Rechercher

Du yoga pour mieux vivre le confinement

Si le temps est à l'enfermement, si l'on se prive des autres, que l'on se coupe de l'extérieur, l'ouverture peut être intérieure. C'est ce que propose ce nouveau podcast via des séances guidées de yoga et réalisé par la yogi Isabelle Morin-Larbey. Un cadeau précieux.

Publié le 27 mars 2020 à 12h36, mis à jour le 20 juin 2022 à 14h03

Professeure de yoga depuis 40 ans, formée par Yvonne Millerand, elle-même élève de Sri Krishnamacharya, Isabelle Morin-Larbey conçoit des cours adaptés au contexte et aux situations spécifiques. Des cours surtout, où la voix seule suffit à guider la pratique, pour se concentrer pleinement sur ses sensations.

«  En ces circonstances inédites qui nous dictent une forme de retrait, il est essentiel de maintenir le lien  et de proposer au plus grand nombre, l’accès à ces séances, pour que chacune et chacun puisse trouver un nouvel équilibre », explique la yogi.

Le temps de l’ancrage

C’est pourquoi débute aujourd’hui «  Le Chemin du yoga : vers soi, vers l’autre, vers le monde ». Un podcast proposé et présenté gratuitement s’ouvrant sur « Le temps de l’ancrage » et un premier épisode « Stabilité et confiance ».

«  Adaptées à tous les niveaux, débutant ou avancé, les séances proposent une progression accessible et adaptée à chacun, explique Isabelle Morin-Larbey.

Guidé·e·s par la seule écoute et les sensations de votre corps, vous pourrez vous concentrer sur l’essentiel et profiter pleinement de ces séances à faire et refaire autant de fois que vous le voudrez. Laissez votre corps être mis en mouvement et être accompagné par la voix seule, pour renouer avec l’essence fondatrice du yoga. »

yoga

Soutenez l’initiative…

Un podcast réalisé en télétravail  : les épisodes sont enregistrés dans un village du Gard, mixés à Paris.

Le projet repose sur le principe d’une contribution financière libre  : les auditrices et auditeurs qui souhaitent soutenir l’initiative peuvent le faire sur la plateforme Tipeee.

Toutes les contributions au-delà des frais fixes de production et de diffusion seront intégralement reversées aux associations philanthropiques partenaires, à commencer par celles qui œuvrent au quotidien sur le terrain pendant cette période de crise, mais aussi « Terre des enfants Madagascar », « Règles élémentaires », « Guild of service » en Inde, entre autres.

Soutenez ÀBLOCK!

Aidez-nous à faire bouger les lignes !

ÀBLOCK! est un média indépendant qui, depuis plus d’1 an, met les femmes dans les starting-blocks. Pour pouvoir continuer à produire un journalisme de qualité, inédit et généreux, il a besoin de soutien financier.

Pour nous laisser le temps de grandir, votre aide est précieuse. Un don, même petit, c’est faire partie du game, comme on dit.

Soyons ÀBLOCK! ensemble ! 🙏

Abonnez-vous à la newsletter mensuelle

Vous aimerez aussi écouter…

Kids

Terrains de jeux : la cours de récré, un labo de société (2e mi-temps)

Deuxième mi-temps de ce podcast consacré à l’égalité filles-garçons à l’école et plus précisément au sein même de la cour de récréation. Comment l’espace se définit-il, comment les filles trouvent leur place, comment cela peut avoir une incidence sur leur comportement d’adulte… La géographe du genre Edith Maruéjouls nous éclaire dans le podcast Papas Poules en partenariat avec ÀBLOCK! Instructif.

Écoutez »
Marie-Amélie Le Fur

Marie Amélie Le Fur : « J’ai envie de rendre un peu de ce qu’on m’a donné. »

Trois médailles d’or olympiques en para-athlétisme et une confiance en la vie aussi belle qu’inspirante. Marie Amélie Le Fur est une femme de défis qui n’a jamais voulu regarder en arrière. Cet accident de scooter qui lui a volé sa jambe lui a aussi donner de la hargne, une hargne constructive. Aujourd’hui, elle préside le Comité paralympique et a les yeux rivés sur les JOP 2024 à Paris.

Écoutez »

Vous aimerez aussi…

Alice Millat

Sophie Danger : « De grandes figures sportives féminines, il y en a plein, mais Alice Milliat, c’est celle à qui on doit tout ! »

Les JO de Paris 2024 seront paritaires, enfin ! Et l’on parle de la matronne du sport féminin, enfin ! Dans son livre, « La femme olympique », la journaliste Sophie Danger retrace la vie de cette femme secrète et méconnue, Alice Milliat, qui organisa en 1922 les premiers Jeux féminins. Un livre qui nous embarque dans une folle épopée, une enquête aussi rigoureuse que poétique.

Lire plus »

Recherche

Soyez ÀBLOCK!

Abonnez-vous à la newsletter

Mentions de Cookies WordPress par Real Cookie Banner