Rechercher

La Covid, ennemi des sportives ?

fachry-zella-devandra-RQ9RUaWtU5Q-unsplash
30 minutes. Le dernier baromètre établi par la Fédération française d’éducation physique et de gymnastique volontaire (FFEPGV) démontre que, depuis la crise sanitaire, les femmes ont perdu une demi-heure de pratique en un an, se laissant distancer par les hommes qui bougent 48 minutes de plus qu’elles. Une mauvaise nouvelle alors qu’elles étaient en passe d’exploser les scores…

Publié le 14 mai 2021 à 14h53, mis à jour le 19 juin 2021 à 10h56

Il y aura un avant et un après Covid pour tout. Et c’est vrai aussi pour la pratique sportive au féminin. Avant la crise sanitaire, les Françaises consacraient de plus en plus de temps à bouger. Elles étaient d’ailleurs les reines du running et boostaient le marché des équipementiers.

Une belle envolée stoppée nette par le confinement, le couvre-feu, le télétravail, la fermeture des structures…qui impactent davantage les sportives que les sportifs.

Et les inégalités d’accès à la pratique sportive de se creuser davantage : les femmes déclarent pratiquer 2h30 de sport par semaine, soit 30 minutes de moins que l’année dernière (3h01, en 2019) et 48 minutes de moins que les hommes (3h18 pour les hommes, en 2020). Et c’est le dernier baromètre réalisé par la FFEPGV avec l’Ipsos qui le dit.

Les raisons ? Pas très clair, en réalité, peu explicitées dans ce baromètre où 67 % de femmes déclarent simplement avoir eu plus de difficultés à pratiquer une activité physique et être plus fortement impactées : 79 % d’entre elles ont ressenti au moins un impact négatif sur leur bien-être physique, psychologique ou leur état de forme général parce qu’il leur était plus difficile de se dégager du temps pour se mettre en mouvement.

Un pourcentage plus élevé que les hommes : 62 % d’entre elles ont ressenti un impact sur leur bien-être physique vs 55 % des hommes, 59 % sur leur bien-être psychologique vs 42 % des hommes, 57 % sur l’état de forme en général vs 47% chez les gars.

Pourtant, même si elles le pratiquent moins, 28% des Françaises déclarent être « totalement convaincues du rôle essentiel » du sport, contre 19 % chez les hommes. Reste à reprendre la main sur son corps. Et à rattraper le temps perdu dès la liberté retrouvée.

Et pour ça, il faudra faire preuve d’une sacrée motivation ! Let’s go girls !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Triathlon nouvelle génération et défi inédit à Toulouse

Super League Triathlon, Ô Toulouse !

Triathlètes d’ici et d’ailleurs, réservez votre weekend du 1er octobre, la Super League Triathlon pose ses valises à Toulouse. Pour sa première étape sur le sol français, un format de course innovant qui permet aux spectateurs d’être, eux aussi, pleinement acteurs.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner