Rechercher

6 km pour de l’eau, c’est oui !

Global 6K for Water
L’accès à l’eau potable, partout, tout le temps, c’est l’ambition de l'ONG World Vision. Pour ça, la Global 6K for Water, soit les 6 km pour l’eau, reprend sa course à partir du 20 mai afin de financer des projets répondants à cet enjeu. Sensibiliser, bouger et changer le monde. Courez, maintenant !

Publié le 11 mai 2021 à 11h34, mis à jour le 18 octobre 2021 à 15h05

L’eau potable, voilà qui n’est plus un sujet pour nous. Pourtant, l’organisation humanitaire World Vision nous alerte et veut mobiliser les populations sur les problématiques liées à l’eau dans le reste du monde.

Aujourd’hui, l’eau potable est difficile d’accès dans encore beaucoup de pays… plus de 884 millions de personnes en manque.

Pourquoi cette initiative « Les 6 km pour l’eau » et pourquoi 6 km ? Pour s’ouvrir au monde et comprendre la nécessité d’accès à l’eau potable en faisant une activité physique et ludique grâce à de nombreux défis sur 18 jours. Cette distance de 6 km est la moyenne qu’un enfant d’un pays en développement marche au quotidien pour recueillir de l’eau.

Ainsi, World Vision organise cette course porteuse de sens (en raison de la crise sanitaire, cette expérience solidaire sera virtuelle) à partir du 20 mai et jusqu’au 7 juin 2021. Chaque pas marché et chaque défi abouti permettront aux enfants de ces pays de raccourcir la distance jusqu’aux puits.

Pour une participation de 15 euros, l’organisation humanitaire va pouvoir financer 3 projets. Au Cambodge, un système de traitement de l’eau scolaire dans deux écoles primaires sera installé ; au Sénégal, un puits sera amélioré par un équipement solaire et au Vietnam, le village de Kang Ki se verra construire des conduites d’eaux, des connecteurs de tuyaux ou encore des réservoirs d’eau avec une filtration pour que les habitants puissent éviter le moindre souci de santé.

Alors, comment ça marche ? Inscrivez-vous sur le site de Vision du Monde, installez l’application OuiLive et rejoignez la course dès le 20 mai. Vous pourrez aussi partager des photos sur les réseaux sociaux avec le #6kforwater. Faites du bruit, runners solidaires !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une femme oiseau qui prend son envol, deux basketteuses prêtent pour un rêve américain, une actrice nouvelle star du fitness (Kate Hudson sur notre photo), une combattante bientôt aux JO, le sport en question ou deux initiatives qui prennent leur pied, c’est le programme de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Fifty Fifty Sail

Fifty Fifty Sail, une régate solidaire pour aider les femmes à larguer les amarres

Mettre les voiles pour prouver que la femme a toute sa place dans le sport. C’est tout l’enjeu de cette chouette initiative qui a surgi dans la longue vue d’ÀBLOCK!. Cette régate 100% mixte fait la course contre les clichés et s’engage contre les violences faites aux femmes. Car le sport est un formidable outil de reconstruction pour se réapproprier son cœur et son corps. Embarquement immédiat au sein d’un enthousiaste et généreux équipage…

Lire plus »
Nina Kanto

Nina Kanto

Après un parcours junior dans le club de Noisy-le-Grand, Nina Kanto commence sa carrière professionnelle en 2001, à Metz. La

Lire plus »
Charlotte Yven : « En voile, il est urgent d'ouvrir les portes aux filles. »

Charlotte Yven : « Les courses au large, ça te transforme. »

Après avoir remporté la Transat Paprec, disputée en équipage mixte pour la première fois, elle vient de s’élancer pour sa 3e Solitaire du Figaro. Navigatrice professionnelle, membre du programme Skipper Macif, Charlotte Yven espère que son exemple ouvrira la voie à d’autres femmes, trop rares au départ des courses au large.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner