Cordouan se jette à l’eau !

Extreme Cordouan
Propulsé par le vent ou par la pagaie, c’est le premier événement longue distance nautique multi-supports. L’Extrême Cordouan revient ce week-end pour sa 3e édition et trois jours de compétitions exceptionnelles. À vos rames et voiles !

Par Manon Gimet

Publié le 28 juin 2021 à 16h23, mis à jour le 28 juin 2021 à 16h23

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Contre vents et marrées, des sportifs amoureux des rames et des voiles vont prendre le top départ de la 3e édition de l’Extrême Cordouan, ce week-end. Du 2 au 4 juillet, l’estuaire de la Gironde (33) sera inondé de sports nautiques.

Une course longue distance qui sera aussi le théâtre des Championnats de France de Longue Distance en Windsurf et de l’épreuve Sélectif National d’Ocean-Racing / Va’a 2021 pour les pagayeurs.

Durant ce week-end sportif, 9 supports vont partir à la conquête du Phare de Cordouan : Windsurfs, Windfoils, Kitefoils, Moths à foil, Wingfoils, Surfskis, Kayaks de mer, Pirogues et Avirons, sur des parcours adaptés.

Plus de 300 participants sont attendus et parmi eux des sportifs régionaux, nationaux et mêmes européens de tous niveaux.

L’an dernier, la quadruple championne du monde PWA Slalom, en windsurf, Delphine Cousin, mais aussi Charline Picon, championne olympique 2016 en RS:X, Julien Bontemps, quadruple champion du monde de windsurf et vice-champion olympique en 2008 ou encore Fabien Pianazza, Champion du Monde Jeunes en Windfoil et Manon Pianazza, vice-championne du Monde Jeunes 2019 et vice-championne olympique Jeunes 2018, s’étaient déplacés.

Il est fort à parier que d’autres grands noms seront de la partie nautique pour cette nouvelle édition.

Pour les sportifs à la voile, le départ et l’arrivée se fera depuis le milieu de la grande plage de Saint-Georges-de-Didonne, en direction du Phare. Pour les kayaks et les pirogues, le départ se fera à Saint-Palais-sur-Mer et La Palmyre jusqu’à Saint-Georges. Les Pirogues V6 et les Avirons partiront de Saint-Georges vers le Phare et Meschers-sur-Gironde.

Avec l’espoir que la météo soit au rendez-vous, les organisateurs de l’événement garantissent une ambiance festive, au cœur de l’action.

Sur la plage, des animations feront de ces trois jours un moment de fête. Pas mal pour commencer l’été !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

D’autres actus en brèves…

1er août JO 1936 Berlin

1er août 1936 : les Jeux Olympiques s’ouvrent à Berlin

Ils vont vite prendre une signification très politique. Les Jeux Olympiques de Berlin, en 1936, vont devenir le lieu idéal d’une propagande du parti nazi par le sport. Ce 1er aout, c’est donc dans une atmosphère festive, mais néanmoins tendue, que s’ouvrent ces Jeux de la XIe olympiade de l’ère moderne.

Lire plus »
Alice Modolo Best of

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Des femmes à Tokyo ! Mais pas que… Une pongiste qui y croit, une femme jamais sans son canoë, une lanceuse de disque qui rêve d’or, une sprinteuse adepte de records, une hurdleuse qui avale les haies sont de la partie pour les Jeux. En bonus, un sauvetage dans le grand bassin des JO de 1960, un nouveau record de France pour la sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo) et une rencontre avec une femme qui borde ses voiles. Un peu de lecture pour boucler juillet !

Lire plus »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Hey, Psssst, Les JO commencent, non ? Retrouvez une semaine complète sur les Jeux Olympiques avec ÀBLOCK!. À la clé, une demi-fondeuse qui veut sa revanche à Tokyo, de nouveaux sports qui vont twister les Jeux, la petite histoire des symboles olympiques en sept chapitres. Mais aussi, la désormais célèbre question qui tue et une initiative féminine aussi sportive que dilettante. De la (bonne) lecture, messieurs dames !

Lire plus »
Alice Modolo

Alice Modolo : 100 mètres, le rêve !

La divine descente en eaux troubles d’un poisson nommé Modolo. L’apneiste française vient de réaliser son rêve de toujours : plonger à plus de 100 mètres dans les profondeurs. Et, hop, un nouveau record de France !

Lire plus »
7 symboles olympiques

Jeux Olympiques, les 7 symboles capitaux

Ils sont le sel de cet événement sportif planétaire. Les valeurs olympiques, l’hymne, la devise, la flamme, le serment, les anneaux, la langue, 7 emblèmes qui régissent les Jeux Olympiques, certains depuis l’Antiquité, d’autres depuis les JO modernes. Petite leçon d’histoire pour bien comprendre l’esprit olympique.

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Cecilia Berder

Cécilia Berder, « L’escrime, c’est une conversation avec soi-même. »

La gagne chevillée au corps, la fougueuse multi-championne de France et vice-championne du monde d’escrime, manie pourtant le sabre comme un félin tournant autour de sa proie, avec stratégie, élégance et explosivité. Quand la sabreuse Cécilia Berder part à l’assaut, c’est une leçon de vie qui la fait grandir un peu plus chaque jour. En piste pour une démonstration de passion !

Lire plus »
Alice Modolo

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une rugbywoman qui en a sous les crampons, une sirène de l’apnée (Alice Modolo sur notre photo), une pongiste à la raquette agile, une lutteuse qui s’est battue pour Tokyo, une pionnière à cheval ou encore une ONG qui va marcher 40 000 km, demandez le programme sur ÀBLOCK!

Lire plus »
Amalia

Amalia, 40 000 km pour la bonne cause

Un événement solidaire et sportif. L’ONG Baroudeur de l’Espoir lance la 6e édition d’Amalia. Un challenge unique, celui de marcher 40 000 km pour sensibiliser à la situation dramatique des enfants du Proche-Orient et récolter des fonds pour leur retour à l’école. Chaussez vos baskets, c’est à partir d’aujourd’hui !

Lire plus »
Margot Boch et Carla Sénéchal

Margot Boch et Carla Sénéchal : « Le bobsleigh féminin n’est pas médiatisé, on a bien l’intention de le mettre en lumière ! »

Surnommées les « sœurs jumelles » du bobsleigh féminin français, Margot Boch et Carla Sénéchal glissent à pleine vitesse vers leurs rêves de qualification aux JO de Pékin, en 2022. La vingtaine mature, la passion embarquée dans leur engin, la pilote et la pousseuse ravivent enfin une discipline féminine glacée depuis dix ans. Un beau virage pour la visibilité du sport féminin !

Lire plus »
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Retour en haut de page

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

GDPR cookie consents with Real Cookie Banner