Rechercher

Journée Olympique de TalenceUn événement ÀBLOCK!

Talence/BMX
Ce samedi 3 juin, la ville de Talence organise sa Journée Olympique au cœur de la cité. Au programme, des initiations et des démonstrations avec des athlètes de renom en partenariat avec ÀBLOCK!. Une mise en bouche à un peu plus d'un an des Jeux Olympiques de Paris.

Par Alexandre Hozé

Publié le 02 juin 2023 à 21h49, mis à jour le 10 juillet 2023 à 15h35

Tic, tac, tic, tac… Nous sommes à J moins 426… Dans un peu plus d’un an, on y sera enfin, les Jeux Olympiques de Paris 2024 débuteront. Et plus on s’en rapproche, plus on a hâte ! Mais heureusement, certains événements au parfum olympique sont prévus pour nous faire patienter… 

Ce samedi 3 juin, à Talence, dans le Sud-Ouest, ce sera la Journée Olympique ! Place Alcalà de Henares, tous les volontaires en manque d’olympisme pourront se faire plaisir. 

Le principe de la journée est on ne peut plus simple : début à 10h, fin à 18h, et entre ça, des initiations et démonstrations aux sports olympiques avec des athlètes de haut niveau. Au programme, beaucoup de disciplines qui seront aux JO pour la première fois. 

Il y aura un mur d’escalade, des shows de BMX Freestyle et de Breakdance suivis d’initiations sous l’œil expert de champions et championnes. Pour exemple, les plus riders d’entre vous qui essaieront de dompter un BMX seront conseillés par Aude Cassagne, championne du monde UCI (Union Cycliste Internationale) 2022. Tendez bien l’oreille ! 

Vous pourrez essayer d’autres sports au programme des Jeux Olympiques de Paris 2024 : la gymnastique, le judo, le tennis de table et non pas le ping-pong (rien à voir), la boxe… Vous aurez l’embarras du choix ! 

Le cadre promet, il faut préciser que Talence possède le label « Centres de préparation aux Jeux » pour trois infrastructures. Son stade d’athlétisme, sa salle d’escrime et son stade nautique. Le parfum olympique n’en sera que plus fort… 

Jusque-là, pour une journée olympique, c’est du classique. Mais la particularité de celle-ci, c’est le thème. Ce dernier sera on ne peut plus ÀBLOCK! car il s’agit tout simplement du sport féminin. 

Avec un thème comme ça, l’occasion était trop belle. Regardez bien l’affiche… Et oui, ÀBLOCK! est partenaire de cette Journée Olympique 2023 ! Logique. 

Pour l’occasion, durant toute cette semaine, une exposition sur la place de la femme dans le monde sportif au travers de portraits était en place au Forum des Arts et de la Culture de la ville, exposition signée ÀBLOCK!. Si vous l’avez loupé, pas d’inquiétude, l’expo habillera la place, vous pourrez en profiter tout en faisant du sport. Si c’est pas beau ça… 

L’accès est gratuit, donc pas d’excuses ! Se glisser dans la peau d’un athlète olympique pour la journée, ça vaut le coup. 

La Gironde est déjà aux couleurs des JO…

Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site de la Mairie de Talence.

Ouverture : Andhika Soreng/Unsplash

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

David Rochefort « Monica Seles ne voulait qu’une chose, être la meilleure. »

David Rochefort : « Monica Seles ne voulait qu’une chose, être la meilleure. »

C’était il y a tout juste trente ans. Le 30 avril 1993, Monica Seles est victime d’une agression au couteau alors qu’elle dispute un match de tennis en Allemagne. Le coupable s’appelle Günter Parche, chômeur de l’ex-RDA, amoureux fou de Steffi Graf, grande rivale de la jeune Serbe. Un évènement dramatique dont David Rochefort s’est emparé pour écrire « Le prix fort », roman passionnant dans lequel il reconstitue les faits qui ont amené à cette journée dramatique.

Lire plus »
Capucine : « Être entre filles nous permet d’oser nous lancer. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une pionnière de la planche, une fille de la glisse qui n’a peur de rien (Capucine avec ses copines les Shreddeuses sur notre photo), un récap’ de l’Euro de hand, une runneuse toujours ÀBLOCK! (même en diagonale) ou une Question qui tue spécial insomniaques… C’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Charlotte Yven : « En voile, il est urgent d'ouvrir les portes aux filles. »

Charlotte Yven : « Les courses au large, ça te transforme. »

Après avoir remporté la Transat Paprec, disputée en équipage mixte pour la première fois, elle vient de s’élancer pour sa 3e Solitaire du Figaro. Navigatrice professionnelle, membre du programme Skipper Macif, Charlotte Yven espère que son exemple ouvrira la voie à d’autres femmes, trop rares au départ des courses au large.

Lire plus »
Salomé Gilles

Salomé Gilles : « Toute petite, je rêvais d’être pilote. On m’a toujours dit que ce serait impossible… »

Petite, Salomé a fait un rêve : un jour, elle sera championne de voltige aérienne. Quelques années plus tard, c’est chose faite ! Aux manettes de sa Formule 1 des airs, la pilote à la persévérance inébranlable s’est imposée Championne de France en 2017. Détermination, progression et réussite sont les maîtres-mots d’une battante qui n’en a pas fini avec le ciel.
Son plan de vol est tout tracé. Au programme : Championnat de France et Open de France fin 2020. Pour Salomé Gilles, l’objectif de ces compétitions est ensuite d’intégrer l’équipe de France. Décollage immédiat pour une interview à 400 à l’heure !

Lire plus »
equitation femme

L’équitation, un sport mixte, vraiment ?

À la différence de nombreux autres sports, l’équitation a toujours été un sport mixte. En compétition, sur ses trois disciplines majeures – saut d’obstacles, dressage et concours complet -, les femmes sont les égales des hommes. Pourtant, il ne s’agit pas encore d’une réelle parité.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner