Rechercher

Jeux paralympiquesLevez la main droite, place au serment !

Jeux paralympiques Levez la main droite, place au serment !
Il est l’élément clé de la cérémonie d’ouverture. Avec la main droite levée et l’autre tenant le drapeau paralympique, un athlète prête serment. Respect et esprit sportif au programme.

Par Manon Gimet

Publié le 23 août 2021 à 20h00, mis à jour le 04 mars 2022 à 14h45

Il est la clé de voute du protocole olympique et paralympique. Tous deux sont identiques, même si le premier serment paralympique a été prononcé bien plus tard que celui des Jeux Olympiques lu, pour la première fois, en 1920 lors des JO d’Anvers.

Le serment paralympique fut prononcé à partir des premiers Jeux Paralympiques officiels, à Rome, en 1960.

Il est un symbole particulier de la cérémonie d’ouverture des Jeux. Tout comme celui des Olympiades, il tire son histoire de l’Antiquité où les athlètes prêtaient serment devant le temple de Zeus, à Olympie.

Maintenant, c’est avec la main droite levée et la gauche tenant un coin du drapeau que celui-ci est prononcé, juste après la levée du drapeau paralympique.

Un athlète, un entraîneur et un juge sont voués à prendre la parole chacun leur tour pour énoncer le texte. Tous les trois prêtent serment au nom de tous leurs pairs présents lors de la compétition.

C’est-à-dire ? Ils récitent un texte défini où ils jurent de prendre part aux compétitions tout en respectant l’honneur du sport, de l’équipe, du fair play et des règles antidopage.

L’athlète doit prononcer ce serment : « Au nom de tous les compétiteurs, je promets que nous allons prendre part à ces Jeux paralympiques en respectant et obéissant aux lois qui les gouvernent, nous engageant à pratiquer un sport sans dopage ni drogue, dans le véritable esprit sportif pour la gloire de notre sport et l’honneur de nos équipes. » (texte traduit en français.)

Tandis que le juge, lui, a son propre serment : « Au nom des tous les juges et officiels, je promets que nous allons exercer nos fonctions durant ces Jeux Paralympiques avec une complète impartialité, en respectant et obéissant aux lois qui les gouvernent dans le véritable esprit sportif. » (texte traduit en français.)

Garant du respect et de l’esprit sportif, le serment paralympique donne tout son sens à la compétition. Et c’est en ce 24 août qu’il sera lu, avant de lancer la compétition qui se déroulera jusqu’au 6 septembre. Faites vos Jeux !

 

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Le sport et les mangas, un mariage heureux ? Kids

Le sport et les mangas, un mariage heureux ?

Les raisons de se mettre au sport sont on ne peut plus variées. Et si parmi les plus efficaces, on retrouvait les mangas et animés ? Ça vous paraît peut-être étrange, mais force est de constater que ces étendards de la culture japonaise ne craignent pas de se frotter à l’univers sportif.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Le Trail de la Peur… mieux vaut courir vite !

Il était une fois un… territoire zombie. Le Samedi 4 novembre, l’île de Loisirs de Jablines-Annet (77) se métamorphose, tel un loup-garou, à la nuit tombée. À vous le parcours nocturne immersif 100 % Halloween vibes. Prêts pour le trail de la peur de votre vie ?

Lire plus »
Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Octavie Escure : « La danse a été ma thérapie pour surmonter les incidents de la vie. »

Elle est une ballerine hors du commun. Élevée dans le tulle et l’organza, entre entrechats et gracieuses révérences, elle quittera l’univers feutré du classique pour devenir la danseuse du rockeur anglais Peter Doherty pendant dix ans. Avant de créer la méthode Fit’Ballet qui démocratise la danse classique. Elle vient de publier son livre qui mêle histoire de vie et routine sportive dans la toute nouvelle collection ÀBLOCK!

Lire plus »
Amina Zidani : « Quand j'ai débuté la boxe, j'ai décidé que les Jeux Olympiques seraient mon objectif. »

Amina Zidani : « Quand j’ai débuté la boxe, j’ai décidé que les Jeux Olympiques seraient mon objectif. »

Elle a un mental de battante, un caractère bien trempé et un objectif assumé : briller lors des Jeux Olympiques de Paris en 2024. La boxeuse Amina Zidani, médaillée de bronze aux derniers Championnats du monde, championne d’Europe dans la foulée, a déjà validé son billet pour le rendez-vous parisien dans la catégorie des moins de 57 kilos. Rencontre avec une fille qui ne jette jamais les gants.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner