Rechercher

9 août 1992Barcelone fête la clôture de ses Jeux Olympiques

barcelone 1992 couv
quinze jours de fête, quinze jours de sports, les Jeux Olympiques de Barcelone ont vibré et se terminent à la nuit tombée, ce 9 août 1992, sur de multiples exploits et une dernière fête pour clore ces Jeux de la XXVe olympiade de l'ère moderne.

Par Manon Gimet

Publié le 08 août 2022 à 17h30, mis à jour le 08 août 2023 à 23h35

Le moment est venu. C’est le dernier jour des Jeux Olympiques de 1992 à Barcelone, en Espagne. Ces quinze jours de compétitions ont plongé la ville espagnole dans une atmosphère unique. Une pluie de médailles est tombée. Les athlètes peuvent rentrer chez eux, la tête emplie de (bons et moins bons) souvenirs.

La nuit est là, la cérémonie de clôture débute dans le stade olympique Lluís-Companys de Barcelone, plus communément appelé « stade de Montjuïc », au centre sud-ouest de la ville. Sous la flamme olympique, elle s’articule autour de la culture espagnole et catalane. Un spectacle tout aussi important que la cérémonie d’ouverture.

Le stade olympique Lluis-Companys

Aux rythmes des guitares, la cérémonie s’étend sur deux heures festives avant d’endormir la ville et marquer le départ des athlètes. Les spectateurs se prêtent au jeu, chantent les paroles des airs venus des quatre coins du pays. Un orchestre fait son apparition dans les plus beaux costumes traditionnels, accompagné de trompettes, guitares et autres instruments pour une ambiance folklorique entraînante.

Les vingt-cinq disciplines représentées lors de cette quinzaine de jours sont de nouveau réunies autour d’une démonstration équestre représentant les anneaux olympiques au sol. L’Espagne détient l’une des histoires équestres les plus riches au monde et compte bien le rappeler.

Sans oublier le flamenco, typique de la culture espagnole, notamment en Andalousie. Les athlètes envahissent le stade après cette danse traditionnelle pour célébrer leur sport, afficher leur médaille olympique ou tout simplement partager un moment inoubliable avec tous ceux qui ont permis à ces Jeux de se tenir.

Sous les applaudissements d’un stade comble et du roi Juan Carlos 1er d’Espagne, c’est le dernier défilé des drapeaux, au pied des tribunes avant de sortir par la grande porte. La cérémonie se clôture par le relais entre Barcelone et la prochaine ville hôte des Jeux Olympiques de 1996, Atlanta.

Sous un magnifique feu d’artifice, la ville s’éteint tout doucement. Les athlètes et les 60 000 spectateurs quittent la piste. Gracias Barcelona !

  • C’était aussi un 9 août

En 2017, pour sa 8e édition, la Coupe du Monde de Rugby à XV féminin donne son coup d’envoi en Irlande. Douze nations s’affrontent sur la pelouse. Elle est exceptionnellement avancée d’un an afin d’être placée entre les JO de 2016 et la Coupe du monde de rugby à sept de 2018.

À l’issue de cette édition, La Nouvelle-Zélande est en or, tandis que l’équipe de France monte sur la troisième marche du podium.

La Nouvelle Zélande, championne du monde de rugby à XV en 2017

  • Rendez-vous demain pour : Ça s’est passé un… 10 août

D'autres épisodes de "Un jour, un événement"

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Mathilde Mignier

Mathilde Mignier : « Ce que j’apprends à mes élèves résonne avec mon parcours de championne… »

Pour elle, le sport c’est comme un jeu, mais un jeu sérieux. Montée sur un ring très jeune, rien ne peut mettre cette fille K.O. Triple championne du monde de savate boxe française, multi championne de France et d’Europe, Mathilde Mignier est aussi prof d’EPS. Une double vie sportive, en solo et avec ses élèves, toujours tournée vers le sport plaisir, passion et… progression !

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner