Rugby : Pourquoi on joue toujours en rose ? Le dessous des pelouses (Épisode 6)

rugby femme
Alexandra, Delphine et Marion sont en Fédérale 1, la 3e division du championnat de France. Le rugby est pour elle davantage qu'une passion, c'est un art de vivre, des moments de partage enrichissants et joyeux. Même en temps de confinement, elles poursuivent leur podcast, mettant en boite leurs dernières émotions sur le terrain. On les écoute ?

Publié le 23 avril 2020 à 10h10, mis à jour le 29 juillet 2021 à 15h34

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Un liseré rose, un talon sur un trophée de rugby, des logos sexualisés, des calendriers de joueuses en sous-vêtements en dentelles…

C’est comme si parce qu’on joue à un sport estampillé « garçons », on nous rappelait toujours ce que c’est d’être une « vraie fille ».

Mais qui a décidé que les sportives devaient être ultra-féminisées ?

« Si t’as envie de te maquiller, tu te maquilles, si tu  ne veux pas, tu ne le fais pas, on s’en fiche, chacune fait ce qu’elle veut. Personne ne doit te juger parce que tu sors des vestiaires et que tu ne t’es pas lavée les cheveux ! »

Retour sur un match de décembre dernier, en coulisses et avec en petite musique de fond ces interrogations toujours présentes sur la place de la femme dans le sport et particulièrement dans un sport dit « de mec ». 

D’un côté, pourquoi ne pas rester féminine et de l’autre faut-il absolument sexualiser le rugby ? 

Erotiser les sportives, c’est confirmer l’idée qu’il n’y a qu’une seule façon d’être une femme. Rien de plus faux. 

Témoignages de rugbywomen qui battent en brèche les idées reçues, les visions réductrices de la femme.  

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Vous aimerez aussi écouter…

Shaïnez El Haïmour « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Shaïnez El Haïmour : « Cette discipline, le karaté kyokushinkai, on y entre et on en sort plus. »

Troisième mondiale en karaté kyokushinkai, Shaïnez El Haïmour est la première Française à avoir remporté, fin 2019, la médaille de bronze au Championnat du Monde à Tokyo, au Japon. Également multiple championne d’Europe de la discipline, elle se raconte dans ce nouvel épisode du podcast Premier Crochet signé Audrey Largouët, revenant sur les événements qui lui ont permis de décrocher son titre mondial à travers son rapport à cette discipline qu’elle pratique depuis ses 6 ans.

Écoutez »

Une mère, une fille et des sports dits « de mecs »

Le Podcast signé Aïda Touihri ,« Tu seras une femme », qui explore la féminité sous l’angle de la transmission familiale, propose dans cet épisode à deux voix de revenir sur une histoire sportive générationnelle, celle d’une mère footballeuse et de sa fille rugbywoman. Et c’est à écouter (aussi) sur ÀBLOCK!

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Le questionnaire sportif de…Célia Serber

Le questionnaire sportif de… Célia Serber

À partir de ce lundi, au Japon, elle va tenter de décrocher une médaille aux Championnats du Monde de gymnastique artistique de Kitakyushu. Célia Serber, sur les tapis depuis ses 6 ans, est l’une des meilleures gymnastes françaises de sa génération. Championne de France junior 2017, médaillée d’argent au saut et de bronze au sol sur ces mêmes championnats de France élite ou encore médaillée de bronze la saison précédente au FOJE… à 18 ans, la gamine en a encore sous les chaussons ! Elle a répondu au petit questionnaire ÀBLOCK! avant de monter dans l’avion pour le pays du Soleil-levant.

Lire plus »
Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Elles sont championnes de VTT, de BMX, de rugby ou de hockey sur gazon (Maddie Hinch, notre photo) ; elles sont adeptes de foot américain ou de yoga, toutes ont eu la faveur de nos colonnes cette semaine. Championnes du monde ou du quotidien, elles nous bluffent. Des rencontres, enquêtes ou témoignages à (re)découvrir pour être ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois… le BMX féminin

Il était une fois… le BMX féminin

Ce week-end ont eu lieu les Championnats de France de BMX Freestyle Park à Montpellier. Si les filles étaient en piste, il leur aura fallu quelques années pour s’imposer dans le monde des rideurs. L’occasion pour ÀBLOCK! de mettre en lumière les pionnières de la discipline. Entrez dans la “race“ !

Lire plus »
Fanny Horta : « Depuis les Jeux, j’ai coupé avec le rugby, j’en avais besoin. »

Fanny Horta : « Depuis les Jeux, j’ai coupé avec le rugby, j’en avais besoin. »

Elle a mis un terme à sa carrière à l’issue des JO de Tokyo. Fanny Horta, vice-championne olympique de rugby à 7, en a terminé avec la compétition mais pas avec le terrain. Engagée dans la commission des athlètes pour Paris 2024, elle ambitionne, à l’avenir, d’accompagner, à son tour, des groupes sur le chemin de la performance et de la réalisation de soi. Rencontre avec une fille qui sort de la mêlée.

Lire plus »
Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Maddie Hinch, le hockey n’aura pas eu sa peau

Gardienne star du hockey sur gazon, la british Maddie Hinch aurait pu abandonner les terrains aussi vite qu’elle y a été célébrée. Héroïne des Jeux Olympiques de Rio en 2016 après avoir stoppé quatre penaltys sur cinq, ouvrant la voie à la médaille d’or pour son équipe nationale, elle n’a pas su résister à la pression. Mais c’était mal connaître cette wondersportive qui a fini par se relever pour mieux remporter, cet été, la médaille de bronze aux Jeux de Tokyo. La numéro un mondial de la cage est toujours dans la place !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner