« En terrain libre » : des quartiers, des filles et du foot

En terrain libre
Jouer en toute liberté, c’est tout ce qu’elles veulent ces filles lorsqu’elles rentrent sur le terrain. Remplies de joie et de spontanéité, de jeunes footballeuses se livrent sur leur quotidien et leur amour pour le ballon rond dans un film touchant, « En terrain libre », diffusé sur France 3.

Par Manon Gimet

Publié le 24 mai 2021 à 12h20, mis à jour le 29 juillet 2021 à 12h04

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Si on allait chanter dans les rues et taper dans un ballon avec elles ? « En terrain libre » est diffusé, en replay, sur la plateforme de France 3, dans la case « La France en vrai », et ça vaut le coup de découvrir ce film qui donne la part belle à des « footeuses ».

Ce film touchant de Marie Famulicki, Delphine Moreau et Corinne Sullivan suit des jeunes filles, entre 15 et 20 ans, passionnées de football.

Dans les vestiaires ou les tribunes de leur club, le Red Star de Saint-Ouen, jusque dans leur quartier où elles cherchent leur place, ces femmes bougent, témoignent, se livrent en toute liberté.

« Au départ, nous sommes un groupe de réalisatrices de documentaires ayant en commun un désir de collectif et de partage de notre passion avec le plus grand nombre. Depuis une douzaine d’années, parallèlement à nos projets individuels, nous proposons aux habitants de Seine-Saint-Denis – particulièrement aux femmes de ces territoires – de participer à des ateliers de créations cinématographiques. Cela nous semble d’autant plus important que dans les médias, les filles et les femmes des banlieues sont très absentes. »

Lorsque ces trois réal d’« En terrain libre » ont voulu mettre en lumière le sport, il y a deux ans, elles ont remarqué l’absence de filles dans les espaces sportifs publics…. Des petites filles, oui, mais des adolescentes, non.

Depuis maintenant trois ans, le Red Star a créé une équipe féminine sénior. C’est en allant à la rencontre de ses joueuses que Marie Famulciki, Delphine Moreau et Corinne Sullivan ont imaginé leur film : « Contrairement à la plupart des filles des quartiers, elles n’ont jamais cessé de jouer au foot sur les « city », ces espaces sportifs plus ou moins informels que l’on trouve en bas des tours. Il nous est apparu qu’il y avait là une sorte d’engagement, de courage, et d’affirmation de leur liberté », notent les réalisatrices.

Ainsi, le foot les fait vibrer et leur permet de s’affirmer en tant que femme dans leur quartier et au sein de leur famille. « Leur rencontre bouscule nos représentations du féminin, du masculin, du féminisme et de sa mise en pratique aujourd’hui », poursuivent les réalisatrices.

Chaque prise de ce documentaire a une signification pour les joueuses : un souvenir ou un sentiment qui leur donnait envie de s’exprimer. En mode spontané, les caméras suivent, se laissent embarquer par leur énergie débordante, sur le terrain et dans les rues qu’elles sillonnent chaque jour.

Les réalisatrices ont choisi de mettre en avant un petit côté comédie musicale qui donne un documentaire joliment décalé et reflète parfaitement les ressentis des “footeuses“.

« Tous les grands thèmes qui structurent les comédies musicales – le conflit familial, l’amour, les injustices – étaient présents dans les conversations informelles avec les jeunes et dans les exercices de « théâtre forum » pratiqués en préalable à l’écriture des chansons », expliquent-elles.

Dans ce film, le football féminin est mis à l’honneur dans l’un des stades mythiques de la région parisienne : le Stade Bauer. Pourquoi ? Parce qu’il est l’un de seuls qui a une section féminine et qu’il s’y joue au foot dans une ambiance d’exception.

Delphine Moreau et Marie Famulicki

Un stade pourtant bientôt détruit car non conforme aux normes mais qui a inspiré toute une génération. Les joueuses filmées se sentent chez elles à l’intérieur de ces murs. « Lorsqu’on entre sur le terrain, on n’est ni blanche, ni noire, ni musulmane, ni pauvre, ni riche. On défend son maillot, les valeurs qu’il porte et c’est tout », confie Lauryn, la capitaine de l’équipe.

En clair, « En terrain libre » est inspirant, rempli d’humanité, de joie et de voix qui veulent se faire entendre. Une histoire de sport, mais aussi de vie. Une histoire de confiance entre une bande de filles et des réalisatrices.

Le mot de la fin ? « J’veux être belle et rebelle, debout, debout, debout », extrait d’une des chansons du film. C’est leur devise lorsqu’elles sont ÀBLOCK!

Ouverture ©Filippo Fabbri

D'autres épisodes de "Football : ces sportives qui vont droit au but"

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

Un WOD ? Cékoiça ?

Un WOD ? Cékoiça ?

Parfois, ils ne sont pas faciles à décrypter. Les coachs ont leur langage, selon les disciplines qui, elles aussi, sont régies par des codes. Sur ÀBLOCK! on a pensé défricher tout ça avec un lexique pratique. C’est le petit dico « Coach Vocab' » Et on commence par le terme WOD propre au CrossFit.

Lire plus »
Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le questionnaire sportif de…Lil’Viber

Le week-end prochain, elle fera vrombir sa bécane au Bol d’Or. Aurélie Hoffmann alias Lil’Viber formera avec sa copine des circuits, Patricia Audebert, l’unique team 100 % féminine de l’événement du Castellet pour la course du Bol d’Or Classic. Entre deux entraînements sur l’asphalte, elle répond à notre petit questionnaire de Proust à la sauce ÀBLOCK!

Lire plus »
Marinette Pichon 5 infos pour briller au ballon rond

Marinette Pichon : 5 infos pour briller au ballon rond

Elle est l’une des pionnières du football féminin français, son incarnation. Longtemps restée la meilleure buteuse des Bleues, le ballon rond est son plus bel accessoire. Que ce soit sur la pelouse, sur le banc ou derrière un micro, Marinette Pichon s’impose sur tous les terrains. À l’heure où débute le tournage de son biopic, revenons sur sa carrière ébouriffante en 5 infos.

Lire plus »
Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Motardes, vous avez un Bol…d’Or !

Le week-end prochain, ça va faire du bruit au circuit Paul Ricard ! Le Bol d’Or reprend la route au Castellet après plus d’un an de restrictions. Sur des dizaines de gars, vous pourrez compter les motardes sur les doigts d’une main. Alors, on les suit plutôt deux fois qu’une !

Lire plus »
C’est la rentrée, on bouge !

C’est la rentrée, on bouge !

La Fédération Française de Triathlon lance son opération de décrassage ! Avec  » Rentrée ? Bougez ! », elle souhaite permettre à toutes et tous de découvrir les bienfaits de la discipline du triple effort. À la clé : du sport pour pas cher !

Lire plus »
28 août 2016, la Fédé de tennis suspend Caroline Garcia

28 août 2016, la fédé de tennis suspend Caroline Garcia

Coup de tonnerre sur le tennis féminin français. Caroline Garcia, jeune espoir à la french touch depuis qu’elle joue sur le circuit international, s’emballe. Son comportement lui joue des tours… La Fédération Française de Tennis la suspend, tout comme sa partenaire de double, Kristina Mladenovic.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marie Patouillet la para cycliste qui veut rouler sur l’or

Marie Patouillet, la para cycliste qui veut rouler sur l’or

Devenir sportive de haut niveau était son rêve d’enfant. Mais Marie Patouillet est née avec des malformations au pied et à la cheville. Son envie de sport la distance : elle n’y croit plus… Pourtant, en 2017, le vélo lui offre une percée fantastique dans le monde du sport de haut niveau. Une lancée dans le cyclisme fulgurante : vice-championne du monde en 2020 et double championne de France de paracyclisme dans sa catégorie. Portrait d’une fille qui tient la piste.

Lire plus »
Amy Bond

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Pole danseuse qui tient bon la barre (Amy Bond, notre photo), une arbitre et une apnéiste soumises à la question et qui ne nous cachent rien (ou presque), une étoile du parkour qui a la tête dure, mais aussi une légende de l’athlétisme mondial, une reine des tapis qui a pris la bonne vague et quelques initiatives pour être ÀBLOCK! ensemble, c’est bon, ça !

Lire plus »
Laurie Teinturier

De la Régionale à la Division 1 ou quand une petite équipe de foot devient grande…

En septembre, celles que l’on appelle les « Chouettes » vont s’envoler vers les sommets. Le petit club d’Issy-les-Moulineaux, GPSO 92 Issy, sera à l’affiche d’une rencontre de Division 1 Arkema de football féminin face à Le Havre AC. Une première depuis 2014 où après avoir concouru avec les meilleures équipes de France, le club avait été relégué jusqu’en division régionale. Récit d’une ascension compliquée, mais victorieuse, pour rejoindre l’élite.

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner