Les Gorges du Verdon s'ouvrent aux Swimrunners

Les Gorges du Verdon s'ouvrent aux Swimrunners
Le 1er mai, les Gorges du Verdon accueilleront tous les Swinrunners et Swimrunneuses de France. Un événement sportif dans un cadre idyllique qui propose de courir et nager pour la bonne cause : récolter des fonds pour la recherche sur le cancer du pancréas.

Par Alexandre Hozé

Publié le 25 avril 2022 à 11h12

Ca y est, il fait beau, il fait chaud, l’été approche ! Et avec le beau temps, les excuses pour ne pas faire du sport fondent comme neige au soleil. Fini la glisse, place à la course à pied, mais aussi à la natation ! 

Un cocktail intéressant. Et s’il est encore un peu tôt pour un remix des Chariots de Feu sur la plage, les Gorges du Verdon assurent la transition avec la cinquième édition des Swimrunman, ce 1er mai. 

Alors, certes, l’eau des gorges ne sera pas aussi chaude que la Méditerranée. Mais le cadre – le plus grand Canyon d’Europe, s’il vous plaît !- compense une rentrée aquatique délicate. Tout autour du lac de Sainte-Croix, les courageux participants vont courir et nager pour la bonne cause. 

Car faire du sport, c’est bien, mais le faire pour un but qui dépasse l’engagement personnel, c’est encore mieux ! 

@SWIMRUNMAN France

Le Swimrunman 2022 veut procurer un maximum de dons à la fondation Arc. Cette dernière est en première ligne sur la recherche pour de meilleurs traitements face au cancer du pancréas. 

Un événement engagé comme on les aime. D’autant plus que le programme est à la hauteur !

Pour commencer, le 30 avril, les jeunes pourront s’essayer à des petits parcours (temps d’effort, entre 8 et 20 minutes, ça ira). De 6 à 15 ans, l’inscription à la Kids Swimrunman est gratuite. Une bonne occasion pour les parents d’avoir une journée tranquille avant de s’attaquer au plat de résistance. 

Le 1er mai, trois courses s’offriront aux participants. En premier, la Classique. Format le plus court, seulement 28,3 kilomètres (tranquille). Après, on est dans les Gorges du Verdon, ça monte un peu. Et bien sûr, il faudra se mouiller : 4,8 kilomètres de nage divisés en six sections. 

En deuxième format, la Half : 47,75 kilomètres dont 7,5 de nage. Le tout agrémenté de 1754 mètres de dénivelé positif (trop facile sinon).

Lors de cette course, trois équipes composées de six athlètes de haut niveau courront pour La Fondation ARC : Camille Lacourt, le quintuple champion du monde de natation ; Dorian Louvet, finaliste de Koh Lanta les 4 terres édition 2020 et champion de France du 3000m ; Hugo Tormento, 3e aux derniers championnats du monde de Swimrun, titulaire de 4 victoires en coupe du monde dans cette discipline et ancien nageur en équipe de France ; Fredrik Axegard, binôme de Hugo et champion du monde 2019 de Swimrun ; Stéphane Bougouin, spécialiste de l’ultra-trail et Adam Mac Douglas, nageur de haut niveau et porteur du projet.

Et, enfin, pour les plus téméraires : l’Ultra. Comme son nom le laisse présager, ça ne rigole pas du tout : 66 kilomètres au total dont 11,85 de natation. Et bien évidemment, un peu de montée (plus de deux kilomètres de dénivelé positif). 

Les trois départs seront donnés dans la matinée de Salles-sur-Verdon. Et, comme on vous l’a dit, quelques stars seront au rendez-vous : si vous vous retrouvez dans la même course que Camille Lacourt, par exemple, petit conseil : prenez de l’avance tant que vous êtes sur terre. 

Des spécialistes du Swimrun seront également présents. Pas question pour ces derniers de louper une des plus belles courses de leur sport. Et on les comprend, frissons garantis !

Pour plus d’infos et les inscriptions, rendez-vous sur le site du Swimrunman.

Et pour aider la fondation Arc, rendez-vous sur leur page de dons.

Ouverture @SWIMRUNMAN France

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Nouran Gohar, la « Terminator » du squash mondial

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une reine de glace, une number one du squash (Nouran Gahor sur notre photo), du vélo en mode détente, des filles sur les courts de tennis, une question qui tue spécial été, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Ronda Rousey

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un photographe aux clichés détonants, une athlète aux rebonds imprévisibles, l’histoire des wonderwomen du MMA (dont Ronda Rousey sur notre photo) et la Question Qui Tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! cette semaine.

Lire plus »
Il était une fois le MMA… féminin !

Il était une fois le MMA… féminin

Le MMA s’organise. Légalisé il y a deux ans en France, le ministère des Sports vient de confirmer son affiliation à la Fédération française de boxe. La deuxième édition des Championnats de France devrait avoir lieu à la fin de l’année et ses moyens renforcés. Une occasion en or pour cette discipline d’Arts Martiaux Mixtes de restaurer une réputation sulfureuse. Mais qui sont les premières combattantes à s’être battues pour avoir le droit d’entrer dans la cage ?

Lire plus »
Le questionnaire sportif de Maëlle Dumitru-Marin

Le questionnaire sportif de… Maëlle Dumitru-Marin

Le 1er juin prochain, elle sera de celles qui s’envoleront tutoyer les nuages pour décrocher un titre aux Championnats d’Europe de trampoline et tumbling en Italie. La Bretonne Maëlle Dumitru-Marin, championne du monde et d’Europe de tumbling par équipe l’an dernier, représentera cette fois la France en individuel. À 22 ans, la tumbleuse fait partie des quatre meilleures Françaises de cette discipline acrobatique. Elle a répondu à notre questionnaire express entre deux séances de préparation.

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Les triathlètes (re)débarquent à Paris !

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une course d’orientation nouvelle génération, un triathlon en capitale (celui de Paris, le retour, sur notre photo), une pro de la ride, une volleyeuse qui nous bluffe et une question qui tue, c’est le meilleur d’ÀBLOCK! pour cette semaine. Enjoy !

Lire plus »
La question qui tue Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

Le sport, ça met combien de temps pour faire effet ?

La taille affinée, les tablettes de chocolat, les muscles bombés… on est une ribambelle à se mettre au sport pour sculpter nos corps (que l’on trouve) imparfaits. Et nous voilà un peu frustrés quand, après trois séances, rien ne semble bouger. Mais combien de temps ça va donc prendre pour se réveiller ? T’impatiente pas, on t’explique tout !

Lire plus »
Maame Biney, la black short-track attitude

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Un mix de course, natation et paysages, une flèche sur glace (Maame Biney sur notre photo), une artiste tatouée, une monumentale capitaine et une question qui tue, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK! Bon rattrapage !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Marie Bochet : « Quand je glisse sur mes skis, j’ai l’impression de danser sur la neige. »

Marie Bochet : « Quand je glisse sur mes skis, j’ai l’impression de danser sur la neige. »

À 28 ans, la multi-médaillée paralympique en ski alpin est auréolée d’une belle image de sportive à la fois zen et déterminée. Avant qu’elle ne s’élance pour les Jeux Paralympiques de Pékin, Marie Bochet, dernièrement double médaille d’or aux Championnats du monde de para sports en Norvège, se livre avec la fraîcheur de sa glisse désormais légendaire. Marie fonce tout schuss !

Lire plus »
Photo...griffe, Antoine Bréard/Carissa Moore

Antoine Bréard : « Que je photographie une sportive ou un sportif ne change rien, le sport, c’est avant tout de l’émotion. »

ÀBLOCK! lance une série consacrée aux photographes de talent, pros ou amateurs, qui ont l’œil pour mettre en lumière les femmes dans le sport. Mais pas que…car le sport n’a pas sexe, c’est en tout cas ainsi qu’Antoine Bréard voit les choses. Journaliste et photographe, il balade son objectif sur tous les terrains de sport depuis maintenant une dizaine d’années. Il partage, avec ÀBLOCK!, 5 clichés qui lui ressemblent.

Lire plus »
Une georgette ? Cékoiça ?

Une Georgette ? Cékoiça ?

En selle, cavaliers ! Notre petit lexique pratique pour mieux comprendre le langage des coachs s’offre une échappée dans l’univers de l’équitation. Et je demande le G…comme Georgette.

Lire plus »
Aliya Luty

Un master d’Escrime 100 % féminin ? Touché !

Un tout premier Master d’Escrime 100 % féminin, c’est ce que propose la station-village de Vaujany, dans les Alpes. En collaboration avec le club d’Escrime Parmentier de Grenoble, elle organise un événement pour que les meilleures épéistes de France et du monde s’affrontent. À vos marques !

Lire plus »
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

WordPress Cookie Notice by Real Cookie Banner