Rechercher

En 2023, le rugby nous invite au coeur de la mêlée !

rugby femme
Plaquez tout ! Le premier festival mondial du rugby amateur se déroulera du 22 au 30 septembre 2023 en région Sud, en parallèle de la Coupe du monde pro. Ça va dépoter !

Par Alexandre Hozé

Publié le 17 février 2022 à 9h59, mis à jour le 23 février 2022 à 17h55

L’année 2023 va avoir un petit goût d’ovalie. L’an prochain, la Coupe de monde de Rugby masculine se tiendra en France, du 8 septembre au 28 octobre, l’occasion de mettre en lumière ce sport qui séduit tous les publics.

Cerise sur le ballon, le lancement du premier Festival mondial du rugby amateur qui aura lieu en région Sud, entre le 22 et le 30 septembre 2023, en miroir à la Coupe du monde.

Les pros d’un côté, les amateurs de l’autre pour une belle communion du jeu et d’esprit. Et si on a bien tout compris, cette fête du rugby sera mixte.

©Festival mondial du rugby amateur

Vingt clubs amateurs de vingt pays sont invités à s’affronter pour devenir les meilleurs joueurs de rugby non pros (mais c’est déjà pas mal). Six-cents joueurs fouleront les terrains pour disputer une soixantaine de matchs, dans sept villes de la région Sud dont Saint-Raphaël (Var), Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) ou encore Arles (Bouches-du-Rhône).

La finale aura lieu à Digne-les-Bains, chef-lieu du département des Alpes-de-Haute-Provence, le club local du RCD étant à l’initiative de ce festival mondial. Vingt mille spectateurs sont attendus pour célébrer cette fête du rugby.

Le spectacle ne sera peut-être pas aussi impressionnant qu’avec les meilleurs rugbymen de la planète (les stars du ballon ovale), mais il y a plus d’une bonne raison d’aller voir les matchs. 

Lesquelles ? 1/ Les places seront plus simples à obtenir. 2/Ambiance Stade de France ou stades de quartiers, les supporters de rugby ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de donner de la voix n’importe où. 3/Ce festival va faire découvrir le rugby au plus grand nombre dont…les filles. 

Un chèque d’une valeur de 5 000 euros a été remis par la fondation Rugby au Cœur (fond de dotation de France 2023) pour le programme Rugby@School porté par l’AFEMORA. Programme qui permet à 1 500 enfants de découvrir le rugby sur l’ensemble de la Région Sud.

Mais, surtout, l’ambition de cet événement sort des limitations du terrain. C’est un rendez-vous sociétal, l’occasion de transmettre les valeurs du rugby à toutes et tous. Et l‘AFEMORA, organisateur de ce festival, montant déjà des événements dans les écoles, se donne pour mission de montrer aux jeunes la force d’un sport collectif comme facteur de cohésion sociale.

À commencer par l’esprit d’équipe. La preuve : l’hébergement et le déplacement du club originaire du Tonga seront pris en charge. Message de soutien après la terrible catastrophe naturelle qui a eu lieu sur cette île. 

Le Festival mondial du rugby amateur symbolise l’esprit de ce sport, où le collectif passe avant l’individu. « La fête sera belle sur le terrain, mais surtout en dehors avec des bodegas et des chapiteaux, s’enthousiasme Henri Mondino, membre du comité directeur du rugby dans la Région Sud. Les vraies valeurs seront présentes. »

Y a plus qu’à organiser un petit tour dans le sud à la rentrée 2023 !

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

D’autres actus en brèves…

Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une gymnaste qui a dépassé la dépression et les embûches pour mieux performer, une warrior qui a passé la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo) ou encore une nageuse ambitieuse et une runneuse qui nous emmène dans les coulisses de sa vie, c’est le meilleur d’ÀBLOCK!

Lire plus »
Anouk Garnier : « En grimpant la Tour Eiffel à la corde, je ne serai plus seulement “unstoppable“ mais monumental. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Le témoignage d’une grimpeuse qui veut passer la corde au cou à la Tour Eiffel (Anouk Garnier sur notre photo), une snowboardeuse qui s’est offert un podium au Canada ou encore notre rendez-vous spécial KIDS, c’est le meilleur de la semaine sur ÀBLOCK!. Bon rattrapage !

Lire plus »
Léa Labrousse : « J’ai envie de marquer mon nom dans l'histoire du trampoline français. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une championne du rebond (Léa Labrousse sur notre photo), une traileuse qui a écrit l’histoire, une torpille tricolore, une nouvelle chronique de notre marathonienne ÀBLOCK! et un festival sportif sur grand écran, c’est le meilleur de la semaine. Enjoy !

Lire plus »
Noëlie : « Quand je roule, c’est un sentiment de liberté et de joie qui m’anime. »

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une fusée sous-marine, les filles au MIC dans l’univers du ballon ovale, des cyclistes insatiables (Noëlie et Elsa sur notre photo), un nouveau Carnet de route de notre ambassadrice, un Q&A en vidéo ou encore l’histoire de la boxe au féminin et notre spécial KIDS ? Soyez ÀBLOCK!

Lire plus »
Il était une fois la boxe... féminine

Il était une fois la boxe… féminine

Alors comme ça, la boxe serait une affaire d’hommes ? Que nenni, les gants vont aussi bien aux filles qu’aux garçons ! Et certaines n’ont pas attendu d’autorisation pour le faire savoir. Retour sur l’histoire de ces pionnières gantées.

Lire plus »
Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Ouvrons la voix, une opé rugby carrément ÀBLOCK!

Attention, première ! Une rencontre internationale de rugby commentée uniquement par des femmes, c’est le programme de ce 16 mars. Cette initiative forte, Ouvrons la voix, soutenue par la fédé du ballon ovale, entend prouver que l’expertise est tout autant du côté des filles que des gars. Alors, girls, marquons l’essai !

Lire plus »

Vous aimerez aussi…

Amy Bond

Le Best-of ÀBLOCK! de la semaine

Une Pole danseuse qui tient bon la barre (Amy Bond, notre photo), une arbitre et une apnéiste soumises à la question et qui ne nous cachent rien (ou presque), une étoile du parkour qui a la tête dure, mais aussi une légende de l’athlétisme mondial, une reine des tapis qui a pris la bonne vague et quelques initiatives pour être ÀBLOCK! ensemble, c’est bon, ça !

Lire plus »
6 juillet 2018, des cyclistes amatrices font le Tour de France un jour avant les hommes

6 juillet 2018, des filles donnent des Elles au vélo sur le Tour de France

Elles sont Treize, treize coureuses cyclistes de l’association « Donnons des Elles au vélo » qui veulent prouver que le cyclisme féminin mérite qu’on se batte pour lui. Ce 6 juillet 2018, c’est la quatrième année consécutive qu’elles prennent le départ pour la Grande Boucle un jour avant les hommes. L’objectif ? Obtenir une meilleure visibilité pour les femmes dans le cyclisme et faire en sorte qu’elles puissent avoir, un jour, leur petite reine.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner