui s’est formée à Besançon n’a pas attendu longtemps pour décrocher des titres nationaux en junior. Elle s’illustre en 2017 avec son équipe amateur du VCC Morteau-Montbenoit où elle remporte la coupe de France élite avec Juliette Labous et Évita Muzic.

L’an dernier, elle remporte le titre de championne de France sur route. Avec cette victoire, elle entre dans le cercle très fermé -composé notamment de Geneviève Gambillon, des championnes de France les plus jeunes de l’histoire.

Cette saison 2019/2020, sa première au sein d’une équipe professionnelle, celle de la FDJ nouvelle Aquitaine-Futuroscope, est une nouvelle étape dans une carrière qui promet de faire d’elle une future grande championne.  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

La question qui tue

Une brassière, ça serre trop, j’peux pas juste mettre un sous-tif ?

Oh, ça va, avouons-le, on a toutes rêvé de faire du sport à poil sous le t-shirt ! Tellement plus confort de pas avoir un truc qui compresse la poitrine et vous scie la peau du dos ! Oui, mais non. La question qui tue, du coup, c’est : « Une brassière, c’est obligé ? Si je mettais plutôt un bon vieux soutien-gorge ? » Euh…la réponse de notre coach Nathalie Servais. Ça vaut mieux.

Lire plus »
Marion Joffle

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une nageuse faite de glace (Marion Joffle sur notre photo), un légendaire dénicheur de sprinteuses au temps de la ségrégation, une super-granny du tennis, une étude sur le sport féminin et, en prime, une question qui tue et deux initiatives à pied et à la voile, c’est le programme de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »

La Covid, ennemi des sportives ?

30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Lire plus »
Jeanne et Julia Courtois

La Transat Jacques Vabre à travers des jumelles

Elles en sont cap et c’est bien pour ça que les organisateurs de la Transat Jacques Vabre avaient lancé un appel à projet féminin, le 8 mars dernier. Histoire d’encourager les filles à prendre le large. L’objectif : accompagner deux navigatrices passionnées pour mieux braver l’Atlantique en duo lors de la prochaine transat, le 7 novembre. L’opé « Cap pour Elle » est aujourd’hui bouclée, le nom des lauréates révélés : ce sont des sœurs jumelles, Jeanne et Julia Courtois, qui seront sur la ligne de départ. Faisons les présentations.

Lire plus »
Global 6K for Water

6 km pour de l’eau, c’est oui !

L’accès à l’eau potable, partout, tout le temps, c’est l’ambition de l’ONG World Vision. Pour ça, la Global 6K for Water, soit les 6 km pour l’eau, reprend sa course à partir du 20 mai afin de financer des projets répondants à cet enjeu. Sensibiliser, bouger et changer le monde. Courez, maintenant !

Lire plus »
Nouria Newman

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière du ballon ovale, une femme en coque toujours dans l’extrême (Nouria Newman sur notre photo), une autre faite d’or et de voile, une sprinteuse aux médailles olympiques, une aviatrice avec de multiples records ou encore une pépite prête à s’envoler aux agrès, à Tokyo. Et, en prime, une question qui tue et deux initiatives entre mers et montagnes, c’est sur ÀBLOCK! et nulle part ailleurs !

Lire plus »
La question qui tue

Je fais des abdos, mais j’ai pas la « plaquette de chocolat », c’est normal ?

Multiplier les exercices d’abdos pour qu’au final, ça se voit pas, c’est vraiment trop injuste. Mais, franchement, petit Calimero, est-ce qu’un ventre musclé, ça passe forcément par la fameuse « plaquette de chocolat » qui en met plein la vue ? Ou bien, on peut avoir des abdos en acier sans pour autant qu’ils soient bien visibles ? Question (existentielle) à laquelle notre coach, Nathalie Servais, s’est attelée avec rappel anatomique et tout le tralala.

Lire plus »
Gail Falkenberg

Gail Falkenberg, la super-granny du tennis

Elle en a sous le coude. Après une éclipse de plusieurs années, la joueuse de tennis américaine de 74 ans (oui, oui !), Gail Falkenberg, a rejoint les courts et disputé un match de premier tour sur le circuit pro. Rarissime. Ce qui fait la joie du milieu tennistique !

Lire plus »
Femmes en montagne

La montagne, les femmes, tout un festival !

Devenir le premier festival français de films sur les femmes en montagne, c’est fait ! Et c’est l’association « On n’est pas que des collants » qui nous donne, pour sa deuxième édition, rendez-vous en novembre, à Annecy, pour des soirées ciné au plus haut des sommets ! Mais avant, ferventes montagnardes, n’oubliez pas votre caméra…

Lire plus »
Changeons les règles

Les femmes et l’océan, vers de nouvelles « règles »

Un distributeur de protections périodiques éco-responsables pour les navigatrices, c’est l’initiative du jour. L’association Horizon Mixité de la navigatrice Isabelle Joschke et son partenaire le Club Nautique de Lorient (CNL) s’engagent pour les femmes et pour la protection de l’environnement. Prenons la vague.

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une femme oiseau qui prend son envol, deux basketteuses prêtent pour un rêve américain, une actrice nouvelle star du fitness (Kate Hudson sur notre photo), une combattante bientôt aux JO, le sport en question ou deux initiatives qui prennent leur pied, c’est le programme de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

MMA

MMA, dans la cage aux lionnes

Ça s’appelle le MMA et c’est l’assurance…d’un spectacle explosif. Acronyme de Mixed Martial Arts, ce sport de combat, conceptualisé il y a vingt-cinq ans, a très vite enflammé le monde. Légalisé il y a un an en France, il compte, chez nous, environ 50 000 pratiquants dont 25 % de filles. Ce 8 avril, le MMA Grand Prix sera diffusé en live mondial avec 12 “warriors“ dont 2 femmes. L’occasion de mettre en avant la discipline et quelques-unes de ses combattantes acharnées.

Lire plus »
Femmes en montagne

La montagne, les femmes, tout un festival !

Devenir le premier festival français de films sur les femmes en montagne, c’est fait ! Et c’est l’association « On n’est pas que des collants » qui nous donne, pour sa deuxième édition, rendez-vous en novembre, à Annecy, pour des soirées ciné au plus haut des sommets ! Mais avant, ferventes montagnardes, n’oubliez pas votre caméra…

Lire plus »
Maïka Vanderstichel

Maïka Vanderstichel : « Pour être arbitre, il faut savoir se blinder. »

À 25 ans, elle a été élue « Meilleure arbitre 2019 de la D1 féminine ». La Girondine Maïka Vanderstichel illustre à merveille la nouvelle génération d’arbitres féminines qui s’imposent peu à peu sur les terrains de football. Pour elle, être femme n’a rien d’incompatible avec la fonction, encore moins avec le ballon rond. Rencontre avec une footeuse bien dans ses baskets, à l’occasion des Journées de l’arbitrage qui se déroulent jusqu’au 29 novembre.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page