Rechercher

Ouvrons la voix Une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!
Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Par Quentin Haton

Publié le 14 mars 2024 à 11h20, mis à jour le 14 mars 2024 à 11h41

C’est un samedi particulièrement électrique dans le monde du rugby français qui s’annonce. Ce 16 mars, lors du très attendu Tournoi des Six Nations, la France se prépare à en découdre avec son éternel rival, l’Angleterre. Mais ce qui rendra ce match encore plus mémorable, c’est l’initiative « Ouvrons la voix ».

Pour la toute première fois dans l’histoire du rugby hexagonal, le Crunch sera intégralement commenté par des femmes. Oui, ce sont des voix féminines qui prendront le contrôle des micros pour ce qui s’annonce être une révolution dans la diffusion sportive !

C’est comme si le monde du rugby se préparait pour une soirée de gala, mais avec une touche de magie en plus. Les supporters, impatients, se rassemblent dans les pubs, les salons et les bars, prêts à vibrer au son des commentaires habituels. Mais, cette fois-ci, quelque chose est différent. Les voix qui vont guider les passions et narrer les exploits sur le terrain sont féminines, audacieuses, et prêtes à casser les codes établis.

©Unsplash

Au programme : quatre femmes qui prendront d’assaut la chaîne Twitch de la Fédération Française de Rugby, sous l’impulsion de la Société Générale, partenaire historique de la discipline.

Isabelle Ithurburu et Marie-Louise Pereira, journalistes expérimentées et spécialistes du rugby, sont prêtes à dynamiser chaque passe, chaque plaquage, avec leur expertise sans égale. Yanna Rivoalen, l’ancienne guerrière du terrain, transforme désormais son expérience en commentaires pleins de perspicacité, offrant un regard unique sur le jeu.

Et enfin, Yume, la streameuse survoltée, injectera une dose de folie et de fraîcheur à cette expérience déjà inoubliable.

La journaliste spécialiste du rugby, Isabelle Ithurburu… ©Isabelle Ithurburu/Facebook

Dans un mélange de passion, d’expertise et d’enthousiasme, ces filles-là s’apprêtent à transformer l’expérience du rugby pour les fans. Alors que le Crunch atteint son paroxysme par son enjeu, leurs voix résonneront avec une intensité inédite.

Cette initiative marque le début d’une nouvelle ère dans les commentaires sportifs, une ère où le genre n’a plus sa place dans la passion partagée pour le jeu. Sur les ondes de Twitch, le rugby français découvrira une nouvelle façon de commenter et une nouvelle vision du jeu sans aucun doute. Place à des guerrières du micro, soyez dans la place !

Ouverture ©Hanson Lu/unsplash

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Manon Genest

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une athlète d’exception et maman épanouie qui se confie sans langue de bois (Manon Genest sur notre photo), une cycliste qui se lance dans un défi fou, notre marathonienne préférée qui se frotte à la piste et notre rubrique Kids, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Hermine Bonvallet : « Dans le monde du surf, la première technique pour performer : savoir s’adapter »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rideuse de l’extrême, une folle histoire olympique du passé, une nouvelle chronique de notre marathonienne préférée et une championne qui sort la raquette du placard, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Enjoy !

Lire plus »
Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler »

Sandy Montanola : « L’idée est toujours la même : le sport masculin est l’étalon de mesure et le sport féminin vise à y ressembler. »

Elle travaille sur les inégalités femmes-hommes dans les médias. Maîtresse de conférences à l’université de Rennes 1, responsable de la formation en Journalisme de l’IUT de Lannion et co-responsable de la mission égalité-diversité de la CEJ (conférence des écoles en journalisme), Sandy Montanola dresse, avec nous, un panorama de l’évolution du traitement médiatique du sport féminin. Où tout reste à faire.

Lire plus »
Alizée Baron

Alizée Baron : « Je fais du skicross pour me dépasser et j’aime ce risque-là. »

Une impétueuse, toujours en quête d’adrénaline. Après une saison blanche pour cause de blessure au dos et malgré les conditions particulières liées, entre autres, à la situation sanitaire, Alizée Baron reprend du service en Coupe du monde de skicross. La skieuse d’Orcières-Merlette aborde cet hiver avec une envie décuplée. Sereine et déterminée. Rencontre avec une fille qui ne laisse pas de glace.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner