26 juillet 2015Les nageuses synchronisées russes Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina s’offre l’or mondial

26 juillet 2015, les nageuses synchronisées russes Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina s’offre l’or mondial en duo technique
La Russie s’impose en... Russie. Les nageuses synchronisées russes Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina, multiples médaillées mondiales et olympiques ont encore frappé. Le 26 juillet 2015, elles s’emparent de l’or mondial en duo technique à Kazan. Une médaille parmi d’autre sur ces championnats du monde où elles remporteront, en plus, un solo chacune mais aussi l’or sur le duo libre.

Par Julie Begon

Publié le 25 juillet 2022 à 17h00

Le duo ultra favori en natation synchronisée est dans la place, ou dans la piscine, ce 26 juillet 2015 !

Pour la finale du duo technique des championnats du monde de natation de Kazan, Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina, sont attendues en tant que leaders incontestées de la discipline.

Pas de problème, la pression, elle nage dedans ! Et une fois de plus, elles se hissent sans difficulté en tête du concours. Natalia Ishchenko et Svetlana Romashina s’imposent avec 95,4672 points devant leurs homologues chinoises (93,3279 points) et japonaises (92,0079 points).

Avec ce nouveau titre, les deux Russes viennent gonfler un palmarès déjà impressionnant. À 29 ans, Natalia c’est seize titres de championnes du monde et trois sacres olympique.

Solo, duo et ballet confondus… Pour Svetlana, c’est quinze sacres mondiaux et trois olympiques.

Alors, une médaille d’or de plus dans cet océan de victoires, ça parait dérisoire, anecdotique… Et pourtant, cette victoire à Kazan compte beaucoup pour les deux Russes. Surtout, parce qu’elles ont la chance de performer à la maison, devant leur public.

« Je ne peux pas dire que c’est la victoire la plus compliquée de ma carrière, mais elle compte beaucoup pour moi. C’est un rêve pour un athlète de pouvoir concourir dans son pays, devant ses compatriotes », confie Natalia après son titre mondial.

Et ce public va les galvaniser pour tout le reste de ces championnats du monde. Déjà, la veille, Svetlana Romashina avait remporté l’or en solo technique. Après leur victoire en duo, elles se mettent en mode invincibles.

Le 29 juillet, Natalia Ishchenko ira, elle aussi, chercher sa médaille en individuel sur le solo libre. Et puis, pour bien clôturer ces mondiaux, le duo ira aussi s’offrir l’or sur le duo libre.

Un final de bon augure à un an des JO de Rio 2016. Des jeux qui seront d’ailleurs les derniers pour Natalia qui prendra sa retraite en 2017.

Alors, quand on a toujours tout gagné dans sa carrière, on veut tirer sa révérence sur un titre olympique… Une formalité pour la paire russe qui s’offrira (encore) la première place…

Ouverture ©Eduardo Ruquemberker YouTube

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Euro de natation 2022, les Tricolores vont faire des vagues !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le récap’ historique du mois d’août, une cycliste pleine d’espoir, une championne dans les nuages, un Euro dans l’eau, une Coupe du Monde sur la vague, neuf championnats d’Europe en un, le retour sur les femmes et la natation et un trail pour transpirer, c’est sur ÀBLOCK! cette semaine. À lire on the rocks.

Lire plus »
14 août 1982 Deux femmes en tête du Rallye du Brésil

14 août 1982, deux femmes en tête du Rallye du Brésil

La conduite et la direction sont leurs atouts. Depuis quatre jours, pilotes et copilotes sont lancés dans la 4e édition du Rallye du Brésil. L’arrivée de la course est plus attendue que jamais. D’autant plus quand, dans la première voiture, deux femmes sont à la manoeuvre, Michèle Mouton et Fabrizia Pons !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

crossfit Laurene

Ces sportives qui revendiquent le « No Limit »

Boxe, CrossFit, ultra-trail ou encore rugby, aujourd’hui les femmes sont de plus en plus nombreuses à truster des sports habituellement chargés en testostérone. Se battre, s’abîmer, se dépasser… ces pratiquantes et championnes n’ont peur de rien. Surtout si ça fait « mâle ».

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner